Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

1 février 2019 5 01 /02 /février /2019 17:14
Le chamois

Une nouvelle venue dans le monde des caprins chez les Lutins.

Le chamois

Enola, de coloration dite chamoisée, bien que très largement masquée par l'étendue blanche du phénomène pie.

Sans pampilles (pendeloques) ni barbiche, comme je l'apprécie et le souhaite.

Le chamois

A deux ans et trois mois assurés, cette chevrette de 43 cm au garrot peut encore être amenée à se construire.

De par son gabarit, elle cadre cependant très bien avec le standard taille du Ouessant, et, si elle ne bouge plus vraiment d'ici ses trois ans, parfaitement avec le profil des Lutins moutons parmi lesquels elle ne jurera pas.

Le chamois

Néanmoins est déjà assurée cette construction remarquable comme je la recherche. Je n'avais jamais songé pouvoir un jour acquérir si beau spécimen, d'autant que dans mes souvenirs de quête, je n'ai encore jamais vu chèvre miniature aussi séduisante à mes yeux.

Un équilibre global remarquable dans son allure de petit animal sauvage avec un brin de ressemblance avec un autre caprin, le chamois. Equilibre que j'espère également présent dans les lignées et les souches qui l'ont construite, ses parents m'étant inconnus.

Enola est vraiment bien proportionnée dans le monde des chèvres de petite taille, ces dernières, il faut bien l'avouer, outre déjà le fait de ne pas être forcément toujours aussi petites qu'annoncé, étant plutôt souvent difformes d'une façon ou d'une autre de par, en place d'une réelle miniaturisation, un phénomène de "compression" de l'allure de la forme originelle ou encore des plus grandes races domestiques dont elles peuvent descendre.

Dans sa miniaturisation, Enola a conservé un rapport correct entre les différents segments qui la structurent, une tête petite et des pattes fines, un volume du tronc bien construit et proportionnel à sa taille.  Bref une allure encore assez naturelle comme chez le Ouessant.

 

Le chamois

L'acquisition d'Enola bouleverse mes précédentes perspectives d'élevage de cette espèce et en ouvre de nouvelles.

J'espère une vie longue pour cette chevrette et qu' elle saura me donner naissances pour lesquelles les qualités morphologiques maternelles seront fortement codantes. 

En cadeau de bienvenue, je lui offre pour février la présence d'un jeune bouc, Crusty, afin que, si elle le souhaite, elle en assure l'éducation sexuelle par la pratique et qu'au plus tard fin juillet elle donne descendance.

Le chamois

Mon enthousiasme face à cette petite merveille au travers de mon regard d'éleveur valait bien cette présentation détaillée.

Merci à son éleveuse qui s'en séparait d'avoir pensé à moi!

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
En effet une bien jolie jeune fille !!! La 4ème photo m'enchante. Profite bien de ta dernière merveille au milieu de ton paradis !!! Ici les ventres des filles s'arrondissent donc je rêve de printemps....
D
merci. c'est vrai qu'elle est bien belle quand on est attentif à ce genre de chose.<br /> l'attente fait également partie du plaisir quant aux naissances. je te souhaite de belles surprises.