Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 14:12

 

Comme chaque année, la nature n'a pas attendu la date officielle du printemps pour reconstruire la vie. Ici et là, durant l'hiver, certains signes annonciateurs de cette reconstruction sont là dans la végétation qui ne dort que d'un oeil.

 

Comme toujours, fut particulièrement notable la floraison de février chez le noisetier, un des premiers arbres à étaler sa parure dorée.

 

 

mars 11 018

 

 

Qui n'a jamais remarqué ces grappes de tortillons qui vont parfois jusqu'à faire ployer les rameaux? Certaines personnes allergiques au pollen des noisetiers, les yeux rougis, savent bien que le moment de cette floraison a sonné alors qu'aucun de ces arbres n'est visible dans leur environnement. La "poudre jaune" transportée par le vent irrite les plus sensibles à des kilomètres.

Pourtant, on ignore souvent que ces "fleurs" ne sont en fait que les organes mâles, le noisetier est un arbuste dont les fleurs femelles sont séparées de ces appendices. ( Alors que le pommier, par exemple, regroupe les deux types d'organes dans la même construction florale; ou encore qu'il existe des houx mâles et des houx femelles....Diversités de stratégies du végétal...)

 

 

mars 11 023

 

En voici une, fleur femelle, celle qui fructifiera, minuscule étoile rougeâtre ouverte placée à l'extrémité de ce rameau. Bien discrète à côté des organes mâles pollinisateurs si exubérants.

 

 

mars 11 024

 

  En voici deux autres au centre entre les "chatons" vieillissants. Ce sont-elles, minuscules anémones carmin, qui donneront dans six mois les noisettes appréciées de l'écureuil ou de la sittelle et bien d'autres gourmands.

 

 

mars 11 020

 

Ces pauvres chatons devenus inutiles finissent par se détacher et joncher le sol.

 

C'est alors que le Ouessant intervient, s'il ne les trouve pas trop désséchés, en s'en remplissant la panse. Rien ne se perd, rien ne se crée tout se transforme...

Partager cet article
Repost0

commentaires