Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

20 janvier 2019 7 20 /01 /janvier /2019 07:33

Peu à peu, notre étoile Soleil apparaît à nouveau plus haut perchée dans le ciel. De là la durée du jour augmente; c'est notable à présent .

En plus, les journées ensoleillées à l'occasion, les bourgeons des sureaux qui éclatent, l'ambiance sonore nouvelle de par les premiers oiseaux qui osent pousser leur ritournelle, les vols de ramiers migrateurs qui chaque matin remontent, toute cette lente mais notable évolution nous indique que le printemps n'est plus si loin (un peu plus d'un mois pour le printemps météorologique). 

En attendant

Avec l'autre printemps (du calendrier celui-là) arriveront également les premières naissances chez les Lutins.

En attendant

Plus que deux mois d'attente, mais deux mois encore. Les premières brebis fécondées semblent laisser deviner début de rondeurs, mais c'est parfois trompeur. Trop tôt pour en être convaincu. Dans un mois, je m'autoriserai plus de certitudes.

En attendant

Pour d'autres heureux événements prévus sur la même période, les choses semblent (?) plus nettes du côté des biquettes.

Danette, la chèvre "sans pattes", paraît plus proche du sol qu'habituellement.

En attendant

La démarche de Minie semble également plus lourde. Profil plus marqué chez cette espèce en gestation comparativement aux moutons, aux Ouessant, ou conséquence de la présence possible de jumeaux assez fréquents chez les caprins?

En attendant

Du côté des béliers, les anciens font la sieste, alors que les jeunes, devant encore se construire, font le plein de leur panse, le plus souvent ensemble.

En attendant

Les boucs leur faussent compagnie, de par nature plus intéressés par les ligneux, montrant, tout comme leur grande consommation de foin, à quel point les fibres et la cellulose leur sont importantes pour les caprins (plus encore que chez l'âne?).

Calme plat donc pour le troupeau. En attendant avril, outre la charge importante des soins de complémentation alimentaire quotidiens en période hivernale, le berger observe ...

Partager cet article
Repost0

commentaires