Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

23 novembre 2020 1 23 /11 /novembre /2020 16:33
Larmier et larmier

Le larmier est d'abord le sillon à l'avant de l'oeil qui permet d'évacuer le larmoiement et les poussières qui peuvent l'accompagner. Cette gouttière est pauvre en poils, mais ceux qui la bordent peuvent s'encrasser et former un pinceau. 

Larmier et larmier

Ainsi encrassé ou simplement luisant selon la lumière, ce larmier morphologique peut faire croire à tort à une coloration du pelage à cet endroit.

Larmier et larmier

Ensuite, on utilise également le terme de larmier pour désigner une sorte de virgule de poils décolorés, plus ou moins longue, plus ou moins large, qui borde le véritable larmier sans véritablement l'épouser et qui lui est presque perpendiculaire.

Ce dessin correspond à un élément de certains patrons exprimés chez le mouton, selon son patrimoine génétique de coloration. Il existe ainsi chez l'ovin, dont le Ouessantin, divers gènes qui permettent cette expression. De fait, si l'absence de larmier ne fait pas forcément un mouton d'Ouessant de type ancien, sa présence n'exclut en rien qu'il en est bien un.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bonjour,
Chez moi, c'est le mâle qui présente des sillons plus marqués. Chez les femelles, pas ou peu de sillons... est-ce dû à leur jeune âge ? Au sexe?
Mais ce qui me plaît particulièrement, c'est la longueur de leurs cils... et leurs yeux si expressifs...
Bonne soirée à vous.
Aurélie
Répondre
D
Bonjour, il est vrai que je n'ai pas fait attention aux différences. Il faudrait s'y pencher. Voilà un sujet d'observation de plus pour voir si des tendances se dessinent sur le nombre d'individus analysés. Bon week-end!
C
La façon que vous avez d'observer l'animal dans le détail et pas seulement dans sa globalité est très intéressante, je pense aussi à l'article "étoile frontale".
Répondre
D
Merci Christine. Il est vrai que j'observe le monde depuis toujours, en particulier animal (dont l'humain). C'est même mon activité et mon centre d'intérêt principal... observation et contemplation. Aussi c'est toujours un plaisir de partager, vous le prouvez, quand je perçois intérêt réciproque.