Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 19:54
Cette année, la campagne de lutte contre la FCO (fièvre catarrhale ovine qui sévit depuis quelques années) implique pour les éleveurs de faire obligatoirement vacciner leurs animaux.
Je n'ai pas attendu, par le passé, à faire vacciner tout mon troupeau contre le sérotype 8 qui sévissait sur plus d'un quart nord-est du pays. La crainte de perdre des animaux étant ma motivation principale.
La remontée du sérotype 1 depuis le sud-ouest  associée à l'inefficacité d'une campagne de vaccination 2008 contre le 8 basée sur le volontariat, ont amené les pouvoirs publics à imposer pour 2009 la vaccination du cheptel français pour tenter d'éradiquer les maladies.
Les choses devant être faites avant fin avril, mes moutons ont bénéficié de leur première injection aujourd'hui même. Une seconde injection devra avoir lieu dans trois semaines.
Etant au travail, je n'étais pas présent lorsque la vétérinaire (pas une novice) est venue opérer. Elle n'avait pas voulu ma liste de repères boucles, sans doute pour vérifier d'elle même aucun trafic à ce niveau et surtout se couvrir en ce qui concerne le document qui laissera trace de son opération. Cela lui aurait pourtant bien simplifié la vie et m'aurait assuré de la rigueur que je suis en droit d'attendre dans cette démarche tout autant sanitaire que commerciale.Résultat quand comme d'habitude elle a dû faire vite et dans le stress, et qu'il fallait ensuite courir ailleurs (6000 animaux faits ces dernières semaines):
 un animal oublié, un autre qui a subi deux injections et trois autres dont les numéros ne correspondent pas, sans compter ceux dont le numéro n'apparaît pas.
D'où mon agacement face à tout cela car la rigueur n'y est pas et que mon document n'a qu'une valeur partielle, sans compter mes interrogations sur une vaccination correcte des animaux.
Il me faut donc à mon initiative voir pour que tout rentre en ordre.
Pour couronner le tout, une facture de 125 euros passés pour 35 moutons dont seulement à peine 8 euros de vaccin. Le reste correspondant au déplacement, la vacation, la main d'oeuvre (injections) et sans oublier la TVA.
En supposant un coût identique la fois prochaine pour le rappel, il me faut concevoir que cette vaccination obligatoire (mais aussi choisie pour ma part) pour 35 animaux se chiffrera à 250 euros.......!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

L'an dernier déjà, j'avais trouvé la note salée. A qui profite tout cela. Je parle d'un travail approximatif, ces dépenses...toujours pas à moi ni à mes Ouessant à qui je ne peux garantir d'être réellement correctement vaccinés.
On n'est jamais mieux servi que par soi-même. J'aurais préféré faire une vaccination précise (point de vaccination repéré sous la laine épaisse) et rigoureuse de par moi-même dans le calme, en connaissant mes animaux et leurs boucles, et avec un souci d'aseptie présent (je ne parle pas du principe d'injection à la chaîne mené dans ces circonstances...). Mais que voulez-vous, ce n'est pas possible; il faut passer par le vétérinaire pour donner l'illusion que les choses sont bien faites et en règle....Et puis ça ne ferait pas marcher le commerce...10 centimes d'euros par dose....15 euros pour mon troupeau au lieu de 250.
Il me faut me convaincre que je dois ainsi contribuer à relancer l'économie et contrecarrer la crise sans doute....

" Ah! Ma pauvre Houston! Y vaut mieux qu't aies pas connu tout ça....!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"
Partager cet article
Repost0

commentaires