Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 18:48
Et les biques?

Danette se porte bien et a rajeuni. Petit passage chez l'esthéticienne, d'abord pour tailler la barbe qui n'était pas très féminine (surtout quand ça trempait dans le seau d'eau), mais aussi ses longs poils de c...roupe qui ne muaient pas, vieux de plusieurs années et de couleur pisseuse.

Etonnement par contre de la voir perdre ses incisives à seulement quatre ans! Faut-il y voir lien avec une certaine consanguinité que j'ai cru deviner en son élevage d'origine? 

Concernant ses triplés de presque cinq mois et demi à présent, je suis plutôt satisfait, percevant que j'avance dans le sens de la construction souhaitée de ma troupe caprine, en taille comme en morphologie et que mon choix de l'amoureux de Danette était le moins mauvais.

Et les biques?

Orionne se dessine en chevrette élégante et vive.

Et les biques?

Tout comme la minuscule Manta.

Et les biques?

Domino, le plus petit de la portée, est devenu à ce stade le plus costaud des triplés, alors qu'il était le minus à la naissance. Il faut dire que les hormones sexuelles doivent y être pour beaucoup dans sa croissance. Dès trois mois à peine, un véritable obsédé sexuel … comme son père! Il demeure néanmoins, au même âge comparativement, le plus petit des boucs chez les Lutins.   

Et les biques?

La belle Enola (ici en juin) a malheureusement mis bas de deux chevrettes, début juillet, avec quinze jours d'avance. Pour cause, l'une était morte en matrice … L'autre, véritable prématurée donc, n'était pas en mesure d'accomplir les premières étapes de la vie, téter et se tenir.

L'allure assez osseuse de cette chèvre demeure malgré les divers vermifuges ingurgités (y compris contre les deux douves et le ténia). Ce qui ne me rassure pas pleinement, la percevant toujours affamée à trainer sur les restes de céréales des distributions.

Et les biques?

Lilli va bien, pleine de tonus et ronde, mais, à seulement sept mois, elle a déjà rattrapé en taille les deux autres biquettes adultes, ce qui m'interroge pour la suite de sa croissance.

Les plans que je tirais il y a un an dans mes projets de construction d'une troupe caprine en accord avec la taille et la morphologie des Ouessant Lutins, avec qui elle se mêle, s'en trouvent pas mal chamboulés (du côté des boucs également).

Ovin ou caprin, l'élevage en sélection avec objectifs précis est un travail de patience qui se mène sur l'observation et la réflexion face à ses animaux pour calculer les meilleures associations supposées des patrimoines génétiques. 

Partager cet article
Repost0

commentaires