Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 22:01

 Article souvenir de la semaine dernière.

Dernière journée habillée pour les Lutins. Le lendemain commencera la tonte.

 

bracons 11 072

 

 Petite nostalgie d'ambiance au moment du changement de parc quotidien. Mais une autre atmosphère avec des animaux plus naturels viendra, tout aussi agréable.

Les trois agneaux-biberons ouvrent la colonne, Fantômette ne me lachant pas les baskets. La chienne de tête a pris l'avant-poste.

 

bracons 11 075

 

 Les Ouessant apprécient ce changement et savent où ils vont. Au soir, le retour au quartier de nuit leur sera également agréable.

 

bracons 11 076

 

 On bloque un peu à l'entrée. "Avancez devant!"

 

bracons 11 079

 

La traîne se trouve poussée par la chienne de queue.

 

Aujourd'hui tout le monde est à présent tondu de près et savoure sa nouvelle tenue pour l'été...C'est une autre histoire.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 22:01

 

Pas besoin de réveil le matin, la petite équipe sait qu'il est l'heure et se plait à me le rappeler si je tarde un peu.

Un biberon, ça n'attend pas.

 

juillet 11 002

 

Monsieur Titi, bientôt sevrable, et Miss Réglisse, déjà sevrée, sont devenus trop gros pour passer les mailles et pouvoir me rejoindre, mais Fantômette, encore menue, passe cette barrière sans problème n'hésitant pas à gagner la cuisine et se camper au pied du fourneau où je prépare leur petit déjeuner favori, le bon lait tiède.

 

 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 22:01

 

 

 

mai 11 045

 

 Ce fut Désirée qui la première lança la mode de cette saison. Fougère négligemment jetée au garrot...d'un chic!

 

mai 11 063

 

 Très vite imitée par d'autres, cherchant à se démarquer par un port à la taille et en ajoutant une petite touche toute personnelle avec un collier de gratteron.

 

juin 11 034

 

 Ou encore par une feuille de toute fraicheur..."Comment ça elle est pas fraîche ma fougère...!" (pour ceux qui connaissent leurs classiques)

 

mai 11 070

 

 Un style plus enveloppant.

 

mai 11 065

 

Ou encore plus tombant...

 

Toujours est-il que toutes s'y sont mises. La galerie photos serait bien trop longue pour être présentée. Une véritable déferlante est passée sur le troupeau des Lutins, comportement très ovin...On est très ovine ou on ne l'est pas.

 

 

Partager cet article
Repost0
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 22:01

SPF

 

Il y a quelques semaines, Réglisse, agnelle de trois mois Sans Pâture Fixe, fut recuellie chez les Lutins. De l'animal-objet au Ouessant-objet, le pas a été franchi depuis longtemps pour cette espèce également. Nourrie au biberon dès son entrée dans la vie car issue d'une portée de jumelles (!!!), puis donnée non sevrée à une famille qui s'est trouvée vite confrontée à la réalité face à une orpheline solitaire, elle fut sans doute dès lors sevrée d'office devant les contraintes et les déceptions de par une compagnie apportée différente de ce qui avait pu être imaginé...

 

Elevée au biberon, solitaire, sevrée trop tôt et sans doute mal, elle n'avait que la solution de "gueuler" toute la journée pour exprimer sa détresse, sa faim et ses angoisses, et ne cessait pas pour autant quand la maison s'animait à nouveau après une journée de travail.

 

Combien de Ouessant et autres animaux qui, comme Réglisse, ont été pris sur un coup de tête sans en connaître le "mode d'emploi", les obligations à leur égard et contraintes? Beaucoup, beaucoup trop.

Réglisse a eu la chance de me trouver sur son chemin mais bien d'autres moutons finiront mal.

 

Un Ouessant, c'est mignon, c'est étonnant et attirant ...mais ce n'est pas que cela. C'est aussi tout le reste, et en particulier une vie qui a des besoins précis... à découvrir en lisant ce blog. Alors réfléchissez bien avant de prendre une décision d'acquisition!  

 

 

juin 11 081

 

Toujours est-il que Réglisse retrouva ses biberons chez les Lutins. Elle n'attendait que cela et une fois à nouveau alimentée correctement, j'ai entrepris un sevrage progressif qui s'effectue en diminuant semaine après semaine la quantité de lait par biberon, puis le nombre de biberons sur la journée,... en changeant les horaires.... en sautant des biberons... en offrant des biberons vides... en lui faisant accepter la présence de l'humain sans l'associer à un distributeur....en la laissant disposer d'herbe verte à volonté pour se remplir seule la panse... Le sevrage psychologique étant tout aussi important que le sevrage purement alimentaire.

Le tour sera joué dans quelques jours.Bientôt  OUF! Avec les deux autres orphelins, cela me fait, depuis un mois, trois biberons à préparer quatre fois par jour. Je ne serai totalement libre que fin juillet pour Fantômette, mais un de moins c'est toujours cela.

 

Par chance, chose que je ne savais pas avant notre rencontre, Réglisse semble vouloir se présenter dans un type morphologique proche de mes Ouessant. Si c'est bien pour elle, c'est bien pour moi, ma "pitié" semblant s'en trouver remerciée...

 

 

Partager cet article
Repost0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 22:01

 

 

juin 11 086

 

Lutine des L., bientôt deux mois, arrive enfin vers une taille et  un poids proches de ce qu'il en est habituellement pour mes jeunes à la naissance. Insolite que de la voir même moins grande que certains des agneaux derniers nés pourtant "normaux".

Je dis enfin car je la sens déjà un peu moins vulnérable, bien qu'elle ait toujours été d'une grande vivacité.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 09:04

 

 

 

huxley tonte

 

Merci à Steve Coffin, son nouvel éleveur, pour la photo d'Huxley des L. après sa première tonte. Petit bélier blanc d'un an (39 cm), d'une superbe allure qui fait rêver son ancien éleveur (que je suis)....  Le vilain petit canard.

 

 Heureusement que j'étais assis quand j'ai découvert l'image car voici le type de mouton d'Ouessant que je cherche à construire depuis quinze ans dans les différentes variantes de toison. Je n'ai plus qu'à me rouler par terre de rage (!!!).

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 08:50

 

 

 

gould fils

 

 Amusant petit clown né chez un collègue éleveur (élevage Coffin),ce bélier blanc marqué de roux de manière plus insolite qu'à l'ordinaire est né du mâle ancien Lutin ci-dessous et de la brebis ci-dessus.

 

gould

 

Gould des L. (élevage Coffin) que je découvre après sa première tonte, belle solidité. Merci à Steve pour les nouvelles et les photos.

 

 

Partager cet article
Repost0
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 15:18

 

Selon le caractère primitif des souches de Ouessant possédées et élevées, parfois même selon seulement les individus, on assiste en ces dates à des signes de mue naissante, en particulier sur le cou ou le crâne (et les joues selon l'étendue de la laine sur celles-ci normalement pas ou peu recouvertes).

 

juin 11 037

 

 Perruque encore en place,

 

juin 11 036

 

 en cours de mue,

 

juin 11 039

 

crâne dégarni de laine, seul le poil est présent.

 

Tous ces petits signes qui montrent que la tondeuse va bientôt être la bienvenue pour aider les Ouessant à être débarrassés complètement de leur carapace de laine. Ce qui ne se fait que rarement totalement naturellement dans leur cas.

 

La météo de cette fin juin n'incite pas à se précipiter pour oeuvrer. J'attends encore. Le vent violent et le "froid" d'aujourd'hui me donnent bien raison.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 13:00

 

Connaissant les qualités en la nature humaine, mes prairies avec animaux sont toujours cadenassées. Obstacle limité face à la malveillance mais petit plus tout de même.

 

L'autre matin à l'arrivée du troupeau dans un parc, je ne retrouve plus le cadenas à sa place. J'échafaude aussitôt en mon esprit le pourquoi, le comment , le qui.... pestant intérieurement.

 

juin 11 031

 

Ce n'est que durant la journée que je découvre que Murinette l'avait subtilisé dans sa toison en passant un peu près du piquet d'entrée... Certains ont dû avoir les oreilles qui sifflaient ce jour-là! Ce n'est pas grave, on dira que c'est pour les autres fois...

 

 

Partager cet article
Repost0
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 12:27

 

Attention bélier! Attention de ne pas marcher dessus!

 

Voilà ce que je me dis au parc quand j'ai le réflexe de penser (mais pas toujours) qu'il y a un second lutin chez les Lutins.   Les trainards (3)      Un lutin chez les Lutins

 

 

juin 11 038

 

 Il est en effet facile de risquer mettre le pied sur un bien minuscule animal.

 

juin 11 053

 

 

Mais Lutin se porte à merveille, comme un grand. Impressionnantes marques de pivots sur cette "sauterelle".

Une petite tache blanche près du cou, comme grand-papa (Elaphe).

 

Je "prie" pour qu'il arrive adulte sans mésaventure fatale...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0