Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 22:01

avril 10 070

 

 En avril, il peut être bon de se découvrir d'un fil. C'est, toujours est-il, bienvenu pour Framboise atteinte de problèmes intestinaux . Sans doute la conséquence d'une herbe de printemps (trop) tendre, mais il ne faut pas exclure la nécessité d'une vermifugation et agir en ce sens.

En attendant, la petite coupe du train-arrière, limite les salissures et les complications à cause des mouches qui peuvent venir y pondre.  

 

avril 10 071

 

Dans la densité de la toison, on imagine le manque d'hygiène autour des points "stratégiques". Si on n'est pas convaincu par une coupe d'aération, il convient par contre de surveiller de près ses animaux de temps à autre. Les observant, déceler des comportements d'agacement, de nervosité peut indiquer que quelques centaines d'asticots (parfois encore provisoirement bien minuscules) font festin de l'animal vivant (pour le moment). Dans cette situation, la brebis peut rejeter l'agneau qui vient de naître ou repousser celui qu'elle élève déjà et qui voudrait téter.

Pour limiter les risques, je taille la laine sale des futures mères et pratique une seconde taille pour nettoyer quelques jours après la mise-bas.

 

Avril, mai et juin sont des mois qui me contrarient beaucoup. Je sais que la toison est encore nécessaire. Mais chaleur et insectes sont de retour avec tous les dangers que cela engendre. Inconfort avec la montée du thermomètre, myiase possible de par certaines mouches.

 

Mais en mai ne fais pas ce qu'il te plaît pour autant.. La température de mi-mars à l'heure où j'écris ces lignes (début mai) est là pour le rappeler. La tentation de tondre était grande de tondre ses moutons durant les grosses chaleurs de la semaine dernière. Mais voir ses animaux trembler de froid ou être atteints de complication respiratoires, ce n'est pas mieux. Fin mai, courant juin ou début juillet, on peut espèrer une météo plus certaine (ainsi qu'une laine plus facile à tondre).

En attendant j'ouvre l'oeil et m'arrange pour prévenir au maximum plutôt que guérir...

Partager cet article
Repost0

commentaires