Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

27 décembre 2018 4 27 /12 /décembre /2018 10:57
Finies les misères

La fin de la saison de reproduction a été décrétée avec une dizaine de jours d'avance.

Toutes les femelles ( pas loin de 70) ont eu le plaisir de se retrouver.

Finies les misères

Sept à huit semaines en exil en lots de reproduction, c'est déjà bien long et cher payé pour elles, pour tout au plus quelques heures de plaisir charnel.

Tout ce petit monde me faisait bien pitié depuis début novembre.

De toute façon l'essentiel des fécondations doit être fait et si quelques naissances devaient manquer à l'appel, ce ne serait pas bien grave.

De plus élevant à titre conservatoire et d'étude, et non pour faire commerce du Ouessant, il est toujours primordial de devoir gérer le cheptel Lutins. Quelques unités en moins en agneaux peut être plus raisonnable. 

Finies les misères

Comme chaque année, je n'insisterai pas sur l'effervescence et l'euphorie que provoquent les retrouvailles entre toutes les brebis.

Des moments qu'il faut voir, qu'il faut vivre, pour comprendre leur joie et mesurer les misères infligées par l'éclatement du groupe durant les semaines précédentes.

De leur côté, les mâles se voient également tous regroupés à nouveau ... eux aussi pour leur plus grand plaisir.

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Bonjour, je vois que l'herbe est à nouveau présente (il était temps), pour le plus grand bien des lutins. Bonnes fêtes de fin d'année. Denis
D
Bonjour, oui humidité et douceur ont permis aux surfaces de reverdir, mais le niveau d'herbage équivaut à une situation de février (coeur de l'hiver). bonnes fêtes à vous également, merci.