Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

19 juin 2019 3 19 /06 /juin /2019 17:03

Et re ...

Encore une saison de tonte bouclée!

Sans trop de toisons carapaces ni d'encolures feutrées, comme suite à des printemps avec herbe haute et trempée, le travail fut moins laborieux que les années précédentes. Néanmoins les toisons n'étaient pas si "mûres" (proches de la mue) que cela. L'effet d'une météo particulièrement fraîche tardivement?

Avec

Avec

Sans

Sans

L'occasion de découvrir antenais (comme ci-dessus)et antenaises pour la première fois nus … et de redécouvrir les adultes de la troupe dont l'image plus naturelle avait été un peu oubliée durant tous ces mois en tenue grunge.

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Bonjour Dominique,
Je remarque que tu as pu faire les mêmes constats que les miens sur la question de la maturité des toisons... Je n'ai tondu qu'une quinzaine d'Ouessant ces derniers temps et souvent avec beaucoup de mal. Je présume qu'avec les chaleurs à venir, les choses seront plus aisées. Je m'en réjouis d'avance, car, j'aime tondre mes moutons... lorsque les conditions sont réunies pour une tonte optimum!!!

L'antenais en photo semble très mature, il n'a rien de juvénile et se rapproche bien plus de l'allure d'un adulte.
C'est toujours surprenant de constater qu'à âge égal des moutons peuvent, à ce point, avoir de tels écarts d'aspect!!! Bon, le cliché ne dit pas tout et peut se révéler trompeur... mais, quand je vois la plupart de mes antenais, ils semblent être de vrais gamins comparés au tien!!! Peux-tu nous en dire plus sur lui: qui est-il, quel est son âge, son poids et sa taille? Ne serait-ce pas un fils de ton Hobbit, avec ce fort cornage? Lorsque l'on compare les deux photos, avant et après, on pourrait, sans problème, se dire qu'il ne s'agit pas du même bélier, tant la toison était importante... et une fois tondu, il semble beaucoup plus haut sur pattes. Pour autant, il a fière allure!!!
Bel été en Creuse...
Répondre
D
Bonjour Thomas
Oui c'est fait. Comme je l'indiquais, cela fut tout de même aisé cette année malgré un manque de mue global. Sans doute de meilleures conditions aussi pour le tondeur, avec des températures moins élevées cette année pour travailler. Peut-être aussi un bonhomme en meilleure forme depuis sa chute d'échelle il y a deux ans, avec pour conséquence un bras et une vertèbre cassés. La tonte six mois après fut une épreuve mais aussi sans doute une rééducation imposée.
Concernant le jeune bélier d'un an en photo, petit fils de Hobbit et fils de ma précieuse brebis morte trente six heures après agnelage cette année, le cornage d'un an pourrait faire penser à celui de certains adultes il est vrai. C'est cependant bien un gamin, un grand (petit en fait) ado qui va encore s'étoffer. La taille? connue dans quelques semaines après les séances de toise annuelles estivales, mais pour un 36 à 6 mois 1/2 qui a poussé normalement comme on peut le voir, il sera vers le bas du standard.
Bonne future tonte puisque c'est seulement commencé pour toi!
R
Oui bravo ! jolie tonte !
est-ce que vous utilisez la laine ? vous la faites transformer ?
Répondre
D
merci
non comme je dis toujours, la laine est pour moi un déchet... qui intéresse les tricoteuses. Le monde animal m'intéresse uniquement pour ce qu'il est, approche naturaliste, zoologique, ethologique... et pas pour ce qu'on en fait.
C
Ohlala comme il est beau celui-là! Et bravo au berger-tondeur pour le travail!
Répondre
D
merci pour lui. Il a d'abord l'avantage de la jeunesse. Un an! Sans doute pour lui la période de nos 17/18 ans pour nous humains...juste avant que le processus de mûrissement se mette en marche inexorablement ....
merci pour moi, je reconnais que c'est être méritant que tondre ses moutons, surtout des Ouessant, surtout une grande troupe ...