Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 12:48

 

 Comme on garde toujours le meilleur pour la fin, en dernier exemple de mouton noir de la série Déclinaison en noir (1)  , le bélier ci-dessous. 

 

 

repertoire-12 6858

 

    Bélier Ouessant noir dont le caractère noir est totalement masqué (dominé) par le gène Agouti blanc qui donne ce qu'on appelle communément (mais parfois à tort) un mouton blanc.

 

Comment savoir que mon mouton blanc est en fait un mouton noir?

D'abord il faut bien considérer qu'un mouton hérite génétiquement pour moitié de son père et pour autre moitié de sa mère.

La solution la plus courante et la plus fiable est d'avoir connaissance des parents (bien que parfois il faille considérer un ancêtre plus lointain). Si l'un des deux était de couleur noire, alors mon mouton est assurément porteur de ce noir hérité du parent en question, malgré l'apparence blanche héritée de l'autre parent.

Ce mouton, cas de celui en photo, est dit alors "blanc hétérozygote" c'est à dire que l'apparence blanche n'a été transmise que par un seul parent (l'autre ayant transmis la couleur noire qui elle (récessive) est dominée d'office par le blanc (qui génétiquement est dominant).

Il y a également la solution d'observer les naissances produites par mon mouton "blanc". Si une au moins n'est pas de toison blanche, c'est que l'adulte "blanc" en question est hétérozygote. 

 

 

L'appellation mouton "blanc" ne devrait être réservée que pour désigner un mouton "blanc homozygote", c'est à dire un animal qui a hérité pour sa moitié maternelle du gène Agouti blanc et pour son autre moitié paternelle du gène Agouti blanc également.

 

Si donc on est un peu curieux ou/et simplement rigoureux et précis, devant un Ouessant "blanc" on se demandera ou on demandera, ou encore on dira si c'est un "blanc homozygote" ou un "blanc hétérozygote".

On gardera à l'esprit qu'un Ouessant "blanc homozygote" ne pourra donner toute sa vie que des agneaux de toison d'apparence blanche... et quel(le) que soit son/sa partenaire d'accouplement.

On gardera à l'esprit qu'un Ouessant "blanc hétérozygote" pourra donner par contre des agneaux de coloration autre que blanche selon sa composante génétique et celle de son/sa partenaire.

 

Pourquoi ces deux articles "Déclinaison en noir"?

Simplement pour bien montrer qu'un Ouessant réellement noir peut prendre des apparences bien trompeuses sous l'effet de certains gènes et les règles qui orchestrent leur expression.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Je pensais que vous jouer avec moi quand vous avez dit ce mouton est en fait noir. Seulement après avoir lu la moitié de l'article que j'ai réalisé que vous étiez sérieux! Comment étrange! Je n'avais aucune idée! Merci et ne garder annonce!
Répondre
L
j'étais tout à fait sérieux.
beaucoup de monde réalise ensuite une situation bien réelle.
T
Durant cette saison d'agnelage, j'ai pu avoir la confirmation du possible: Blanc+Blanc=Noir!!! Deux blancs hétérozygotes peuvent produire dans 25% des cas un rejeton noir... Pour un amateur non
averti, cela paraît être un gag, une histoire de facteur en quelque sorte!!! Et pourtant, c'est bien possible et me permet de connaître le patrimoine génétique sur le plan couleur d'une antenaise
pour laquelle je ne possède pas la généalogie complète.
Répondre
D


une chance sur quatre (25%) d'avoir un agneau noir avec deux moutons blancs hétérozygotes porteurs de noir.


Si donc deux blancs donnent un jeune noir c'est que ces deux blancs en question sont porteurs tous deux du noir.


comme tu dis, certaines naissances permettent de définir le génotype coloration des parents.