Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 23:01

 

 

mars 11 093

 

Pourvu que Ksar arrête de grandir à ce second printemps...  (comme le fit sa soeur aînée)

Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 23:01

 

 

 

mars 11 091

 

Malgré un cornage atypique avec une corne qui part où il ne faudrait pas, Thalès, bélier gris demeure précieux pour les Lutins. (Il n'y a pas que le cornage qui compte)

Partager cet article
Repost0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 23:01

 

 

mars 11 094

 

 

Face au nombre, dans un troupeau de 50 à 80 (selon les années), je me fais également un devoir de conserver sur chaque Ouessant le même regard attentif  le considérant tout autant unique et précieux que si la bande n'en comptait que quelques uns . En effet, je ne voudrais pas glisser vers le réflexe de me dire que ce n'est pas grave lorsqu'il arrive d'en perdre un, sous prétexte qu'il en reste bien assez comme cela.

Si cette pensée devait un jour m'effleurer l'esprit, je pense qu'alors j'aurais bien régressé.

 

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 20:40

 

 

 

mars 11 096

 

 

Sorte de mise en garde... cela paraîtra bien évident mais il est toujours bon de le rappeler avant de se lancer dans un élevage conséquent.

Plus on a d'animaux, plus le travail (tonte, taille des onglons, vermifugations, vaccinations, pose des boucles, curer les abris, évacuer les fumiers, nourrir, abreuver ... ), les dépenses (vétérinaire, nourriture, ... ) et les éventuels soucis (mauvais agnelage, soins divers, ... ) s'en trouvent multipliés. Et de là, temps, finances et énergie personnelle doivent pouvoir suivre afin que ce qui devrait rester un pur plaisir ne se transforme en un cauchemar.

 

Il importe donc de trouver ses limites à ces différents niveaux (place nécessaire y compris) pour que personne ne souffre d'une situation mal gérée, les animaux les premiers en particulier.

 

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 20:01

 

 

 

mars 11 055

 

 

Lamarck, un des premiers béliers de morphe agouti nés chez les Lutins, vit ses derniers jours au troupeau avant de partir sous d'autres cieux... aux senteurs marines...

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 23:01

 

 

 

mars 11 072

 

 

Willom n'a pas grandi (fait-il 30 cm?...) mais le cornage pousse un peu et ne sera pas aussi ridicule qu'on aurait pu le craindre. Et il est en pleine forme, ce qui est vraiment l'essentiel. Aimerait d'ailleurs se reproduire si l'occasion se présentait.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 23:01

 

 

 

mars 11 068

 

Taxon à onze mois possède déjà un cornage qui devrait presque correspondre à celui d'un adulte. Je crains pour la suite car de cette construction d'allure normale à ce jour, la corne risque fort de ne plus savoir où aller et donner un de ces cornages aberrants d'ici ses trois ans.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 23:01

 

D'abord, attention quand on dit antenais. Un antenais est un bélier "d'un an" ...et dans sa seconde année (sans avoir atteint deux ans). Il y aura donc une forte différence entre des animaux de presque un an, comme ceux de cette série ...et ce qu'ils seront à l'automne prochain, pourtant encore antenais. C'est pourquoi je préfère parler en mois, ce qui colle bien plus à une réalité. En effet, un agneau pouvant naître en février ou encore en juin, il n'est pas très sérieux de comparer ces deux extrêmes qui se retrouvent antenais dans leur seconde année. D'autant que c'est à ces âges que les changements s'opèrent le plus dans leur construction (mais pas forcément en croissance). Un antenais de 12 mois et un de 18 mois ou plus, ce n'est pas du tout la même chose.

 

Bref, les antenais de cette série sont les naissances du printemps 2010 et approchent plus ou moins un an bientôt.

 

 

mars 11 062 

  Honneur à Buffon qui a bien travaillé cet hiver, d'après le volume des ventres de la quinzaine de brebis avec qui il a séjourné quatre mois et demi.

Ce fut le seul jeune a avoir été utilisé comme reproducteur avant d'être antenais. Il est préférable de laisser les animaux (mâles comme femelles) se construire leur première année et attendre le second hiver pour les autoriser à s'accoupler, bien qu'ils en soient capables un an plus tôt.

Conseil que je n'ai pas suivi moi-même exceptionnellement pour des raisons particulières d'orientations d'élevage.

 

 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 23:01

 

Il n'a pas daigné bouger de sa sièste et je ne me suis pas permis de le déranger sous prétexte de photos....

 

 

mars 11 059

 

 

 

mars 11 063

 

Onze mois exactement. Copernic se caractérise par une belle envergure de cornage qui n'en sera pas pour autant divergente.

 

 Rappel Des nouvelles de Copernic. (1)  

 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 20:53

 

Le beau temps a permis de prendre quelques photos de Linné qui approche les onze mois.

 

 

mars 11 038

 

 

 

mars 11 039

 

 

 

mars 11 042

 

 

 

mars 11 044

 

 

Linné a déjà bien changé en quelques mois. J'apprécie l'allure des antenais qui, à ce stade de pousse du cornage, ont souvent un petit côté "caprin" qui disparaîtra par la suite.

 

  Rappel Des nouvelles de Linné (1)

Partager cet article
Repost0