Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 23:01
Effervescence chez les brebis. Loaren, "maillot blanc" au premier plan, bêle et s'agite anormalement; Elle se couche régulièrement et je comprends qu'elle est prise de contractions. Surprise puisqu'elle ne devrait mettre bas que dans deux mois au plus tôt. Je profite qu'elle s'allonge pour vérifier la chose, craignant qu'un accouplement précoce m' ait échappé. Mais non, malheureusement d'une certaine façon, je comprends qu'elle va avorter, mamelles vides, vulve dilatée.
La chance veut que je sois témoin de la chose et heureusement cela se passera vite avant que je ne doive partir.

janvier 10 043
Son comportement n'attire pas que mon attention. Certaines brebis viennent aux nouvelles tout autant surprises et inquiètes que moi. "Qu'est-ce qu'elle a?" "Que lui arrive-t-il?" "Déjà!"...
Ce qui n'a que pour effet que d'agacer Loaren qui répond par coups de tête ici et là. Mais le besoin et trop pressant et elle va chercher la tranquillité plus loin.


janvier 10 044
Au passage quelques anciennes hument la source de ce comportement alarmant. 

janvier 10 045
Elle trouve vite un coin confortable et plus calme pour se concentrer sur ce qui lui arrive....Après une dizaine de minutes de tout ce remue-ménage, elle expulse un foetus encore très peu développé et mort depuis un certain temps.

Dommage, Loaren n'avait fait jusqu'alors que de beaux petits bien vaillants. Un espoir qui disparaît pour cette saison alors que tout avait été calculé pour orienter le résultat de la naissance par le choix de son bélier. Ce sont les aléas de l'élevage. Vie et mort se combattent.

Les causes d'avortement pouvant être nombreuses, je n'en fais pas une inquiétude particulière bien que l'interrogation demeurera. Cela arrive. J'espère simplement que ce n'est qu'un accident de parcours pour cette année.

Une antibiothérapie de quelques jours rassure un peu sur le présent et l'avenir de cette brebis ainsi que l'espoir de futurs jeunes. Sans oublier la petite coupe sur la queue et les cuisses pour éliminer les salissures.

Le lendemain et le jour suivant, elle était en chaleurs et batifolait avec un bélier (!?) 
Partager cet article
Repost0

commentaires

L

Pas de chance... Heureusement que ça n'a pas de suite fâcheuse pour elle. Quel genre d'antibiotique lui avez-vous donné ? Sous quelle forme ? Pensez-vous qu'elle pourrait être de nouveau couverte à
cette époque ?


Répondre
D

Soins donnés par piqûres, produit à définir avec son vétérinaire. Au passage, même si dans son cas cela ne la concerne pas, il faut penser que si on doit donner un traitement antibiotique sur
une femelle gestante, celui-ci ne doit pas contenir d'anti-inflammatoire au risque de provoquer l'avortement.
Ses accouplements du lendemain sont liés à son changement hormonal, chose qui arrive parfois après une naissance normale, mais ne devrait pas donner de fécondation d'autant que, je
suppose, l'encombrement encore possible de ses voies ne doit pas permettre à un spermatozoïde d'aller au bout de sa course.
C'est tout de même le genre d'observation que je note pour suivre la chose...

Enfin, en cette période, les brebis ou agnelles qui n'avaient pas  été fécondées jusque là pour une raison ou une autre peuvent l'être encore.