Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 23:01
Grichka et Gaïa des Lutins du Montana bien occupés.


L'éleveur n'est pas toujours présent au moment où ses animaux s'accouplent.
Malgré tout, certains indices associés peuvent permettre de suspecter que les choses ont bien eu lieu en observant la brebis.

En regardant la croupe de celle-ci, on verra que la laine est ébourrifée, désordonnée, électrifiée (comme une chevelure humaine au réveil) par rapport au reste de la toison, à cause des montées répétées du bélier et des frictions occasionnées.
De plus, selon la nature du sol et la météo du moment, les flancs de la femelle (surtout pour les toisons claires) peuvent être salis par les pattes avant boueuses du mâle lorsqu'il agrippe son amoureuse.
Les éleveurs téméraires pourront tenter de vérifier un peu plus les choses en inspectant la vulve de la brebis, gonflée pour l'occasion durant ses chaleurs.

Mais une fois de plus, comme déjà expliqué dans un autre article, rien ne permet à ce stade de conclure que la fécondation est réussie. Ce sera peut-être 18 jours environ plus tard, lors de nouvelles chaleurs et nouveaux ébats... 



Partager cet article
Repost0

commentaires