Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 23:02
Mes brebis "retraitées" ne se reproduisent donc plus pour leur éviter une fatigue de gestation et d'élevage d'un jeune qui pourrait leur être fatale. Elles ont bien mérité le droit de finir leurs jours tranquilles en faisant un peu plus de gras.
 A ce lot sont associées les agnelles de l'année que j'ai choisies de ne pas mettre à reproduire non plus, préférant les voir devenir plus solides pour la saison 2010. Seulement deux, pour l'urgence à conserver leurs gènes, côtoient un bélier. 
  

Pourtant, ces jeunes brebis sont déjà arrivées à maturité sexuelle vers 6 mois.
 Quelques unes (pas toujours les plus petites) ne seront matures que dans un an, donc à leur deuxième hiver.


Io ici, 8 mois, n'est pas insensible au charme de Besk (responsable de féconder  son lot de brebis dont elle ne fait pas partie). Il est étonnant de voir que c'est toujours ce bélier qui a la préférence des femelles (l'âge?). Elle se colle au grillage qui les sépare de longues heures, sachant se présenter au mieux à ce mâle
.
 
Pourtant, devant l'impossibilité pour Besk de répondre à ses avances, elle finit par aller voir un instant le voisin Elaphe qui est bien dans l'embarras également.

La morale de cette histoire...on n'en fera pas, sinon sous l'angle de l'élevage.
Il est évident que lorsqu'on le peut, il est préférable que les animaux à séparer vivent dans des enclos éloignés. Heureusement la période de chaleur ne dure que deux jours, pour à peine un de fécondation possible.
Si on a la possibilité de voir ses moutons chaque jour, cela permet tout de même de découvrir qu'une de ses brebis est fécondable et offre ainsi la possibilité de mettre celle-ci avec un bélier pour 48h. C'est d'ailleurs ce que je risque de faire pour Io , à ses prochaines chaleurs dans 18 jours, en la proposant à Elaphe. En effet cette jeune possède éventuellement le gène brun, cela peut être une opportunité pour moi de le vérifier (une chance sur deux) dans cinq mois...

Enfin par rapport à ce genre de situation, je précise qu'il faut se méfier des grillages  trop peu tendus. Obstinée, agile et chanceuse, dans ses acrobaties répétées contre le grillage?... il m'est déjà arrivé de découvrir qu'au final une brebis était gestante (et donc s'est reproduite) bien qu'à aucun moment de l'hiver elle n'ait été mise avec un bélier. Mais le bélier est tout aussi obstiné, agile et chanceux...et donc, à deux on unit ses désirs et une surprise bien inattendue est toujours possible.
De plus ce matin, j'ai découvert Elaphe chez Besk et ses brebis. Depuis combien de temps y était-il dans l'après-midi de la veille? Depuis trois semaines, il a tellement malmené la clôture qu'un trou s'est formé...et de là s'est retrouvé de l'autre côté... J'ai noté précieusement cet incident dans mon carnet pour comprendre une éventuelle surprise dans les naissances dans l'avenir.
Ces deux anecdotes montrent que même pour une personne soucieuse de gérer les reproductions, le dérapage est possible. Cela me permet, une fois de plus, d'insister sur la forte probabilité que déjà dans le siècle passé, parmi les troupeaux Ouessant importés sur continent, bien des croisements avec un mouton des voisins (pas Ouessant) se sont certainement produits sans qu'on le sache forcément, tout comme aujourd'hui encore, et quand on découvre des personnes peu scrupuleuses chez qui différentes races vivent sur le même espace, sous prétexte que les grands ne pourront féconder les petits ou inversement, on imagine les dérapages et les conséquences avec des animaux vendus sous l'étiquette Ouessant malgré tout.
  
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> Eh bien je vais aller vérifier mon grillage demain matin, car mes deux retraitées sont encloses entre deux mâles et leurs brebis respectives, soigneusement triées sur le volet... Je préfère qu'il<br /> n'y ait pas de naissance intempestive dans les " Terres du Milieu " !!!<br /> <br /> <br />