Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

22 janvier 2019 2 22 /01 /janvier /2019 16:01
Les yeux dans les yeux

Interrogations réciproques chez les Lutins, entre la doyenne des mouflons mutants et le petit dernier des loups mutants. 

Dans quelques mois viendra le moment d'apprendre à jouer "au chat et à la souris", seulement pour le bien de tous. Le mouton pour lui permettre de recevoir soins (dont la tonte) par son berger, le chien pour  satisfaire sa nature et l'orienter pour en faire un bon équipier, le berger pour récupérer aisément ses moutons.

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2019 7 20 /01 /janvier /2019 07:33

Peu à peu, notre étoile Soleil apparaît à nouveau plus haut perchée dans le ciel. De là la durée du jour augmente; c'est notable à présent .

En plus, les journées ensoleillées à l'occasion, les bourgeons des sureaux qui éclatent, l'ambiance sonore nouvelle de par les premiers oiseaux qui osent pousser leur ritournelle, les vols de ramiers migrateurs qui chaque matin remontent, toute cette lente mais notable évolution nous indique que le printemps n'est plus si loin (un peu plus d'un mois pour le printemps météorologique). 

En attendant

Avec l'autre printemps (du calendrier celui-là) arriveront également les premières naissances chez les Lutins.

En attendant

Plus que deux mois d'attente, mais deux mois encore. Les premières brebis fécondées semblent laisser deviner début de rondeurs, mais c'est parfois trompeur. Trop tôt pour en être convaincu. Dans un mois, je m'autoriserai plus de certitudes.

En attendant

Pour d'autres heureux événements prévus sur la même période, les choses semblent (?) plus nettes du côté des biquettes.

Danette, la chèvre "sans pattes", paraît plus proche du sol qu'habituellement.

En attendant

La démarche de Minie semble également plus lourde. Profil plus marqué chez cette espèce en gestation comparativement aux moutons, aux Ouessant, ou conséquence de la présence possible de jumeaux assez fréquents chez les caprins?

En attendant

Du côté des béliers, les anciens font la sieste, alors que les jeunes, devant encore se construire, font le plein de leur panse, le plus souvent ensemble.

En attendant

Les boucs leur faussent compagnie, de par nature plus intéressés par les ligneux, montrant, tout comme leur grande consommation de foin, à quel point les fibres et la cellulose leur sont importantes pour les caprins (plus encore que chez l'âne?).

Calme plat donc pour le troupeau. En attendant avril, outre la charge importante des soins de complémentation alimentaire quotidiens en période hivernale, le berger observe ...

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2019 6 19 /01 /janvier /2019 12:21
La graine pousse

Une semaine de plus, un kilo de plus.

 

La graine pousse

Non seulement Blou a pris en masse, mais a bien grandi (les divers segments structurant son squelette prenant en longueur), commençant à ressembler bien plus à un chien …  et pas n'importe quel chien, un Border Collie.

La graine pousse

Chaque matin c'est un nouveau Blou que je découvre, en physionomie, au niveau du comportement et des capacités également. 

Un chiot pousse vite. Il faut toujours songer qu'en adoptant un chiot, c'est en fait un chien dont on va être responsable et que l'on va côtoyer durant une quinzaine d'années...

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2019 5 18 /01 /janvier /2019 16:26
Profil double

Mon bel Hobbit n'est plus aussi beau, bien que toujours intéressant pour mon troupeau.

Profil double

Il y a quelques semaines, il s'est cassé une corne. Un peu de désinfectant et le pouvoir réparateur du corps ont bien vite permis à la blessure d'être naturellement obturée. 

Profil double

La corne perdue possédait un point faible suite à des années de chocs entre mâles lors des retrouvailles après les accouplements. Lors du dernier retour, ce qui devait finir par arriver arriva. 

Profil double

Cet événement donne l'occasion de voir et mieux comprendre ce qu'est une corne. Une partie osseuse creuse, ici qui s'est vidée de sa matière vivante lors de la cassure, recouverte de la véritable corne (matière). 

La partie osseuse ne constitue qu'une base permettant solidité et lien avec le crâne mais ne se prolonge pas sur l'ensemble du cornage. Depuis cette base, la corne matière est nourrie et d'ailleurs irriguée par le sang, mais comme pour un ongle qui pousse, la matière cornée est "morte" sur une bonne partie en allant vers l'extrémité, le cornage poussant de la base et non depuis ses extrémités qui d'ailleurs s'usent.

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2019 7 13 /01 /janvier /2019 12:26
Perle, ma première Border Collie.

Perle, ma première Border Collie.

Le Border Collie est initialement d'abord un type de chien qui fut construit dans le cadre de la recherche d'aptitudes bergères le rendant très utile en élevage ovin (rechercher, regrouper, contenir et déplacer). Fait race depuis, ses aptitudes sont cependant multiples et il est performant dans bien d'autres activités, même si les sujets ayant hérité de l'instinct berger (de "chasse") s'épanouissent réellement plus encore au travail sur troupeau.

Tess, ma seconde.

Tess, ma seconde.

Cela fait vingt ans que le Border Collie fait partie de ma vie et je ne vois pas comment il pourrait en être autrement à présent, tant en élevage ovin déjà conséquent un chien est indispensable. De plus sur des Ouessant vifs de par nature, il est important d'avoir un chien réactif, ce qu'est le Border Collie.

Au delà de cet aspect pratique c'est un compagnon formidable, sous condition d'être disponible pour lui et de lui offrir activités au quotidien (sinon s'abstenir de toute acquisition…. comme il devrait en être pour tout chien d'ailleurs).

Il est tout de même important de rappeler que même si le chien a hérité d'un intérêt marqué pour le troupeau, il doit bénéficier d'un enseignement construit et conduit pour être utile dans son propre élevage. Tout cela demande du temps, du travail. Il est faux de croire qu'il saura d'instinct travailler. D'instinct (s'il l'a) oui il s'intéressera, mais en faire un équipier passe par la nécessité de lui apprendre nos attentes en situation et d'abord ordres et obéissance de base.

Guss, le troisième.

Guss, le troisième.

Aussi craquant soit un chiot, c'étaient là quelques rappels importants pour moi, ne souhaitant pas être à l'origine d'élans non suffisamment réfléchis vers le Border Collie qui aboutiraient à faire des chiens malheureux … et des maîtres tout autant. 

Gypse, la quatrième.

Gypse, la quatrième.

Border Collie

Mais, après ces rappels, des visiteurs s'interrogeant sur les colorations, cet article avait pour but de faire comprendre de façon simplifiée, par ce poster emprunté sur le net, les grandes lignes de la diversité de robes rencontrées chez le Border Collie.

Cette diversité est en réalité plus grande encore, d'autant que d'une part toutes les lignées ne sont pas de travail et que d'une autre, dans une perspective de chien utilitaire, les aptitudes priment sur l'aspect réel de l'animal, même si, étant devenu race, le Border Collie est entré dans un standard. 

Junior, le cinquième.

Junior, le cinquième.

Variété de colorations chez le Border "Lutin"...

Iza, la sixième.

Iza, la sixième.

Si on excepte les deux précédentes adoptions dues au hasard de la vie et réalisées par compassion pour les malheureux, ...

Blou, le septième (et dernier ?)

Blou, le septième (et dernier ?)

… la variété de robes chez mes chiens est voulue pour la faire entrer dans mon histoire et aussi afin que ces chiens de travail soient bien différents les uns des autres et comparables en rien pour leur allure, tout comme ils le sont déjà forcément pour leurs tempéraments et leurs aptitudes.  

Du côté du "concept chien" chez les Lutins, c'est la vie en meute mixte, humaine et canine réunies, permanente 24 heures sur 24, chacun pouvant cependant se reposer à sa guise quand il le souhaite sans avoir à s'occuper des autres membres . Ce fonctionnement est plus enrichissant pour tout le monde, humains et animaux, renforce les liens et la complicité tout comme la compréhension réciproque, donne aussi plus de plaisir  … et plus de travail c'est vrai, mais pour moi, si j'ai des chiens c'est pour les inclure à ma vie, sinon autant ne pas en avoir. Aussi donc ni chenil ni chaîne… mais de la présence et l'obligation de s'y consacrer tout en conservant le rôle et le statut de chef de meute (sans oublier d'être celui qui caresse, joue, promène, enseigne, félicite et propose, et non seulement celui qui ordonne ou interdit).

Il en fut d'ailleurs ainsi au cours des temps premiers d'une humanité devenant liée au chien et il en est ainsi aujourd'hui encore dans les dernières peuplades de chasseurs-cueilleurs, vivant encore proches de la nature et de leurs racines du début du domestique ... donc de leurs chiens, avant que n'arrive l'ère bien triste du chien relégué à sa chaîne et sa niche.

En lien ci-dessous, un site très riche pour découvrir le Border collie:

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2019 4 10 /01 /janvier /2019 12:16
Gypse, mon équipière au troupeau.

Gypse, mon équipière au troupeau.

Ma bonne Gypse, ma bergère à quatre pattes, est entrée à présent dans la seconde moitié de sa vie.

Il est temps de songer à la relève qui ne sera opérationnelle véritablement que dans une paire d'années au plus tôt.

D'autant que le reste de la meute du moment n'est composé que de deux chiens ne travaillant par sur les moutons. Guss, mâle non voyant et Iza, femelle ne portant aucun intérêt aux ovins mais adoptée pour lui offrir une belle vie cependant.

Guss récemment opéré d'un testicule non descendu devenu cancereux.

Guss récemment opéré d'un testicule non descendu devenu cancereux.

Iza, qui semble ne devoir jamais perdre son énergie malgré les années.

Iza, qui semble ne devoir jamais perdre son énergie malgré les années.

Blou le bien nommé.

Blou le bien nommé.

Aussi, Blou est arrivé chez les Lutins. Jeune Border Collie de deux mois juste sevré, bleu et blanc avec légères traces de feu et mouchetures, à poil court.

Issu de lignées de travail et de parents travaillant sur moutons, il y a de grandes chances que les Ouessant l'intéressent même si en ce domaine rien ne soit jamais totalement garanti.

Nouvel élève

Pour l'instant, Blou découvre sa nouvelle famille, ses rythmes et habitudes, et son nouveau monde qui regorge de curiosités.

Tout se passe au mieux et 2019 sera l'année qui verra germer cette nouvelle graine de berger.

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2018 7 30 /12 /décembre /2018 12:21

De jolis agneaux Ouessant comme on peut en souhaiter.

Qui plus est exprimant le bronzage du gène "Agouti blanc bronzé" des Ouessant "blancs", chose pas toujours au rendez-vous dans la coloration blanche, mais heureusement encore présente à l'occasion dans la diversité génétique du Ouessantin de type ancien.

Merci l'artiste

Merci à Jordi , toujours aussi talentueux, pour son oeuvre fort réussie comme d'habitude!

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2018 4 27 /12 /décembre /2018 10:57
Finies les misères

La fin de la saison de reproduction a été décrétée avec une dizaine de jours d'avance.

Toutes les femelles ( pas loin de 70) ont eu le plaisir de se retrouver.

Finies les misères

Sept à huit semaines en exil en lots de reproduction, c'est déjà bien long et cher payé pour elles, pour tout au plus quelques heures de plaisir charnel.

Tout ce petit monde me faisait bien pitié depuis début novembre.

De toute façon l'essentiel des fécondations doit être fait et si quelques naissances devaient manquer à l'appel, ce ne serait pas bien grave.

De plus élevant à titre conservatoire et d'étude, et non pour faire commerce du Ouessant, il est toujours primordial de devoir gérer le cheptel Lutins. Quelques unités en moins en agneaux peut être plus raisonnable. 

Finies les misères

Comme chaque année, je n'insisterai pas sur l'effervescence et l'euphorie que provoquent les retrouvailles entre toutes les brebis.

Des moments qu'il faut voir, qu'il faut vivre, pour comprendre leur joie et mesurer les misères infligées par l'éclatement du groupe durant les semaines précédentes.

De leur côté, les mâles se voient également tous regroupés à nouveau ... eux aussi pour leur plus grand plaisir.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2018 1 24 /12 /décembre /2018 13:41

Les réponses en commentaire ne venant plus, il est temps de donner  réponse au petit jeu de l'article précédent  " Quel est l'intrus?"

L'intrus, il n' y en a donc qu'un.

Comme je l'ai dit, ce qui fait la particularité ne concerne ni la présentation de la prise de vue ni les boucles d'identification, mais l'animal en lui-même.

 

Pratiquons par logique et élimination.

Ce n'est pas une question de sexe puisqu'ils y a plusieurs mâles et plusieurs femelles.

Ce n'est pas une question d'âge puisqu'on trouve des jeunes de l'année comme des adultes.

Cela ne concerne pas les animaux d'aspect "blanc" puisqu'ils sont plusieurs.

Cela ne concerne pas les animaux d'aspect "noir" puisque plusieurs animaux sont de cette coloration.

Cela ne concerne pas les animaux d'aspect "grisâtre" puisque là encore il y en a plusieurs. 

Ce n'est pas une question de cercle clair autour de l'oeil car trois animaux présentent ce caractère à degrés divers. 

Lutin 8

Lutin 8

Le seul Ouessant présent en un seul exemplaire dans cette série est bien comme certains l'ont trouvé, le Lutin 8 qui est de coloration globale et unie en patte et face, "roussâtre". Plus précisément et plus correctement exprimé, c'est un(e) Ouessant génétiquement "Non agouti en couleur de base brune". C'est le seul animal brun de la série, dit plus simplement.

Les gagnants se cognent le crâne au plafond en sautant de joie; les autres se disent intérieurement: "Mais c'est bien sûr!"

Faisons le point pour les autres Ouessant en photos.

Les animaux d' aspect "blanc" sont, si on veut être précis, génétiquement de coloration "Agouti blanc bronzé" et je pense faciles à trouver (Lutins 3, 5, 6, 11, 16). Il est vrai que la plupart de ces "blancs" présente peu ou pas de bronzage, sauf le Lutin 3.

Tous les animaux non encore cités sont en fait des Ouessant de couleur de base noire.

Mais cela demande précisions...

Lutin 1

Lutin 1

Lutin 4

Lutin 4

Si on considère les "noirs" d'aspect "grisâtre", deux animaux sont "Agouti grey en couleur de base noire" (Lutin 1 et 4 ci-dessus). Le 4 n'étant pas blanc mais il est vrai de toison particulièrement claire (possible effet de décoloration par le gène "faded" chez cet animal qui serait alors homozygote pour ce gène). Le tour des yeux clair est moins marqué chez l'animal 1 et moins visible de par un profil un peu masqué.

Lutin 10

Lutin 10

Lutin 13

Lutin 13

Lutin 15

Lutin 15

Les autres animaux "noirs" d'aspect "grisâtre" (Lutins 10, 13, 15 ci-dessus) sont quant à eux génétiquement "Non agouti en couleur de base noire, homozygote pour le gène (de décoloration) "faded" ".

Tournons nous vers le reste des animaux "noirs" (Lutins 2, 7, 9, 12, 14 ci-dessous) qui génétiquement sont "Non agouti en couleur de base noire".

Mais il nous faut noter la diversité existant chez ces animaux.

Lutin 14

Lutin 14

Lutin 9

Lutin 9

Chez ce Lutin 14 adulte, le noir est assez soutenu.

Tout comme chez le Lutin 9 encore jeune.

Lutin 2

Lutin 2

Lutin 12

Lutin 12

Chez ce Lutin 2, la fibre noire est roussie en surface et plus encore chez le Lutin 12 (Tous deux toujours "Non agouti en couleur de base noire").

Lutin 7

Lutin 7

Enfin chez le Lutin 7 (Toujours "Non agouti en couleur de base noire") la fibre noire devient rare en toison sous l'effet de la canitie.

Lutin 8 (Non agouti en couleur de base brune)

Lutin 8 (Non agouti en couleur de base brune)

Pour revenir à notre intrus, c'est donc comme on le comprend mieux à présent, le seul Ouessant brun dans la série de seize Ouessant présentés.

Je pourrais rajouter:

".... alors que tous les autres sont des moutons noirs."

Il n'y a pas erreur.

En effet, concernant les moutons dits communément "blancs", le blanc n'est pas leur couleur.

Il faut garder à l'esprit que blanc n'est pas une couleur, mais une absence de couleur (sans que ces moutons soient albinos). L'aspect blanc du mouton est un phénomène de décoloration extrême de la fibre de par la présence et l'action du gène dominant "Agouti blanc bronzé".

Ainsi tous les Lutins "blancs" (d'apparence) présentés sont en fait des Ouessant noirs.

Plus largement, tous les moutons blancs sont en fait des moutons noirs ( sauf très rarement quelques rares moutons blancs qui sont en fait des moutons bruns).

Lutin 8, Agnella des Lutins.

Lutin 8, Agnella des Lutins.

Pour finir par la petite histoire d'Agnella, notre intrus, il faut considérer que l'aspect brun, toison comme face et membres, est assez léger, décoloré par l'effet du gène "faded" de décoloration, cette brebis étant homozygote pour ce gène.

C'est la dernière saison de reproduction de cette jolie brebis Ouessant. Malheureusement, à la multitude de chaleurs observées chez elle cet automne et encore dernièrement, il faut me résoudre une fois encore à ne pas la voir mère au printemps prochain. Pour raison inconnue, cette brebis se montre stérile depuis son second agneau.

A mon regret, n'ayant pas conservé ses deux uniques jeunes, je n'aurai pas de descendance de cette brebis importante pour apporter contribution au troupeau des Lutins. 

Après tout cela, mon principe étant que le dialogue est enrichissant, une remarque? une question? ... alors ne pas hésiter "commentaire" pour en faire profiter tout le monde...

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2018 3 19 /12 /décembre /2018 10:03

Soyons joueurs!

1 620 publications depuis le début d'existence du blog des Lutins, on ne m'en voudra donc pas si j'ai déjà proposé ce type de petit jeu par le passé.

De toute façon si c'est le cas, il y a peut-être bien longtemps et comme en toute chose, il est bon de s'en imprégner régulièrement pour en conserver l'expérience et la maîtrise.

Voici toute une série de clichés de quelques Ouessant Lutins pris dernièrement, le même jour et durant la même heure.

Dans cette série, se cache un intrus par rapport aux autres.

Saurez-vous le trouver... mais aussi dire pourquoi?

Lutin 1

Lutin 1

Lutin 2

Lutin 2

Lutin 3

Lutin 3

Lutin 4

Lutin 4

Lutin 5

Lutin 5

Lutin 6

Lutin 6

Lutin 7

Lutin 7

Lutin 8

Lutin 8

Lutin 9

Lutin 9

Lutin 10

Lutin 10

Lutin 11

Lutin 11

Lutin 12

Lutin 12

Lutin 13

Lutin 13

Lutin 14

Lutin 14

Lutin 15

Lutin 15

Lutin 16

Lutin 16

C'est assez facile, je pense, de trouver cet intrus. J'ai fait en sorte ...

Mais il l'est peut-être moins de définir la raison exacte.

Alors que ce soit sous forme courageuse qui s'affiche en commentaire ou sous forme timorée qui garde sa réponse pour soi dans sa tête, à chacun de jouer!

 

Partager cet article
Repost0