Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

6 novembre 2019 3 06 /11 /novembre /2019 09:39

Peu d'articles publiés sur le blog des Lutins ces derniers temps. D'ailleurs rien depuis une quinzaine de jours.

Si le berger est toujours vivant, il est vrai que depuis quelques mois il s'interroge.

Continuer ou pas?

Onze ans à présent que le blog des Lutins existe.

Créé en 2008 en sorte de prolongement à ma passion pour le type ovin Ouessant, le blog des Lutins se voulait aussi faire découvrir la réalité de ce mouton au travers de mes connaissances et expériences acquises, animé par un désir de partage face au flou et à l'ignorance autour de cet animal constatés depuis 23 ans. 

Au fil des ans, il s'avérait qu'avec cent, deux cents, trois cents (jusqu'à 350) visiteurs par jour, beaucoup venaient y prendre mais que proportionnellement rares étaient ceux qui donnaient en retour.

Bon c'est ainsi. D'une part l'humanité est ainsi faite. D'une autre, les réels passionnés par le Ouessant de manière saine et durable sont peu nombreux et plus rares encore sont ceux animés d'un désir de connaissance doublé de quête de réflexion.

Lassé également par le temps passé à répondre par mail aux uns et aux autres se trouvant dans le souci (voire leur téléphoner à leur demande) sans toujours forcément un retour ou un simple merci, l'humeur n'est plus aux publications. Pourtant les idées ne manquent pas et bien des écrits au stade de brouillon attendaient leur tour pour voir le jour. 

Tout ayant une fin, l'heure est peut-être venue de tourner la page quand le désir n'y est plus.

Le blog des Lutins n'est pas totalement mort pour autant et continuera à exister, malheureusement comme un fossile sur une étagère. Je n'ai pas fait tout ce travail pour rien et continuerai à payer pour que ces pages demeurent accessibles à tous sur le net … et qui sait, un jour peut-être désir de bafouille débouchant sur publication reviendra.

Un grand merci tout de même à toutes celles et ceux qui, au moins une fois, ont fait "l'effort" d'un commentaire, d'un échange… et plus particulièrement (elles/ils se reconnaîtront) aux quelques fidèles d'une période donnée ou sur toute l'existence de ce blog...

Comme chez la mésange ou le loup, le merveilleux dans le Ouessant est qu'il n'a nul besoin de dieux, de portable, de foot, de foie gras ... de conquête de Mars ...

Comme chez la mésange ou le loup, le merveilleux dans le Ouessant est qu'il n'a nul besoin de dieux, de portable, de foot, de foie gras ... de conquête de Mars ...

Je retourne à mes merveilleux moutons, poursuivant le travail conservatoire engagé dont a grandement besoin le Ouessantin.

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Merci pour toutes ces informations précieuses contenues dans ce blog très agréable à parcourir. Je vous lis depuis 1 an, date à laquelle nos premières brebis sont arrivées chez nous. <br /> Ces moutons sont très attachants et nous ne regrettons pas notre choix.<br /> Je vous souhaite une bonne continuation et surtout un grand merci pour tout ce que vous partagez, je sais que cela représente beaucoup de travail.
M
HO ! je n'étais pas venue depuis quelques semaines, absente de chez moi, et voilà, le clic habituel pour voir si un article nouveau vient de paraître... <br /> Et je tombe sur l'annonce de la fin, une annonce qui ne m'étonne pas, vivant une lassitude similaire vis à vis du forum, même si l'ambiance et le sérieux y sont différents… <br /> C'est drôle, en même temps je ne peux m'empêcher de faire un parallèle et de penser :<br /> "il n'y arrivera pas", <br /> on s'éloigne, on croit rencontrer une liberté nouvelle, une légèreté qui manquait, mais non, le contact avec tous ces inconnus qu'on sait venir lire vous appelle, vous aspire, <br /> et on revient, moins souvent, plus légèrement justement, la liberté se trouve là, "casser l'habitude des autres", ne pas s'obliger pour les autres, ne plus faire que pour se faire plaisir trés personnellement.<br /> <br /> L'idée proposée d'un livre créé à partir de ce blog est précieuse, moi aussi, je l'aurais parmi mes livres de références.<br /> <br /> Quelle que soit la suite offerte à toutes ces années, merci d'avoir autant partagé votre passion.<br /> Amicalement,<br /> <br /> Marguerite.
P
Merci d'avoir pris de votre temps, au cours des années passées, afin de nous faire partager votre expérience auprès des moutons d'Ouessant. L'ensemble de vos articles est une précieuse source d'informations. <br /> Encore merci et bon courage pour la suite<br /> <br /> Per-Youn
C
Mince????! Quelle mauvaise nouvelle. Possédant des ouessants, il m’arrive souvent de consulter le blog pour répondre à mes questions.<br /> Mais aussi pour prendre des nouvelles des lutins. <br /> Merci pour tout.<br /> Champon Laurent ????????
M
Une bien mauvaise nouvelle ???? mais je comprends... Parfois ne pas avoir de retour est épuisant.<br /> Je souhaite donc que le plaisir d'écrire te revienne vite pour notre grand plaisir à nous !!! Prend bien soin de toi et toutes tes petites et grandes bêtes dans ton petit paradis.<br /> <br /> Ici tes petits se portent très bien en dehors de Nazca que j'ai malheureusement aidé à partir la semaine dernière ???? après plusieurs visites vétérinaire qui ne marchait pas . <br /> <br /> Je croisent toujours les doigts pour avoir du brun cette année avec bongrain et Guizmo (bélier noir agouti Grey fils de Candice et Nazca)<br /> <br /> On verra et comme promis si j'ai mon chocolat tu aura le tiens ????. Bonne préparation pour ton hiver.<br /> <br /> Et à très vite j'espère
C
Merci pour tous! C'est une blog fantastique! Trés pedagogique pour un berger partir nouveau comme moi...
L
Bonjour,<br /> Et bien cette annonce a fait réagir tout plein de gens....c'est bon tout cela !<br /> Avant tout, je comprends et respecte cette décision. Merciiiiiiii infiniment pour ce blog que moi aussi je m'empresse de lire et auxquels je ne réponds pas toujours ! Je ne me sens pas "consommatrice" mais je ne possede que 11 ovins dont 4 ouessants que nous avons recueilli pour une retraite méritée réforme). Je ne connais rien sur la préservation de la race...enfin...je ne connaissais rien parce que grace à vous j'ai progressé, mais je ne réponds aux articles seulement lorsque j'ai des choses à dire ou qu'un sujet m'interpelle.<br /> J'aime aussi beaucoup lorsque vous nous parler....conter des péripéties autres qu'ovines.....<br /> Voilà....merci et ....bon vent !<br /> Annie
B
"S'il vous plait , continuez à nous raconter vos moutons...." ( je ne sais pas pourquoi...mais un certain Antoine de St Ex. m'a inspirée)...C est ma petite visite du matin. Je vais aller où maintenant ? Je veux encore des nouvelles de Frimas...savoir si les geais reviendront...si Blou partage toujours le verre de l amitié....et tant de belles choses si finement racontées....Je passerai encore le matin, en espérant une nouvelle image, histoire...et s'il n'y a plus rien...je penserai que tout va bien....et surtout prenez soin de vous et de la troupe....ne jetez pas vos brouillons...<br /> Merci et à bientôt...?
R
Quelle tristesse à la lecture de cet article…<br /> Fidèle lecteur de ton blog, attendant avec impatience la parution de chaque article (aucune soirée sans jeter un petit coup d’œil au site des lutins), je ne peux que regretter ce choix bien que je puisse tout à fait le comprendre au bout de tant d’années et de publications.<br /> Malheureusement, le blog des lutins est une des rares sources d’informations complète et riche sur le net (ou même sous d’autres formes d’ailleurs…) concernant le mouton d’Ouessant de type ancien et un précieux outil pour les néophytes comme pour les connaisseurs. Il permet ainsi à chacun d’enrichir ses connaissances au gré de tes publications, ou en farfouillant un peu… Combien de fois me suis-je retrouvé à réaliser une recherche dans tes articles en quête d’informations sur la généalogie de mes propres Ouessants ? Ou d’une solution à une question qui se pose à moi au cours de mon élevage… <br /> Je continuerai à flâner au gré des mes envies et besoins au sein de ton blog sans aucun doute. <br /> Merci en tout cas pour ces nombreuses années à te lire.
J
Bonsoir Dominque,<br /> <br /> Je commençais à m'inquiéter de ne pas voir poindre vos groupes de reproduction quand bien même la date s'en trouvait dépassée.<br /> Je suis bien aise de vous relire même si le sujet est moins heureux qu'espéré.<br /> Bien loin de moi l'idée de vous exhorter à quelque pirouette qui pourrait vous mener à de sympathiques demi-tours.<br /> Juste un grand MERCI pour toutes ces heures où, immergée entre vos lignes et vos pixels, j'ai découvert et me suis prise d'affection pour vos petits lutins...<br /> Merci pour tous ces partages, ces informations, cette expérience et tout le temps que vous avez pris pour nous répondre...<br /> Pour la qualité de vos photographies, le soin que vous avez apporté à votre documentation, pour vos doutes et vos choix, bref vos réflexions sommes toutes bien pertinentes...<br /> Merci de nous avoir ouvert vos portes, de nous avoir présenté vos petits protégés, d'être un peu plus qu'une ombre sur un écran...<br /> Et puis, par dessus tout, merci de m'avoir amenée, à votre insu, à acquérir mes premiers sujets, à le vivre tout simplement...<br /> <br /> Je pense que c'est un sentiment qui anime plus d'un éleveur de ouessants à l'heure actuelle.<br /> Et je suis bien désolée que ce sentiment d'unilatérité ait pu vous ébranler.<br /> J'en suis certainement un peu coupable, mais n'y voyez pas autre chose que la fortuite timidité de l'élève devant son professeur.<br /> <br /> S’il faut mettre la charrue avant les bœufs,je cuide qu'il y a encore alors bien des sillons à envisager...<br /> Et je vous imagine un peu trop en âge de déraison pour ne pas envisager que le champ des possibles puisse autoriser, sans doute, quelques semis échappés d’un tracé trop linéaire...<br /> I hope...<br /> <br /> Je vous pense bien fort, et si vous me le permettez, vous poutoune bien tendrement...<br /> A d'autres improbables croisements... <br /> <br /> Joan
L
Ayant arrêté mon forum l'an dernier, non pas par manque de motivation, mais lassée par les imbéciles agressifs, je peux comprendre ta décision. Toutefois, il faut parfois considérer son blog comme une sorte de journal personnel et ne rien attendre de plus que le plaisir de ... se lire !!! Et savoir que de discrets mais fidèles lecteurs sont toujours là, toujours intéressés, toujours admiratifs, toujours amicaux. La nature humaine étant ce qu'elle est, il est inutile d'attendre des remerciements. Il faut se protéger aussi, garder du temps pour soi. Il vient un moment où il faut laisser les éternels quémandeurs se débrouiller comme des grands. <br /> J'espère que tu reviendras sur ta décision et que tu continueras ton blog. Pour le reste, occupe-toi de toi et de tes moutons, tu as entièrement raison de ne pas te laisser vampiriser ! Avec toute mon amitié et mes remerciements pour tout ce que j'ai appris avec toi.
M
Recevez ttous mes remerciements pour tout votre Savoir que vous avez partagé avec nous tous vos lecteurs ; votre talent de photographe, de conteur, de rêveur (au bon sens du terme !) enfin bref, pour ma part, j'ai retrouvé, par votre magnifique blog, l'esprit de l'enfance celui qu'on ne doit jamais perdre, cet esprit qui s'extasie sur le Vrai de la Nature et c'est ce que vous avez proposé dans votre partage de votre univers. Pour tout ce que vous avez offert, je vous remercie du fond du coeur et vous souhaite la continuation de votre belle route, je reviendrai souvent regarder les photos de vos animaux, de vos arbres etc. Ne vous lassez jamais de ce que vous faites, ne perdez jamais courage, des gens comme vous sont rares. <<<je ne vais pas prolonger ici l'écrit je retourne me coucher, ça fait 12 jours que je paie la conséquence de l'après-vaccin contre la grippe.. la grippe je ne l'ai pas, mais les manifestations graves secondaires à ce maudit vaccin, oui j'ai tout ça et ne tient plus debout, 4 kgs perdus en 2 jours, tremblements, sueurs, et tout ce qui peut ressembler à une gastro mais n'en est pas sauf à être les suites de ce maudit vaccin, j'ai même dû rester cinq heures aux Urgences en clinique et ce n'est toujours pas terminé après 13 jours d'après vaccin..<br /> Merci pour tout, je vais vous tricoter des chaussons en vraie laine de vrai mouton pas d'Ouessant mais mouton quand même et je vous enverrai le tout, j'en ferai 2 paires, : chaussons pour glisser dans vos bottes de Sept Lieues, ou pour avoir chaud le soir dans le dodo. Ce matin, figurez vous, j'ai commencé la première paire à votre intention, du fond de mon lit où je me réfugie pour attendre que le grave malaise général passe,
S
Bonjour, Notre rencontre date de cet été, autour des chèvres au milieu des moutons...sincèrement je comprends que l'on puisse être lassé d'un blog, mais je voulais vous dire qu'il est difficile de commenter le votre. Vous avez une écriture poétique, vous réalisez un exercice particulièrement remarquable en apportant vos connaissances, votre expérience, votre vision du monde. C'est juste et c'est beau. Comment s'autoriser à commenter ? Merci au berger et à l'homme ! Est-ce qu'il est nécessaire de décider...les vagabondages sont aussi initiatiques... vous pratiquez une forme d'ethnographie, entre la peinture, le récit et la connaissance scientifique. Comme tout chercheur, il arrive un temps où l'on sait que l'on a trouvé simplement parce que l'on n'a plus rien à dire. Il faut prendre le temps de savourer ses découvertes et même de les fêter ! Et comme le peintre, un jour, besoin de retrouver les couleurs et reprendre sa toile :) C'est très beau ce que vous écrivez !
C
C'est drôle, je pensais à vous justement, au sujet de la durée de votre blog.<br /> Il y a quelques temps déjà vous vous posiez la question de continuer ou pas, disant que vous aviez tout dit ou presque sur notre petit mouton d'Ouessant.<br /> Je vous suis depuis 2008, tombant sur votre blog par hasard alors que je cherchais des renseignements concernant les ouessant. J'ai été sous le charme de l'ambiance de votre blog, d'abord les photos, superbes, les textes précis, bien écrits (rare), intelligents et le partage de vos expériences et réflexions très appréciables et enrichissantes pour nous, visiteurs. Et puis le rire qui nous prend en lisant certains articles ponctués d'humour!<br /> Un blog aussi bien mené doit être chronophage et représente un travail énorme et important, sans compter le petit bout de coeur et la passion...alors si l'on prend sans donner...votre lassitude est compréhensive, moi-même, je n'ai pas toujours répondu à vos publications.<br /> Mais s'il vous plaît, ne laissez pas ce blog sur l'étagère "comme un fossile" et si je peux me permettre, vous n'avez pas réalisé tout ce travail pour rien puisque vous l'avez partagé généreusement avec vos lecteurs qui ne sont pas tous ...ingrats. Grâce à vous, nous regardons nos animaux différemment et en mieux!<br /> Avant de retourner à vos moutons, ne serait-il pas possible de fixer définitivement cette mine d'informations et ces magnifiques photos dans un livre? Sûr qu'il finirait sur ma table de chevet!<br /> Quelle que soit votre décision, continuer ou pas, merci pour ces moments en votre compagnie et celle de vos lutins.
D
Bonjour,<br /> C'est plutôt à nous de vous remercier. Un grand merci pour cette source de renseignements, ces belles photos, ces récits, vos jeux concours etc. etc.<br /> Prenez la décision qu'il vous "conviendra", cela pourrait faire de la peine aux personnes qui vous suivent mais ils comprendront, moi le premier.<br /> À bientôt ?<br /> Encore merci,<br /> Denis
P
Bonjour Dominique, oh non, il ne faut pas arrêter ! Peut-être que la partie "commentaires" n'est pas assez mise en valeur ? Personnellement je ne suis intervenue qu'une fois, je crois, mais j'ai toujours lu vos pages avec intérêt et beaucoup de plaisir ! Je n'ai plus qu'une Ouessant de 13 ans qui vit paisiblement avec 4 Soay et 2 chèvres des fossés, vos lignes et photos sur ses lointaines cousines faisaient que je la regardais différemment ;-) J'aime bien aussi vos coups d'oeil à côté sur les oiseaux ou autres petites bêtes autour du troupeau. Et j'aimerais bien voir Blou grandir !<br /> Bien amicalement<br /> Patricia
D
Bonjour,<br /> <br /> J'attendais avec impatience des nouvelles de votre petite troupe, et je trouvais curieux de ne pas en avoir par votre blog.<br /> <br /> C'est peut-être aussi le temps plutôt maussade qui vous fait vous interroger ?<br /> <br /> C'est un tel plaisir de suivre vos petites nouvelles. <br /> <br /> Il serait bien pour vous et pour notre plus grand plaisir que vous continuez à nous faire partager votre vie en compagnie de vos merveilleux petits moutons de Ouessant. <br /> <br /> On ne s'en lasse pas bien au contraire, on attend la suite avec impatience !<br /> <br /> La vie est un éternel recommencement ! Votre dernière naissance Princesse est un signe.<br /> <br /> Merci beaucoup pour le temps que vous consacrez à nous faire partager votre passion.