Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 23:01
Si donc on a décidé d'élever quelques Ouessant, il est important de démarrer avec des animaux corrects tout autant pour l'avenir de ce type de mouton que pour soi ne pas faire un mauvais départ.
J'apprécie bien plus un élevage de type familial où l'éleveur connaît chacun de ses animaux, son histoire, ses ancêtres, ses descendants...tout ce qui montre son intérêt pour cet ovin et permet d'avoir le maximum d'informations sur l'éventuelle acquisition à venir. Bien qu'on puisse y trouver parfois des animaux intéressants, j'évite l'élevage où transpire une production de masse par appât du gain, tout comme les structures de vente d'animaux dans lesquelles le Ouessant n'est pas le centre de la passion ou encore les plaques tournantes pour animaux qui ne sont que des intermédiaires d'éleveurs.
L'éleveur passionné sait prendre le temps de répondre aux questions (y compris les plus naïves) de l'acheteur et doit être à même d'apporter le maximum de précisions sur l'animal choisi. Quel est son âge exact? Peut-on voir les parents et d'autres ancêtres? Quels animaux visibles a produit le père, la mère?
Sur le physique, on demandera à pouvoir vérifier la taille avancée, en gardant à l'esprit que ce n'est qu'à deux ou trois ans qu'elle s'avère définitive. Le regard ne suffit donc pas car un mouton de 50 cm (hors standard pourtant) peut paraître déjà petit pour un oeil non averti. Connaître la taille des parents et ancêtres est important également. Jamais plus de 46 cm pour une brebis adulte, jamais plus de 49 cm pour un bélier. Pour le reste, si on est néophyte, on se penchera sur le standard du GEMO bien que des mots ne suffisent pas toujours à se représenter les traits de l'animal.
Le mouton qui vous intéresse semble-t-il alerte, en bonne santé, essoufflé, triste,maigre...? Il  peut cependant respirer la santé tout en étant calme (caractère de l'animal et/ou vie confiante dans l'élevage). On peut demander à le voir se déplacer pour mieux l'analyser.
Un regard discret sur les autres animaux et les lieux permet de se faire une idée sur les conditions d'élevage et les craintes légitimes éventuelles .

Pour un Ouessant de l'année, penser qu'à six mois il peut prendre 6 cm ou plus la croissance finie.

Quelle couleur de toison veut-on et pourquoi? Les Ouessant noirs puis les blancs sont les plus courants mais il y a d'autres possibilités.

Dans son choix, la part du feeling garde toute son importance malgré tous les points précédents, mais je dirais en dernier lieu. Car le bel animal c'est aussi celui qui nous plaît. Repartir avec son mouton mais avec une part de regret au fond de soi n'est pas souhaitable.

Enfin à savoir que d'un point de vue légal l'animal acquis doit être bouclé aux oreilles et donc l' élevage déclaré et suivi d'un point de vue sanitaire. On peut en profiter pour demander si le mouton a bénéficié de vaccins (obligatoires ou pas) ou autres soins. Et pourquoi pas se renseigner sur le degré de résistance à la tremblante des parents s'il est connu et confirmable.

 Il est obligatoire de transporter son nouveau mouton avec un document de circulation fourni par cet éleveur et rempli avec lui.

tonte 08 027 mod

Lequel choisir? Une de mes "louves" se pose la même question devant une partie des Lutins.
Partager cet article
Repost0

commentaires