Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 22:01
Il existe une mouche qui vient pondre ses oeufs à l'entrée des naseaux du mouton. Les larves (asticots) progressent ensuite jusque dans les sinus où elles vont bien se nourrir avant de passer au stade pupe (cocon si on veut mieux comprendre). Les éternuements répétés de l'animal gèné expulsent ces larves à leur dernier stade de croissance. A l'extérieur, la mouche éclot de cette pupe, s'accouple et va pondre à son tour sur le premier mouton qu'elle croisera.

Pour le cheptel, mieux vaut soigner au plus tôt l'animal atteint, afin de détruire les larves avant qu'adultes elles sévissent sur un autre.

Pour son Ouessant, il est important de limiter les dégâts dans les sinus , d'autant que des infections peuvent surgir. De plus, le système respiratoire infecté, les problèmes pulmonaires sont favorisés l'hiver venu ou avant.
Et puis pour le bien-être de son mouton, c'est plus sympa de s'en inquiéter.

Il y a des régions où on rencontre ce problème, dans d'autres moins ou pas. Il y a les années avec , pour d'autres peu ou pas de soucis.

Une fois de plus le vétérinaire détient divers médicaments. Avant de s'y précipiter, on attendra de voir si ces éternuements sont répétés et symptomatiques, pour ne pas "droguer" un animal qui n'était que titillé par les poussières du sol ou de son foin.

Jeune bélier Ouessant atteint d'oestrose avec surinfection......(pas chez les Lutins cette fois)
Partager cet article
Repost0

commentaires