Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

22 septembre 2019 7 22 /09 /septembre /2019 09:32

Hier, 21 septembre, avait lieu le concours annuel du GEMO, au Mans.

Ceux qui me connaissent, savent à quel point je suis réticent face à ce genre d'événement, pour les travers que cela entraîne pour ce type ovin, comme j'ai parfois pu l'exposer en d'autres articles. Revers de la médaille (c'est le cas de le dire!) pour un type ovin pour lequel, seule la construction de la conservation devrait primer.

Mais bon, après trois mois de sécheresse catastrophique, après avoir tout essayé pour faire revenir la pluie (y compris danser nu dans les prés par ces dernières nuits de pleine lune), j'ai fait un écart de conduite en me rendant à ce rassemblement, sorte d'ultime sacrifice offert aux dieux des éléments pour qu'ils m'envoient de l'eau… D'ailleurs, certains éleveurs me voyant se sont dit: "il va pleuvoir!"

Et cela a marché, puisqu'au moment où je rédige, il tombe des cordes (pour combien de temps?)

Blague à part, comme cela faisait neuf ans que je n'avais pas fréquenté un concours du Mouton d'Ouessant, j'ai saisi l'occasion d'une toute relative proximité de ce dernier en rapport à ma région, pour y passer la journée, en simple visiteur.

Quelques moments saisis par le berger en rapide balade sur les lieux ...

D'abord un petit tour par les enclos où les petits groupes d'animaux sont contenus par élevage.

Brebis de toisons eumélaniques, forme noire et sa mutation brune.

Brebis de toisons eumélaniques, forme noire et sa mutation brune.

Diversité de béliers eumélaniques.

Diversité de béliers eumélaniques.

Les animaux de toison eumélanique noire sont dits "noirs".

Les animaux de toison eumélanique noire sont dits "noirs".

Moutons de forme génétique Agouti blanc bronzé, dits communément "blancs" et qui sont en fait des animaux phéomélaniques, c'est à dire à pigmentation roussâtre décolorée en grande partie.

Moutons de forme génétique Agouti blanc bronzé, dits communément "blancs" et qui sont en fait des animaux phéomélaniques, c'est à dire à pigmentation roussâtre décolorée en grande partie.

Parmi ces béliers eumélaniques noirs, un sujet décoloré par la présence d'un double allèle spécifique.

Parmi ces béliers eumélaniques noirs, un sujet décoloré par la présence d'un double allèle spécifique.

Oh les belles noires! ... qui seraient du plus bel effet sur mes prairies, dont celle du centre que j'aurais voulu ramener sous le bras ...

Oh les belles noires! ... qui seraient du plus bel effet sur mes prairies, dont celle du centre que j'aurais voulu ramener sous le bras ...

Oh la belle blanche!

Oh la belle blanche!

Pour les animaux, une paire de jours à patienter dans l'espoir de retrouver leurs prairies.

Pour les animaux, une paire de jours à patienter dans l'espoir de retrouver leurs prairies.

Le concours débute, les moutons concernés par une même section sont rassemblés et doivent attendre avant leur entrée en scène.

Rassemblement
Rassemblement

Les Ouessant à l'attache ensuite, en attendant le jugement (en le leur souhaitant non le "dernier") ...

Rassemblement
Rassemblement
Rassemblement
Rassemblement
Rassemblement
Rassemblement
Rassemblement

Quelques résultats en ces trios d'animaux les plus appréciés par les trois personnes chargées de les analyser:

Béliers blancs antenais (c'est à dire en seconde année civile).

Béliers blancs antenais (c'est à dire en seconde année civile).

Béliers blancs adultes, etc ....

Béliers blancs adultes, etc ....

Rassemblement
Rassemblement
Les primés tenus par leur propriétaire.

Les primés tenus par leur propriétaire.

La route m'attendait, je n'ai pas pu suivre les choses totalement.

Des travers? Oui j'en ai noté comme à chaque fois, tout en demeurant silencieux ...

Je ne suis pas concours en soi car une fois encore, je trouve dommage que, parce que mouton, le Ouessantin se retrouve réduit à un objet de compétition (type comice agricole) alors que l'aspect et le souci conservatoires devraient primer pour ce mouton "primitif", les travers qui se cachent derrière une hypothétique beauté/qualité ne rendant pas service à l'avenir de ce type ovin, occultant l'importance primordiale des aptitudes, en particulier à l'intérieur du noyau des animaux prisés.

Je passerai sous silence, au niveau humain, déceptions, jalousies, rancoeurs, tensions, conflits, qu'engendre à chaque fois toute compétition, en coulisses et au delà.

Mais les éleveurs sont-ils capables et suffisamment motivés pour se rassembler autrement, uniquement pour s'unir et travailler autour du souci de la sauvegarde? 

Cependant pas question d'avoir l'air de cracher dans la soupe, c'est en soi, pour moi, uniquement l'aspect rassemblement d'hier qui avait bien tout son intérêt, me permettant de voir "du Ouessant". Beaucoup! ils étaient 175 si mes oreilles ont bien compris et retenu.

Trop? Il est vrai que je ne savais plus où donner de la tête et que mon regard se perdait, ne pouvant s'attarder comme je l'aurais voulu. 

Mais il est toujours intéressant de noter les caractéristiques qui se dessinent en chaque élevage, phénomène aboutissant à une sorte de carte d'identité de chacun. De noter aussi les tendances au fil des ans par certains liens établis par certains éleveurs entre eux … et plus globalement l'évolution d'allure du cheptel depuis vingt trois ans que je fréquente, à l'occasion, ce genre de manifestation.

Je voulais voir du Ouessantin, j'en ai vu, encore et encore. C'est ce qui m'intéressait et je n'ai pas été déçu, déjà sur ce point, sans oublier le plaisir de retrouver certains éleveurs ou d'en découvrir d'autres.

Avec en plus les effluves grisantes du Ouessantin qui macère un peu, étrangement, cela me donna une forte envie d'élever des Ouessant ...

Ainsi, le plaisir fut double à retrouver les miens aujourd'hui, avec, cerise sur le gâteau, un peu d'une pluie tant attendue depuis trois mois.

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Joli reportage ... Heureusement que tu es là, car ici, dans le Finistère, berceau du Ouessant, ça a encore été silence radio !!! Aucune annonce, aucun résultat... Et comme pour ses 40 ans où le concours s'était déroulé à Cormont dans le Pas-de-Calais, le Parc d'Armorique a fêté cette année son jubilé en exportant le concours au Mans !!! Bravo et merci au GEMO et au Parc pour leur grande implication dans la promotion et la connaissance de notre mouton préféré !!!
Répondre
D
Merci
Je crois justement que le Parc d'Armorique ne pouvait ni être présent ni présenter ses animaux à cette manifestation.
B
Bonjour Dominique, intéressant reportage, c'est votre week-end patrimoine, après tout il n'y a pas que les vieilles pierres, il y a aussi les briques de la génétique et du vivant. Côté pluie c'est réussi, c'est la 1ère journée de pluie dans le sud-ouest depuis un mois, chez vous aussi je pense. Afin de re-actualiser mes connaissances en génétique ouessantine pouvez préciser "eumelanique" ou mettre un lien avec un précédent post, j'en avais lu un concernant la génétique et les robes que je n'ai pas retrouvé dans vos archives. Merci et bon dimanche
Répondre
D
Merci.
La mélanine est à l'origine de la pigmentation du poil. On en distingue deux. L'eumélanine qui est noire, plus sa version mutante brune. L'autre, la phéomélanine dans les tons roux intenses à très clairs. Un des principaux pièges, chez le Ouessant y compris, c'est la confusion fréquente entre eumélanine brune et phéomélanine qui semblent proches d'apparence, mais totalement différentes génétiquement … ainsi on voit souvent de jeunes Ouessant phéomélaniques bronzés, proposés comme Ouessant bruns en certaines petites annonces ...