Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

23 janvier 2021 6 23 /01 /janvier /2021 08:01

Nouvelle (longue, plus d'1h30) vidéo des Lutins ... donc choisir un bon fauteuil.

Loin d'être une conférence ou un cours sur le Ouessant (il y aurait encore beaucoup à raconter et parfois précisions à apporter), un moment de rencontre, de partage avec le réalisateur, éleveur ami également passionné, qui me "tire les vers du nez" pour que je dessine le Ouessant, mais aussi mes Ouessant et mon intérêt pour ce type ovin. 

Un immense merci, une fois de plus, à Dominique Leplant et son fils Gwendal, pour leur démarche, leur talentueux travail et le superbe résultat qui, c'est certain, prendra (prend déjà) une place privilégiée dans mes souvenirs quand je regarderai en arrière, ne pouvant plus alors mener cette passion.

Translation of the vidéo possible!!!

Comme toujours, les commentaires sont bienvenus ... au moins pour parler Ouessant et échanger à ce sujet. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Nous avons choisi un bon fauteuil et passé la soirée d'hier en votre compagnie. Un peu de quiétude ovine et de campagne ensoleillée étaient bienvenues après une journée de pluie et de bruit des chantiers voisins. Mon conjoint y a découvert votre passion et appris à mieux connaître nos petites compagnes. Et moi qui ait passé beaucoup trop de temps sur le sujet et le blog pour être surprise par vos propos, j'ai surtout pris plaisir à passer un moment avec et chez celui que je lis si souvent, dont j'apprécie le savoir et la capacité de contemplation, et dont le retour sur la toile me réjouit tant et tant.
Merci à vous et aux réalisateur et cameraman.!
En fait, je ne sais pas si je dois vraiment vous remercier car le petit bélier brun du printemps que vous tenez dans les bras a exacerbé mon désir d'avoir dans mon micro troupeau le passage d'un tel petit mâle pour que mes brebis blanches deviennent enfin mères et me révèlent leurs potentiels en matière de brun, noir, grey...Par son brun, il est encore plus attractif que Mr Shebam que vous aviez proposé sur le blog par une annonce qui avait disparue avant que je n'arrive à cliquer pour envoyer ma candidature, à ma grande frustration. Finalement, merci pour cela aussi: donner du rêve vaut bien un merci!
Répondre
D
merci à vous pour votre retour sympathique concernant la vidéo. Bien heureux de savoir que ce fut un moment agréable et que cela vous projette dans l'avenir concernant votre troupe. Le but est atteint... Comme vous l'indiquez, tout cela grâce au travail des réalisateurs qu'il faut remercier en tout premier...
B
C'est beau, les Lutins, le paysage, la musique... et les commentaires sont très complets et intéressants. Vraiment, un très agréable moment d'été dans vos prairies. Merci
Répondre
D
Merci Brigitte. Oui le bonheur est dans le pré, même l'hiver.
D
Bel entracte... 1h30 c'est court, car très intéressant, A quand le plat de résistance ?

Merci à vous, à Dominique LEPLANT et son fils pour ce beau reportage.

Le nom des figurants à 4 pattes aurait été intéressant aussi? et peut-être des anecdotes sur leur vécu ?. J'ai crû reconnaître Grishka avec son unique corne, si j'ai bien suivi votre blog.

Bel univers naturel avec la présence d'arbres magnifiques, un décor magique pour les lutins et son berger.

On attend la suite avec impatience....

Annie D
Répondre
D
Merci Annie. Oui il y aurait encore des heures à publier, pour approfondir le sujet, Ouessant comme Lutins, ces derniers étant encore plus impressionnés que moi par la caméra et fuyant. Qui sait, peut-être le cinéaste récidivera...
Non Grichka était un blanc; c'est Boudchou dont vous parlez.
Oui les arbres sont magiques... quand ils ne sont pas coupés...
Bon élevage avec votre bande!
C
Quelle bonne idée!
Un samedi après-midi pluvieux accompagné d'un vent à décorner les boeufs et me voici coincée à la maison. Cette annonce d'un reportage sur vos lutins faisant leur cinéma, sans oublier le berger tombe à pic.
Discours, explications et historique de votre passion pour le ouessant et son origine sont très clairs et instructifs. C'est vrai qu'il est agréable de voir vos lutins gambader et vous voir évoluer(ou le contraire!) sur vos terres.
Pas évident le jeu d'équilibre entre la tenue du micro et du petit bélier, qu'il est beau celui-là!
Grâce à ce film, on découvre aussi votre superbe campagne creusoise.
Du coup, ça m'a redonné la pêche, je suis ressortie faire une promenade avec les chiens malgré les intempéries.
Merci à vous, à Dominique Leplant et à son fils, Gwendal, pour ce partage.
Répondre
D
Merci Christine. Je pense que les principaux intéressés apprécieront également votre commentaire.
Bon c'était de l'instantané, sans seconde prise... ni fortifiant pour l'occasion. Du spontané...
Heureux que cela vous redonne la pêche malgré la météo!
A
Bonsoir,
Savoir, partage et générosité. Merci.
C'est agréable de voir tout ce petit monde s'animer et reconnaitre quelques lutins stars... et le berger qui n'apparaît normaleent jamais...
Une question: Olympe, une des dernières venue de septembre a 2 ans. Taille de 44 cm, queue courte et de format rectangulaire, couleur noire... je trouve que c'est une jolie ouessantine, avec une bonne bouille et assez curieuse en plus!
Après soins et câlins, je me suis aperçue qu'elle avait deux petites amorces de cornes cachées au milieu de ses poils de crâne. Ce caractère se retrouvait-il sur les moutons Ouessant anciens?
Le sujet a peut-être été évoqué sur le blog mais je n'ai pas retrouvé l'article.
Merci.
Bonne soirée à vous.
Aurélie
Répondre
D
Bonsoir Aurélie, merci.
Oui certaines brebis peuvent avoir la base des pivots osseux (normalement non très marqués) assez proéminents. Plus que les voir on les découvre souvent au hasard en touchant leur crâne. Parfois même un peu de corne matière a poussé. par contre quand une femelle supposée Ouessant a de véritables cornes assez développées, il faut s'interroger sur un possible métissage plus ou moins lointain avec une race à femelles cornues, comme le Soay ou autre... Bonne soirée également.