Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

27 juillet 2018 5 27 /07 /juillet /2018 09:22

Déjà plusieurs semaines de sécheresse et la situation semble vouloir s'installer durablement.

Bref c'est l'été.

Comme chaque année en cette période, les Ouessant Lutins adaptent leur vie, leur rythme et leur comportement, à cette situation météorologique qui rend l'herbe verte de plus en plus rare.

D'abord vie à l'ombre s'il n'y a pas de nuages, voire regain d'activité avant la nuit et même excursions nocturnes pour s'alimenter en secteurs  trop ensoleillés en journée pour pouvoir y demeurer.

Il fait sec

Les parcelles avec regain poussant après fauchage offrent encore un certain intérêt.

Un ciel voilé permet aux animaux de se disperser et s'aventurer où ils le souhaitent sans craindre un soleil brûlant.

Il fait sec

Les animaux peuvent se retrouver à plusieurs sur un filon.

Il fait sec

Mais le plus souvent c'est la dispersion selon la quête de chacun et chacune parfois suitée par son agneau du printemps.

Il fait sec

Un secteur situé au nord et à l'ombre de la grange est resté vert.

Il fait sec

Les bas de pentes qui ont recueilli les eaux plus durablement et qui donc ont conservé ainsi un peu plus d'humidité au sol sont appréciés.

Il fait sec

Les bordures de bosquets situées à l'est ont encore de la verdure bien que celle-ci soit moins appétante de par sa situation, comme en toute zone à ensoleillement limité.

Il fait sec

En zones ensoleillées, l'herbe résiste encore par touffes selon sa variété, son âge et les variations de sol sous ses racines.

Il fait sec

Etre mouton est un véritable métier pour lequel l'expérience joue et non seulement les réactions instinctives. 

Chaque animal sait choisir méthodiquement les brins qui lui sont intéressants tant d'un point de vue gustatif que nutritif, n'engloutissant rien au hasard, menant une quête minutieuse et se rendant en secteurs précis de son territoire qu'il connait parfaitement non seulement géographiquement mais pour leur intérêt .

Il fait sec

Par exemple ces brebis exploitent une zone qui, pour nous, semble particulièrement intéressante…

Mais surtout à nos yeux seulement...

Il fait sec

… car d'autres femelles nous montrent que la rareté peut s'avérer plus intéressante encore pour des raisons qui nous échappent si on ne raisonne pas en mouton selon ses exigences à lui, ses préférences, ses besoins.

Il fait sec

En effet l'herbe au soleil est bien plus préférée quand il est possible aux Ouessant d'en trouver… question de nutriments.

Il fait sec

Comme souvent, les béliers tendent à se regrouper.

Il fait sec

Une bordure de haie humide qui attire du monde.

Il fait sec

L'herbe ayant poussé sous les fougères peut être appréciée le moment venu.

Il fait sec

Les arbustes et leurs feuilles accessibles sont une aubaine ou encore comme ici, la chute de rameaux de lierre.

Il fait sec

Au pied des sources, les animaux trouvent encore végétation en vert, alors qu'en temps ordinaire, les secteurs trop humides sont instinctivement évités ou du moins peu prisés.

On ne s'ennuie pas devant un troupeau de moutons d'Ouessant, jamais, pour qui sait prendre le temps d'être attentif.

Il y a toujours à observer et à apprendre. Que ce soit sur le groupe, les individus et leurs caractères individuels ou leurs particularités,... ou encore selon leur sexe, leur âge… le lieu, la saison… les situations rencontrées.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Ouh lala l'été s'ra chaud l'été s'ra chaud.....içi en Ardèche, tout comme vous, tout est presque sec dans les champs et les terrasses. Les moutons ne bougent quasiment pas de 8h à 19h. Ils vont dans des endroits pas très prisés d'habitude,la nuit, la partie boisée car il y a du lierre et moult de petits arbustes en devenir.
Les 5 Ouessants semblent tout de même moins souffrir de la chaleur que les 2 suffolk ou 3 pré Alpes....ceci n'étant qu'une constatation sur un troupeau de 10 bêtes.
Bel été.
Répondre
D
Effectivement, la laine en cette saison c'est pas le top... et trouver un tondeur, de plus en temps et en heure est un souci avec les moutons.
Pour cela j'incite toujours à réflexion sur ce souci pour qui veut des moutons.... car sauf passion ovine débordante je conseille les chèvres.
C
Oui c est triste ce temps un peu de pluie serais la bien venu comme le terrain est en pente je leurs laisse de temps en temps les deux emplacements autour de la maison que je n ais pas tondu et ils se régalent et après repos sous la haie dans leur pré mais ils ont toujours la toison d hiver pas trouvé de tondeur
D
En Ardèche j'imagine que la situation est plus avancée.
Ici cela s'est bien accentué également car les clichés présentés ont quelques semaines maintenant.
Oui c'est intéressant aussi de comparer les différents types ovins quand on en a.
Bel été également.