Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 20:05
Le Ouessant type ancien n'est pas un mouton de "race" bergère. Il n'a pas, comme d'autres parfois, été mené durant des siècles au pâturage au quotidien par l'homme et ses chiens, ni même parqué pour la nuit, ni logé de longs mois en bergerie. Une vie presque libre sur l'île, de génération en génération, lui a permis de garder le goût de la cavalcade et un tempérament vif. La moitié de l'année à l'attache durant les mois des cultures en a fait tout de même un "mouton civilisé" sachant  être proche des humains par obligation. Et de nos jours, dans son rôle de "mouton d'agrément", il sait être plus proche encore par la confiance établie ou l'intérêt à nous côtoyer. Il n'en garde pas moins la capacité de réagir vite.
Mener un troupeau d'Ouessant avec les chiens présente donc de petites difficultés supplémentaires. Le groupe éclate facilement. Très alertes, très décidés, ces moutons n'ayant pas ce comportement instinctif, plus ou moins marqué selon les races bergères, de s'agglutiner épaules contre épaules pour ne plus former qu'un seul être, le troupeau (un peu à l'image du banc de sardines). Les Ouessant se regroupent mais ne sont pas de bons petits soldats. Marcher au pas, il ne faut pas y compter trop longtemps.

été 09 134   
Changement quotidien de prairie.
 Une chienne bloque une issue à droite; la bande bien consciente des plaisirs qui l'attendent suit et se précipite à l'appel du berger...mais il faudra envoyer la seconde chienne faire rentrer les retardataires gourmets dans les rangs. 
Partager cet article
Repost0

commentaires

L
<br /> Ce n'est pas tant de laisser le chien désoeuvré... Il faut surtout savoir le dresser à " s'occuper " des moutons !!! Et ça, c'est une autre histoire ...<br /> <br /> <br />
D
<br /> <br /> Cela s'apprend et se fait mais demande justement  une disponobilité quotidienne...c'est pour cela que dans mes propos je m'inquiète également pour le chien pris parfois avant une réflexion<br /> bien mûrie (sans allusion en ce qui vous concerne mais de façon bien générale).<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> C'est le moins que l'on puisse dire : Le Ouessant n'est pas très discipliné pour ce qui est de marcher au pas !!! Changer le troupeau de place ou isoler une bête pour la soigner relève parfois du<br /> rodéo !!! Sans compter sa curiosité naturelle qui le pousse systématiquement justement là où ne voudriez pas qu'il aille !!! Nous avons eu quelques expériences dont nous rions maintenant, mais qui<br /> nous ont laissés sur le flanc sur le moment !!! C'est assez sportif, le Ouessant !!!<br /> <br /> <br />
D
<br /> <br /> Quand on en a donc pas mal en nombre, le chien bien dressé est un précieux auxiliaire, à condition d'en avoir un besoin quotidien. Le chien ne devant pas se retrouver délaissé de longues périodes<br /> en cas contraire.<br /> Donc, pour tous, ne pas se précipiter pour acquérir un chien et bien y réfléchir avant. Est-il vraiment indispensable?<br /> <br /> <br /> <br />