Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 23:01
Les brebis ne sont pas les dernières à s'affronter de temps en temps. Il n'y a pas que les béliers. Ce n'est pas le choc puissant des cornages qui retentit alors, mais bien celui, tout simplement, des boîtes craniennes.
Les raisons? On se demande parfois... On imagine dans d'autres cas. On constate clairement dans certaines situations.
Ce n'est pas pour un homme, pardon, un mâle. C'est plutôt du genre: "pousse-toi de mon herbe", "j'avais vu la pomme avant toi",..." lâche-moi les baskets" pour résumer.



Cela attire, quand cela dure (parfois plus d'une heure), quelques dames qui n'en reviennent pas que des brebis puissent ainsi se rabaisser à de tels comportements. On bêle dans tous les coins...tout le troupeau peut s'y mettre et venir voir le combat en encerclant les combattantes.
 Du catch féminin ça divertit.

Que se disent-ils?
"Z'allez pas t'y pas arrêter!"
"Vas-y te laisse pas faire."
"Mets-lui en une."
"Dis-donc Germaine, t'as vu qui a commencé?"
"Mais mon Dieu, séparez-les."
....etc...etc....

Parfois, d'autres s'en mêlent, retroussent leurs manches et cognent  l'une des deux sans que l'on comprenne pourquoi celle-là et pas l'autre. Qu'a-t-elle donc qui puisse créer tant de surexcitation et d'animosité? Est-ce hormonal et donc nous échappe?


"ça sonne! Finalement , si on arrêtait."

Ce fut le cas ce jour-là et cela n'a pas pris des proportions extrêmes.
Loaren, à gauche, et Désirée, à droite, en sont restées là, encore sonnées après quelques minutes de joutes tout de même .

Y avait-il une vieille histoire entre cette mère et sa fille qui aurait refait surface à présent à l'âge adulte? (Pointe d'humour bien sûr...)
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> Parfois, on s'interroge, effectivement... Pourquoi font-elles ça ??? Est-ce aussi pour rappeler qui est la chef, surtout dans le cas de tête-à-tête un peu appuyé entre mère et fille ? ça doit être<br /> dans les gènes, puisque même les agneaux tout petits le font ? A moins qu'ils ne copient ce qu'ils voient faire par les adultes ???<br /> J'ai l'impression qu'il y a beaucoup de règles de préséance, chez les Ouessant ( et peut-être chez les autres moutons ? )<br /> <br /> <br />
D
<br /> Il est vrai que les agneaux le font très tôt et que c'est inscrit en eux. Comme j'ai pu le dire dans un autre article, le mouton parle beaucoup avec le front...(ce qui peut être un inconvénient<br /> quand le bélier s'autorise à "dialoguer" avec l'humain.)<br /> une forme de hérarchie (mais instable  et momentanée) semble s'installer ainsi.<br /> <br /> <br />