Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 23:01
Les adultes ont 6 mois de repousse de laine et les jeunes (non tondus la première année) ont une toison de 6 à 10 mois.
Si la laine est une mutation favorable à l'animal en mauvaise saison, elle peut présenter quelques inconvénients. Une petite inspection régulière est la bienvenue au niveau de l'arrière train pour déceler, sous la queue et l'arrière des cuisses, les salissures d'un dérangement intestinal passé inaperçu ou encore l'humidité pourrissante causée dans la toison de ces zones par l'urine et les pertes, chez les femelles.
Ce n'est pas systèmatique, mais un toilettage s'impose parfois pour une question d'hygiène et de bien-être du mouton. Chez la brebis Ouessant à qui, en plus, on ne coupe pas la queue puisque la race appartient aux populations ovines à queue courte, cette mini tonte localisée peut aider à une copulation réussie, sinon rendue plus difficile par l'excès de toison...Enfin, même si le risque se présente surtout au retour des beaux jours, on évitera ainsi que les mouches ne pondent dans les souillures (myiase: développement d'asticots qui dévorent l'animal...).
Chez le bélier, la laine longue autour du pénis à laquelle se mêlent urine et boue (lors du coucher) peut nécessiter d'être taillée mais sans couper les poils prolongeant le sexe qui, eux, permettent l'égouttement.

Sur ce cliché, une agnelle et une brebis ayant bénéficié d'un petit entretien qui s'imposait.
Partager cet article
Repost0

commentaires