Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 12:45

Enfin!

Il est venu.

Depuis des années que je l'attends sur le domaine des Lutins, il m'a enfin fait une petite visite rapide, pour disparaître ensuite dans ses errances.

Le plus extraordinaire dans tout cela, c'est qu'alors que je sortais pour assouvir un petit besoin naturel et marquer mon territoire, je pensais à lui, levant le nez et me disant que je verrais bien un vautour fauve...

Et qu'est-ce qui apparut de derrière les frondaisons de mes grands chênes? Un vautour fauve!

Le visiteur

Le temps de ranger mon petit matériel au plus vite sans m'arroser les pieds dans la précipitation, puis courir en chercher un autre de matériel, cette fois photographique, il était toujours là à faire son numéro, ridiculisant, par sa taille et la puissance de son vol, les buses variables du quartier voulant cercler avec lui.

Le visiteur

La lumière et le ciel bleu n'étaient pas au rendez-vous, mais l'instant magique fut tout de même immortalisé.

Le visiteur

Cette apparition d'un individu en vagabondage depuis probablement les colonies du cœur du Massif Central, correspond à une tendance d'erratisme exploratoire de l'espèce en cette saison à l'approche de l'été.

Bien qu' arrivé aux portes sud du Bas Berry, à quelques centaines de kilomètres de chez lui, cela demeure une rigolade pour Gyps fulvus de venir dire bonjour aux Lutins, certains de ses congénères étant capables d'aller visiter la pointe Bretagne ou encore les Pays Bas.

Vautour fauve, tu reviens quand tu veux!

Avec des copains si tu le souhaites.

Il n'y avait rien à manger pour toi aujourd'hui, mais si malheureusement un Lutin devait mourir à l'avenir, je suis certain qu'il serait honoré de t'offrir son corps, sur la colline, le meilleur endroit du domaine pour la halte d' un vautour....

En savoir plus sur les vautours:

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Je suis basé sur le sud ardèche, depuis quelques années il y a beaucoup d'échanges entre les colonies des Barronies et celui de La Jonte et nous sommes au milieu. Ils passent de plus en plus de temps dans le coin et partage l'espace aérien avec le percnoptère,et une fois un Gypaete barbu . Beaucoup d'éleveurs de moutons mettent en place des placettes ainsi que la LPO qui entretien régulièrement un site, la c'est buffet à volonté. Je ne sais pas où vous êtes exactement mais il est vrai que ces grands planeurs peuvent effectuer de trés grandes distances sans efforts.En tous cas cela fait toujours plaisir de revoir ces grand rapaces. J'aurai bientôt mes 1er Ouessant j'espère que le couple d'aigles royaux qui n'habite pas loin n'y prendra pas goût...
D
effectivement, quand on est situé dans une région propice à une espèce, cette dernière finit par faire partie du "décor", de l'ambiance d'un lieu. il est merveilleux de pouvoir constater que les différentes populations de cet oiseau retrouvent une dynamique d'échanges, de déplacements, à l'image de ce qu'elle devait être quand les humains n'étaient encore que peu nombreux et d'un impact encore limité sur les espaces et les espèces. merci pour votre témoignage!....et votre visite sur le blog des lutins.
L
Quel beau spécimen!
D
c'est un oiseau toujours impressionnant, déjà pour la taille.
L
J'en ai vu dans les Pyrénées, c'est très impressionnant. Tu as de la chance...
D
il est nicheur à présent en France sur les pyrénées, le massif central, les alpes. il y a des ponts aériens ainsi entre ces populations...ainsi qu'avec celles étrangères, l'Espagne en particulier. de temps à autre un original finit en Bretagne sur un menhir ou dans un jardin...tu as donc également une infime chance de faire une découverte insolite...