Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

14 avril 2019 7 14 /04 /avril /2019 17:00

Temps sec, excellent pour les agneaux.

Nuits froides, inquiétant pour les naissances.

La météo de ces dernières semaines avec vent du nord et froid nocturne crée bien des tracas et impose des périodes de sommeil limitées à deux heures entre les rondes régulières du berger.

Cette nuit passée, moins deux degrés encore. Les risques d'hypothermie chez les nouveaux nés planent au quotidien. 

Formidables agnelles, formidables brebis.

Pourtant cette nuit, entre quatre et cinq heures, Hailey donnait une agnelle en pleine forme.

Alors que l'herbe gelée de la prairie crissait sous la semelle de mes bottes et que les frissons parcouraient ma colonne, je découvris cette naissance sous le clair de lune, debout, presque sèche (par moins deux) … 

Formidables agnelles, formidables brebis.

Brome est de la coloration de maman, Agouti swiss markings en couleur de base noire. Dans son cas, le patron de cet allèle du locus Agouti est assez peu marqué. Comme pour les autres allèles de ce locus présents chez le Ouessantin (Agouti white tan, Agouti grey ou encore Agouti rusty midesides), il existe en effet une grande variabilité d'expressions des patrons concernés.

Formidables agnelles, formidables brebis.

Brome fut tout de même placée à l'abri avec sa mère pour sa fin de nuit afin de lui éviter tout souci.

Formidables agnelles, formidables brebis.

En matinée, malgré la fraîcheur du jour, le duo retrouvait liberté d'action.

Formidables agnelles, formidables brebis.

Peu avant le lever du jour, c'était au tour de Géotrupe de donner naissance.

La brebis Ouessant est habituellement silencieuse dans la douleur, mais aux pleurs manifestés depuis trop longtemps pendant ses contractions, j'imaginais vraiment gros souci. Le temps de revenir équipé pour l'aider, elle venait juste de mettre bas, s'occupant de suite de son jeune.

Fétuque (de coloration Non agouti en base noire… et "faded") et sa mère furent mises à l'abri, puis là encore, retrouvèrent liberté d'action en matinée.

Action, il y eut peu durant les premières heures. Brebis et agnelle étant ko, c'était bien une naissance difficile dont l'issue fut heureuse tout naturellement, sans aide.

Formidables agnelles, formidables brebis.

Aussi le photographe ne dérangea pas plus cette situation attendrissante. Droit au repos!

Toute mon admiration petites et grandes filles!

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Petits mais costauds, les petits moutons ... Et bravo pour ton attention de chaque instant.
D
oui costauds; c'est toujours impressionnant de constater qu'environ 70 fois plus lourd et aussi plus volumineux...et bien couvert et sec, je serais bien incapable de passer la nuit dehors par ce mois d'avril capricieux.
C
Quelle nature nos petits moutons d'Ouessant !!!<br /> Et merci au berger de nous régaler avec les photos de ces toutes nouvelles vies ovines et caprines.
D
merci pour ce petit mot!<br /> cela laisse songeur et admiratif ce pouvoir du vivant dans de si petits et si vulnérables (mais aussi résistants) agneaux d'un kilo ou un peu plus. Pouvoir du vivant, du moins quand tout se déroule dans l'ordre des choses pour la naissance puis l'attitude maternelle... En ces instants, une femelle est au travail et d'ici minuit une nouvelle vie devrait voir le jour (enfin la nuit ...). La nuit, déjà glaciale, risque une fois encore d'être mouvementée...