Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 23:01
Comme je l'ai déjà expliqué à maintes reprises, j'ai considéré, dès le départ de mon élevage de Ouessant type ancien, qu'il fallait se représenter ce qu'était l'animal avant sa disparition définitive de l'île.
Pour cela, seules les photographies anciennes peuvent en donner un aperçu indiscutable, bien plus qu'un dessin ou une peinture pour lesquels on ne peut jamais totalement exclure une certaine interprétation de leur auteur voire un talent limité.

Cependant le cliché ne présente que quelques animaux sur les milliers qui vivaient sur l'île et parfois, dans les mises en scène avec humains, nous n'avons pas d'explication sur le choix des animaux photographiés, s'il y en a eu un. On ne peut alors que considérer que telle ou telle allure existait mais nous n'aurons jamais une vision globale de la réalité du cheptel, réalité qui devait sans doute fluctuer à différents niveaux et parfois assez rapidement selon les béliers laissés dans les troupes. Je dis les troupes car les milliers d'animaux ne constituaient évidemment pas un troupeau unique, mais plusieurs qui exploitaient tel ou tel secteur de l'île.

Enfin les limites de la photographie sont bien sûr liées à l'apparition de cette technologie mais aussi au fait que la pratique n'était que peu répandue et le fait de quelques ateliers.

Toutefois, on ne peut exclure des clichés avec moutons dans les collections privées car l'île d'Ouessant au début du 20ème siècle attirait beaucoup la bourgeoisie du continent. Celle-ci à la recherche "d'exotisme", pouvait trouver là un monde à part dans son fonctionnement social, sans parler du lieu qui ne laisse personne indifférent...Ce sont ces clichés de particuliers qu'il faudrait pouvoir retrouver.

En ce qui concerne les cartes anciennes à grands tirages, seules deux à ma connaissance représentant le type ancien n'ont pu encore rejoindre ma collection. En particulier celle de Jean Louis Miniou, capitaine de La Louise(premier vapeur) dont un des matelots tient une agnelle blanche. Mais je cherche toujours.
  Une vue non datée (années 20, connue oblitérée en 1925) qui de toute manière nous montre ce qu'il est advenu de l'ancien petit mouton d'Ouessant: disparu ou tout comme... 
Partager cet article
Repost0

commentaires