Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 17:53
J'ai remarqué que, pour des animaux vivant ensemble et ayant donc des sollicitations identiques dans ce vécu, le tempérament pouvait varier d'une souche à l'autre. C'est le cas dans mon troupeau.
 Selon les moutons introduits pour démarrer l'élevage des Lutins, leurs descendants ont en général hérité de caractères comportementaux divers selon leurs aînés. Ainsi de  la souche des "indolents" et proches sont apparus des jeunes indolents et proches également. De celle des "remuants", des jeunes remuants. De celle des "distants", des distants.
 Et le croisement de ces différentes souches?
Le tempérament remuant et également le distant prennent alors, parmi mes Ouessant, le dessus sur le caractère indolent, bien que ce dernier puisse un peu modérer les précédents.

Ceci ne se veut pas le résultat d'une étude approfondie, mais c'est un simple constat par l'observation et les contacts quotidiens avec mon troupeau.

Une fois de plus, on voit que la sélection peut prendre des chemins que l'on n'attendait pas. Pourquoi, selon ses orientations d'élevage, ne pas songer parfois à choisir et construire des animaux au caractère qui nous convient le mieux. En ce qui me concerne, j'en suis déjà convaincu, en particulier pour les béliers (encore un futur article), privilégiant certains traits de comportement selon mon goût .
 Un Ouessant "équilibré" et agréable à vivre, ce genre de mental n'est pas inintéressant...

été 09 001
Eponyme, née de parents indolents et proches...même caractère.

été 09 010
Axoum, type distant (parents distants)
 été 09 011

Biche, née de mère distante et père vif...à présent vive et distante.


Enfin, je ne tiens pas compte dans ces constats de l'influence du comportement de la mère dans les habitudes données au jeune. Ce qui peut avoir aussi son importance.
Malgré tout la génétique semble bien influer fortement comme j'ai pu le constater dans les différentes combinaisons. Pour exemple , parmi les naissances 2009, 3 brebis indolentes et proches ont donné 3 jeunes vifs(nerveux) comme papa alors qu'on aurait pu s'attendre à ce que le calme maternel influe fortement sur les jeunes après plusieurs mois passés dans "les jupons" de leur mère.  
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
<br /> il y a un trait de caractère , complémentaire de " vif " ou " indolent " , auquel il me semble de plus en plus indispensable de faire attention quand on cherche à créer un élevage agréable , c' est<br /> " le bavardage " excéssif ou normal de nos moutons lorsque nous , humains , approchons de l'enclos où nos moutons se trouvent .<br /> le bavardage excéssif étant à la limite du supportable pour des oreilles normalement constituées , et il semblerait que ce trait de caractère se transmette d'une génération à l'autre puisque je<br /> possède des bavardes dont les filles et les petites filles sont également bavardes , et d'autres , plus silencieuses , dont le comportement semble également se transmettre de mère en fille .<br /> et je n'ai pas l'impression que la demande de friandise soit toujours ce qui motive les bavardes , elles vous saluent davantage que les autres , elles appellent leur petits davantage que les autres<br /> , ect ....<br /> .... mais si seulement elles prenaient des cours de chant !! ....<br /> <br /> <br />
D
<br /> <br /> Effectivement selon que l'on considère que c'est un défaut, la sélection peut se faire sur la voix.<br /> <br /> <br /> J'ai une mère du moment hyperanxieuse qui ne laisse rien faire à son petit et ne supporte pas de ne pas le voir et l'avoir à plus d'un mètre...on imagine les brailleries "où t'étais, viens là, y<br /> va m'rendre folle...." C'est la seule du moment et c'est pourtant son second jeune.<br /> <br /> <br /> J'ai aussi une paire de brebis d'une nouvelle souche à la voix toute nouvelle à mes oreilles, particulière et bien désagréable. La génétique est bien là aussi. Quand on sélectionne, on<br /> récupère bien des caractères très nombreux sur lesquels on fait ou pas l'impasse...<br /> <br /> <br /> <br />