Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 13:54

Cet été je lisais une chercheuse travaillant depuis des décennies sur les effets de la domestication sur l'animal.

Elle faisait remarque que, d'après d'autres collègues chercheurs, la marque frontale (dite étoile) blanche en certaines robes de mammifères avait pour origine un retard de deux jours de la migration des cellules concernées au stade embryonnaire, depuis la crête vertébrale vers la zone considérée. Retard provoquant absence de coloration.

Ceci n'est pas tombé sous l'oeil d'un aveugle et de suite je m'interrogeais sur des causes similaires en rapport aux marques frontales de certains agneaux du Ouessant, sans en savoir plus depuis je l'avoue.

Etoile frontale

Cette marque peut être plus ou moins étendue, parfois réduite à quelques poils blancs.

Etoile frontale

Elle peut même être éclatée en deux ou trois marques ...

Etoile frontale

... là encore de tailles variables.

Etoile frontale

Cette marque frontale (prise à tort pour un caractère de toison pie) peut s'exprimer sur toute coloration, y compris sur des animaux blancs, comme on peut le détecter sur cette agnelle blanche de par l'expression généralisée d'un bronzage juvénile provisoire. Belle "casquette"!

Le plus souvent cette marque disparaît chez le Ouessant devenu adulte, mais pas toujours. 

Il semble bien y avoir là un caractère génétique héréditaire d'après mes observations, car élevant avec une assez grande diversité de souches de base, je remarque que cette expression est plus fréquente en certaines lignées que d'autres, quand elle n'est pas totalement absente de certaines.

Quels que soient les phénomènes réels qui déterminent ces variantes, je ne pense pas qu'il soit possible pour l'éleveur d'influer véritablement sur ce caractère, à moins de chercher à le fixer de façon systématique. Pour moi, heureusement, car il m' est plus savoureux de récolter les fruits de ce que nous appelons hasard (sans qu'il en soit véritablement un si nous savions) que d'obtenir des Ouessant tout formatés.

Une fois de plus, c'est là un des nombreux points de diversité qui fait toute la richesse d'un type ovin comme le Ouessant de forme ancienne. Que de choses à conserver!

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Bonsoir Dominique,
Un très plaisir de vous relire, vraiment.
J'en profite pour vous souhaiter une fort belle nouvelle année, pleine d'heureux évènements moutonneux et d'agréables surprises en tout genre.

Petite question par rapport à ces patterns de coloration frontale.
A tout hasard, auriez-vous remarqué une hérédité liée aux lignées maternelles plus que paternelles ?
On sait que si mâles et femelles apportent, grosso modo, la moitié du patrimoine génétique de l'individu, certains éléments sont quasi entièrement d'origine maternelle, comme divers organistes cellulaires et notamment les mitochondrie et leur ADN (d'ailleurs impliquées dans les patterns de coloration mais chez les plantes), mais aussi la composition des bicouches lipidiques des cellules impliquant la division et la formation de nouvelles cellules...
Répondre
D
Merci. Belle année également et réussite avec vos moutons également.
Non je n'ai pas fait de constat de ce genre concernant la transmission des marques frontales...faute de m'être d'ailleurs posé la question. Il me faudra me pencher sur cette possibilité et observer à l'avenir plus précisément. Cette année j'ai utilisé un bélier marqué de cette façon, je vais voir ce qu'il en sort et revoir également ce que donnent les femelles qui étaient marquée à la naissance. Merci pour cette interrogation constructive que d'autres éleveurs pourront se poser à la même occasion.
S
Bonjour Dominique !
Est-ce vrai aussi pour les chèvres ? Je pense à Hunik et Minie aussi. Est-ce que l'on peut alors imaginer que l'hérédité de l'étoile viendrait donc plus de ce retard (2 j !) ? l'héritage du retard pour une étoile :)
Répondre
D
Bonjour Sylvie, Le phénomène d'étoile relaté par la chercheuse était exposé comme concernant les mammifères domestiques sans distinction d'espèce particulière. Ce genre de bouleversement à divers niveaux et d'autres phénomènes suite à la domestication sont à l'origine des divers types de robes exprimés chez l'animal domestique souvent bien éloignés du type sauvage originel. Donc pour les chèvres de même logiquement...
D
Bonsoir Dominique,
Comme le disait ma grand-mère... On en apprend à tout âge !
Merci Monsieur le professeur.
Bon week-end,
Denis
Répondre
D
j'étais le premier à apprendre... aussi je partage...