Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

18 novembre 2018 7 18 /11 /novembre /2018 07:29

Le Kamasutra semble très limité en pratiques chez le mouton d'Ouessant. 

Kamasutra

Toujours et encore, on va à l'essentiel en empruntant le chemin le plus court, tout en restant bien campé au plancher des ovins. C'est l'aspect pratique qui l'emporte.

Kamasutra

Il semble que ce soit là et maintenant que les choses doivent se faire, de par des désirs communs et des intentions réciproques, suite tout de même à une période d'hésitation à se convaincre réciproquement en préambule. Au final, après plus ou moins quarante-huit heures de proximité, de lien et de passion, c'est Madame qui prendra ses distances tout en créant désintérêt chez Monsieur. 

Kamasutra

Il semble qu'il ne faut pas imaginer de fantasmes ovins particuliers, pas même, comme ici?, celui de la différence d'âge ou encore de la coloration.

Il semble,... mais dans tout cela qui sait? ...

Qui sait ce qui se passe réellement dans la tête de l'autre, y compris en circonstances sans rapport avec ce sujet? Déjà quand l'autre est humain ce n'est pas simple et parfois (souvent?) mieux vaut sans doute ne pas savoir. Alors quand l'autre est d'une autre espèce animale, le mystère nous interroge d'autant plus ... 

Kamasutra

On peut tout de même noter régulièrement une petite variante de pratiques.

La position dite de:

"Chérie t'as pas mis le frein à main!".

Même sur terrain plat.

Faut-il pour autant imaginer étourderie en l'occasion chez la brebis qui, on la comprend, aurait la tête ailleurs dans ces moments passionnels?

(En vérité simple petit désaccord passager de Madame, le plus souvent en début puis en fin de ses chaleurs, le désir étant alors trop faible pour qu'elle puisse accepter l' "agression" du contact physique.)

Partager cet article
Repost0

commentaires