Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 23:01
Un peu comme pour les stries de croissance sur un tronc d'arbre, on peut avoir une idée de l'âge d'un bélier en observant son cornage.
Mais avant tout, il faut comprendre que sur une même saison la corne pousse par anneaux et est donc plus ou moins annelée. Un anneau ne correspond donc pas à une année car alors nos béliers seraient plus que centenaires.
Il faut savoir que par contre, en hiver, la corne ne pousse plus ou que peu, ce qui forme une zone de rupture. Après la lutte, les accouplements, vers février en général, le cornage se remet à pousser pour une nouvelle saison.
  Grichka des Lutins du Montana s'offre à la démonstration.
Le premier été, la corne a poussé jusqu'à ralentir dans la zone qui correspond sur cette photo à la zone au niveau de la pointe de l'oreille.
L'année suivante, la pousse reprend avec d'ailleurs des anneaux plus larges, pour s'arrêter enfin ces derniers mois à l'actuelle racine du cornage. Attention malgré tout à ne pas prendre, comme ici au niveau de la boucle d'oreille, pour une nouvelle année, une petite rupture qui peut correspondre à une petite forme de l'animal parfois malade ou fatigué par ses ébats et l'hiver.
Cette vue montre un bélier qui a connu deux étés, et qui donc va avoir deux ans.
Partager cet article
Repost0

commentaires