Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 12:28

(...mais pas toutes ...)

Le 15 prochain, les accouplements vont être autorisés.

Par lots de reproduction, trois.

Pour trois mois. Périodicité calculée selon le nombre de femelles à féconder en maximisant le taux de réussite, mais aussi afin d'éviter les naissances trop précoces tout autant que trop tardives. De fin mars à début juin, c'est parfait. Cela correspond au cycle naturel du vivant... naître au printemps. Cela permet ensuite de tondre les brebis, assurément "vides", toutes les naissances terminées.

Repos pour presque toutes les reproductrices de la dernière saison de reproduction. Au tour de celles qui n'avaient pas été mères ce printemps de rencontrer un amoureux. (Repos à vie pour toute brebis de plus de huit ans)

Au bonheur des brebis
Au bonheur des brebis
Au bonheur des brebis

Les élus sont de costumes différents.

Un mâle dit "blanc" , un mâle dit "noir" (homozygote faded, décoloré), un mâle dit "brun" (homozygote faded).

Quatre allèles portant sur la coloration de l'animal seront ainsi diffusés par les béliers et associés à l'ensemble des allèles (sept) colorés chez le Ouessant présents parmi la bonne trentaine des brebis choisies pour (et non par) ces mâles.

Mais le travail de conservation du type ovin primitif qu'est le Ouessant ne se limite pas à un souci de toison, taille et morphologie des unes et des autres, mais aussi rusticité et généalogies, déterminent la constitution de chaque lot de reproduction pour espérer sauvegarder, atteindre également les objectifs souhaités. Le tout dans le maintien du "sang" du Ouessant de forme ancienne, des souches du renouveau (45 ans d'histoire) .

Ceci étant, le vivant aura toujours le dernier mot et fera bien à sa façon selon ce qu'on lui propose...

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Bonjour Dominique, je ne cesserais de le dire mais quel puit d informations votre blog????. Question : pourquoi vous avez choisi votre belier blanc ? Nonne journee
Répondre
D
Bonjour Franck, merci. Le bélier blanc vieillit et je n'en ai qu'une brebis en descendance. Il devenait urgent de l'utiliser. C'est un blanc hétérozygote pour cet allèle. Il est porteur noir par ailleurs, c'est donc un plus pour limiter les naissances blanches (théoriquement! le hasard dira). Ce bélier n'aura que des brebis noires ainsi que noires faded. Elles seront cinq ou six. L'occasion de voir les futurs résultats car la première fois je ne lui avais offert que trois brebis par le passé. Dans deux ans je pourrai toujours l'utiliser encore une fois si je le souhaite... Bonne soirée
B
Merci pour ces nouvelles ! Je suppose, à voir son superbe cornage, que le troisième bélier est le plus âgé du lot. Quel âge donc ? A bientôt, très cordialement.
Répondre
D
Non le plus âgé est le blanc, 7 ans 1/2, mais la photo n'est pas récente. Ceci étant la taille du cornage n'est pas un indicateur d'âge. C'est variable d'un bélier à l'autre, tout comme sa forme. Ce sont les segments de croissance que l'on peut lire sur la corne qui indiquent le nombre de printemps d'un animal. Merci pour ce commentaire amenant à discussion.
A
Bonjour Dominique,
Contente d'avoir des nouvelles des lutins (et du berger). Je vois que l'amour est dans le pré, comme chaque saison... j'espère que nous aurons la chance de suivre les naissances et qu'il y aura des surprises!
De mon côté, la court a déjà débuté depuis quelques semaines, mais doucement. Les travaux d'automne et la révision des barrières et potillons est terminée. Le foin est en réserve. Reste à veiller sur les rapprochements et à attendre les petits.
A très bientôt.
Bon dimanche.
Aurélie.
Répondre
D
Bonjour Aurélie, oui toujours beaucoup de petites choses à faire autour de ses animaux. Avoir des Ouessant ne se limite à les placer dans un pré et au revoir... Je ne doute des démonstrations d'intérêt du bélier s'il est avec les brebis. L'avenir dira quand les choses auront été concrétisées... Bons moments avec votre troupe!
D
Bonjour,

J'apprécie beaucoup la morphologie du bélier brun. Quels sont ses ascendants ?

Merci.
Répondre
D
bonjour, essentiellement des lignées des souches Lutins ( comme Thalès, Draille, Murinette, Canopée, Bigouden, Urial.... Ocelot, Nuxi, Dakné, Tartine, Castille, Esmeralda, Elaphe pour les animaux extérieurs de base plus lointain... à retrouver sur le blog)
L
Elles ont de la chance, tes filles, tu leur as trouvé de beaux fiancés !!!
Répondre
D
j'espère qu'ils seront à leur goût...