Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 23:01
C'est ce que semble demander Grichka des Lutins du Montana, après une journée passée à se dépenser avec ses dames...et puis, il faudra à nouveau être présentable le lendemain.
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
bonjour j ai ete tres interessee par vos articles!le foin c est une bonne chose de preciser la qualite du foin et en effet ne pas aller vers la couleur jaune!ensuite le toilettage particulier a certains endroits!cet ete suite aux intemperies beaucoup de petits moucherons ont decime les ovins les moutons les chevres!et d autres!et jai discute justement avec un veterinaire mais avant,,,, comment faisait on???non je n ai pas de mouton mais je suis tres touchee par ce qui se passe!et ce toilettage il m en a parle!car si l ete 2008 a ete marque par ces moucherons l ete 2007 a ete la ponte des mouches qui ont en effet devorent des moutons!je n en revenais pas !ensuite que peut on faire pour eviter ces attaques??? il m a parle d une solution a passe en friction su les moutons?qu en pensez vous?je rappelle que meme vaccines cela ne donne pas un blindage!certains y echapperont d autres non! normal
D
<br /> Merci de visiter le blog des Lutins.<br /> Contre les myiases il existe des produits pour traiter la laine, ainsi que des insecticides et répulsifs pour les parasites externes. C'est à chacun de voir les problèmes qu'il rencontre dans son<br /> élevage et sa région afin de déterminer ce qu'il fait pour ses moutons. S'il n'y a pas de gros problèmes, l'hygiène et la surveillance de ses animaux ainsi qu'un petit toilettage aux zones<br /> stratégiques et une bonne tonte pour avoir un mouton "neuf" permettent d'éviter certains problèmes. Prévenir vaut mieux que guérir mais de là à traiter systématiquement et contre tout, il y a<br /> des choix à faire...<br /> En parlant de moucherons vous parlez peut-être de la fièvre catarrhale transmise par piqûre. Après le répulsif la meilleure solution reste la vaccination qui d'ailleurs est obligatoire d'ici le 30<br /> avril 09...<br /> Comment on faisait avant? Tout dépend quand avant. Souvent rien ou quelques remèdes de "grand-mère" avaient cours. Les éleveurs perdaient beaucoup d'animaux mais ceux qui survivaient à tous les<br /> problèmes transmettaient leur résistance à leurs descendants jusqu'à ce que de nouveaux problèmes se posent et ainsi de suite... C'est ainsi que se sont créées les races locales adaptées à des<br /> lieux et des situations précises de vie.....<br /> <br /> <br />
M
cette photo nous permet de comprendre que les ouessant ne mangent pas le buis.<br /> et puis une question , ses muqueuses sont noires ou bien roses ponctuées de noir ? faites vous une différence dans l'appellation de la couleur de la laine suivant la couleur des muqueuses ?
D
<br /> <br /> Ils ne mangent pas de buis mais peuvent le malmener un peu par curiosité gustative (surtout en période de "vaches maigres") ou s'affairer sur la base du tronc comme tout arbuste...celui-ci est en<br /> fait engrillagé mais les rameaux s'épanouissent sans intéresser beaucoup les moutons.<br /> <br /> <br /> Pour le blanc, la "pureté" parfaite de tout l'animal est rare car  en fait un mouton blanc n'est pas albinos mais un mouton coloré porteur d'un gène de dilution... et devenu sans<br /> couleur; aussi les sabots sont parfois noirs ou panachés, le cornage clair avec une rayure noire, les narines sombres ou pigmentées, parfois les oreilles un peu pigmentées et aussi la nuque, les<br /> membres et la base de la queue restent un peu roussâtres comme à la naissance. Comme en plus mes animaux sont hétérozygotes(ce que je construis pour pouvoir conserver en chacun un maximum de<br /> la richesse du patrimoine génétique) , cela ne simplifie pas les choses au niveau de la compréhension des phénomènes qui agissent ou interagissent dans le résultat final. Mêmes les généticiens<br /> n'ont pas toutes les réponses....<br /> <br /> <br /> <br />