Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 20:17

 

Cet après-midi même, peu avant 14 h, alors que je me prépare à partir avec mes louves pour leur promenade quotidienne, je m'aperçois que Nuxi  (Et que ça saute! ) gratte le sol et se couche nerveusement pour se relever et recommencer encore. C'est parti, elle va enfin mettre bas. Tiraillé entre l'envie d'être là pour l'évènement et satisfaire le désir d'évasion de mes chiennes, j'opte pour la seconde solution, sachant que dans une heure et plus les choses ne seront pas terminées.

 

Au retour, il est plus de 15h et c'est Draille que je retrouve dans le même état que Nuxi quand je suis parti. Cette dernière quant à elle a rejoint le calme du "coin restaurant" du local bergerie. Deux brebis vont mettre bas en même temps et heureusement à une bonne distance l'une de l'autre. En effet, une année, j'ai retrouvé deux mères et leurs agneaux côte à côte et personne ne sachant plus qui était maman ou qui était fifille, il me fallut les séparer et les isoler pour que chacune adopte bien son rejeton de sang.

 

Je choisis de suivre Draille qui a préféré rester à l'extérieur, isolée tout de même du troupeau qui est  en train de paître.

 

Les contractions commencent...

 

...et puis un peu de repos.

 

Et encore des contractions... et encore...et  encore....et de la souffrance...

 

Draille finit par changer d'endroit et rejoint un recoin de cabane. Là, elle perd les eaux, renifle le liquide amniotique libéré et commence à bêler s'imprègnant déjà de l'odeur de son petit. Dans la douleur et l'agacement, elle gratte le sol où elle va se recoucher, en soulevant la poussière de la terre sèche.

 

Quelques curieuses viennent s'inquiéter de ce qu'est toute cette agitation.

 

Le travail reprend.

 

Et très rapidement. Et pour cause, un petit "Alien" est expulsé.

 

Les émissions sonores basse fréquence émises par Draille entrent en jeu pour établir un contact avec l'avorton mais bien sûr en vain. J'enlève très vite le petit cadavre avorté pour casser au plus tôt un lien maternel inutile qui commence à envahir la brebis.

 

Les causes d'avortement sont multiples et je ne cherche donc pas une réponse évidente. C'est la seconde fois que cela arrive chez les Lutins et la première, ce fut il y a deux ans avec la même brebis. A cette occasion, j'avais craint la toxoplasmose car deux brebis s'étaient montrées stériles cette année-là, mais je croyais que dans ce cas il y avait alors immunité par la suite...Un problème qui lui est sans doute tout à fait personnel. Draille m'a pourtant déjà fait quatre beaux agneaux, que des béliers, dont deux champions. J'avais donc espoir d'une agnelle pour 2009, pour continuer à conserver ses qualités.
Ce sont les aléas de l'élevage. Rien n'est jamais acquis...

Heureusement, pendant ce temps, Nuxi se prépare à mettre bas...

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

K
Pauvre Draille....
D
<br /> Demain sera un jour nouveau pour elle...<br /> <br /> <br />