Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

19 août 2019 1 19 /08 /août /2019 12:29

Oui, je sais, je radote, mais seuls les visiteurs du blog des Lutins qui le suivent assidument depuis 2008 … et qui ont bonne mémoire, s'en rendent compte. Alors radotons!

J'ai souvent dit (et écrit) qu'on ne peut s'intéresser au Ouessantin, sans s'intéresser globalement au phénomène mouton et en particulier aux autres formes ovines primitives nordiques existant toujours. 

Pour qui ne connaitrait pas ce cousin, lointain géographiquement, du Ouessant, un lien pour découvrir le North Ronaldsay sheep.

D'une allure similaire à celle du Ouessantin dans un format un peu plus grand, ce mouton d'une grande rusticité a pu conserver plus encore une certaine diversité de colorations de toisons primitives, une queue particulièrement courte, de petites oreilles, la vulnérabilité génétique des moutons très primitifs face à la tremblante, etc ...

S'il fallait une belle rusticité au Ouessantin sur son île originelle, ovin de plein air permanent depuis la nuit des temps, il en faut plus encore au North Ronaldsay vivant en conditions extrêmes, non seulement de par sa situation géographique nordique extrême en Ecosse, mais aussi suite à la vie que les humains lui ont imposé depuis 1832, lui interdisant par un mur l'île mise en culture et l'expulsant ainsi sur les grèves de la côte où il dut s'adapter à la consommation des algues pour survivre.

A découvrir plus en détail dans les vidéos du lien ci-dessous … (oui je sais, je radote!)

Cet article pour montrer comment le milieu et l'action humaine (les Ouessant étaient à l'attache la moitié de l'année sur les maigres pelouses en bordure de falaises) peuvent construire des populations animales domestiques spécifiques.

Partager cet article
Repost0

commentaires