Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

16 juillet 2018 1 16 /07 /juillet /2018 09:56

Sans qu'il y ait pour autant influence directe du Mouton Mérinos dans la population ovine dite Ouessant de type ancien, chez le bélier, un cornage est dit "mérinisant" lorsqu'il tend vers les caractéristiques des cornes du Mérinos.

Mérinisant

C'est à dire, comme chez ce mâle Ouessantin de type ancien, lorsque la corne s'est construite sur un rayon d'enroulement faible, souvent sans envergure donc proche du crâne et dont la pousse, d'autant quand elle est importante, n'a donc d'autre choix que de vriller sur elle-même. 

Mérinisant

Il existe bien entendu de nombreuses variantes d'expression de construction des cornes autour de ce modèle dit "mérinisant".

Cet aspect existe en de nombreuses races modernes, suite à l'avancée du phénomène de domestication, mais certaines races plus primitives n'échappent pas parfois pour certains individus à cette tendance. La variabilité existant en toute population.

L'approche moderne des éleveurs soucieux de sélection autour du Ouessant de type ancien ne va pas en ce sens, préférant une orientation vers des béliers présentant un cornage très primitif, allure de celui du Mouflon ou encore du mouton Soay (bien qu'en ces deux derniers, de façon certes moindre, existe également une variabilité), pour donner à l'animal un aspect plus "sauvage", plus naturel.

Mérinisant

A noter que ce bélier des Lutins (né de souches très anciennes), dit communément "blanc", exprime particulièrement bien les zones de bronzage persistant pouvant être transporté dans la coloration blanche. 

En effet cette dernière est en réalité, génétiquement, Agouti blanc bronzé (Agouti white tan, Awt). Ce bronzage pouvant être plus ou moins présent (voire absent), plus ou moins intense, plus ou moins étendu et enfin plus ou moins persistant.

(Ces phénomènes faisant croire parfois à l'éleveur non renseigné, que son mouton est d'une autre coloration que blanche…. mais il est vrai exprimant variante possible)

A savoir pour ce bélier, qu'il est le résultat d'accouplement de deux parents présentant cette tendance d'expression de la coloration blanche.

(Expression à ne pas vouloir faire disparaître, comme quelques éleveurs naïfs ont pu le souhaiter dans un souci de dogme énonçant qu'un Ouessant devait être blanc immaculé… jusqu'aux sabots eux-mêmes.

Non tout au contraire, ayons le souci de conservation de la diversité, richesse en une population.)

Nous avons dévié du souci de cornage mais l'occasion se présentait d'enrichir le discours autour du Ouessantin.

Partager cet article
Repost0

commentaires