Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 08:51
Incognito

Incognito est né de Pollen ce 26 mars. Un accouplement de cette brebis fut observé le 30 octobre dernier.

Incognito

Cela surprend toujours le novice qu'une brebis blanche puisse donner un agneau noir.

Il faut comprendre que pour que cela soit possible, il est nécessaire d'abord que la mère soit blanche hétérozygote pour ce gène de coloration. C'est à dire qu'elle soit blanche uniquement de par le patrimoine d'un seul de ses propres parents.

Dans le cas où la brebis serait blanche de par l'héritage génétique pour cette coloration de chacun de ses propres parents, elle serait dite alors homozygote pour ce "blanc" et ne pourrait donner à vie que des jeunes exprimant la coloration blanche.

Ensuite pour qu'une brebis blanche hétérozygote puisse donner un jeune noir, il importe que le mâle partenaire ne soit pas blanc homozygote lui-même, mais noir ou encore blanc hétérozygote.

Voilà pour faire au plus simple, mais la richesse en diversité de colorations du Ouessant de type ancien peut compliquer un peu plus les choses.

On en restera au cadre des deux colorations blanche et noire ...

Partager cet article
Repost0
30 mars 2018 5 30 /03 /mars /2018 08:35
Ocelle

Ocelle est née ce 26 mars de Calliope. Un accouplement de cette brebis avait été observé le 30 octobre dernier.

Ocelle

Ocelle est une agnelle noire exprimant comme maman le gène Agouti grey.

L'occasion de rappeler que contrairement à ce que l'on peut lire ou entendre parfois (et qui se colportant se transforme en sorte d'idée reçue), ce gène ne provient pas de la race Romanov, même si ponctuellement cette influence demeure toujours possible.

Non, cet allèle (Agouti gris), comme l'autre type Agouti le plus répandu, l'Agouti blanc bronzé, dit simplement "blanc", résulte de diverses (pour ne pas dire multiples) autres influences ovines ayant émaillé l'histoire tout autant insulaire que continentale de la population ovine dite Ouessant.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2018 4 29 /03 /mars /2018 18:52

Il a fallu attendre le 26 mars pour voir l'arrivée d'une nouvelle naissance, une seconde agnelle.

De là, d'autres naissances ont suivi et ce soir 8 petits nouveaux au total attendent la suite de cette saison 2018..

Mais il a fallu attendre l'arrêt de la pluie et le retour du soleil, enfin aujourd'hui, pour pouvoir faire quelques clichés.

Brebise

La petite Brebise et sa mère Etoile savourent ce soleil que l'on croyait perdu.

Brebise

Brebise est donc née ce 26 mars, alors que j' avais observé un accouplement de sa mère le 27 octobre dernier.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2018 6 24 /03 /mars /2018 10:48

A tout hasard, si le bouche à oreille pouvait fonctionner et m'être bénéfique, je recherche une ou deux chèvres miniatures.

 

 

A titre indicatif, cliché libre d'accès trouvé sur le net (Elevage de la Ferme des Tourelles) http://www.domaine-des-tourelles.com/fr

A titre indicatif, cliché libre d'accès trouvé sur le net (Elevage de la Ferme des Tourelles) http://www.domaine-des-tourelles.com/fr

Femelles morphologiquement en accord avec ma troupe de Ouessant, 42/43 cm maxi au garrot pour des adultes de trois ans et plus. Non mottes, sans pampilles (pendeloques), avec informations sur au moins les parents voire au-delà. Identifiées et issues d'un détenteur déclaré.

Donc à tout hasard, on ne sait jamais, si vous aviez ou si vous avez une connaissance qui peut satisfaire ma quête jusque là infructueuse, merci de m'en informer.

 

Comme pour le Ouessant, je découvre dans cet univers caprin qu'il n'existe que très peu de personnes ayant souci d'un minimum de rigueur (que d'annonces mensongères!), de méthodologie, de suivi en élevage, pouvant répondre à certaines attentes ... et souci d'identification. Or cette dernière m'est indispensable pour une introduction parmi mes moutons.

Un vrai parcours du combattant qui risque de me faire tourner chèvre!

Partager cet article
Repost0
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 20:28
Tout confort

Pas folle Proxima.

Quand on n'a que six jours et que l'on vit en plein air, voilà encore le meilleur endroit pour dormir si on a une mère patiente!

Sèche, chaude et douillette, une couche tout confort.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2018 4 22 /03 /mars /2018 19:41

Les cris du cœur...

Il n'y a pas d'autres mots pour cette période météo compliquée, du moins qui complique les agnelages et leur réussite.

Encore moins cinq degrés cette nuit passée et des journées précédentes glaciales sous le vent du nord.

De quoi retrouver une naissance en hypothermie voire décédée à cause du froid, n'ayant pas pu sécher et s'étant refroidie.

Heureusement les brebis n'ont pas eu la mauvaise idée de mettre bas durant cet épisode glacé, depuis la première naissance du 17 mars.

Depuis je suis à huit rondes quotidiennes dont quatre nocturnes pour être à même de sauver tout nouveau né.

En effet, type ovin d'herbage, le Ouessant de type ancien, à moins de le contraindre à vivre en bergerie, vit en plein air depuis la nuit des temps, du premier janvier au trente et un décembre. Chez les Lutins, on respecte cette aptitude et même on cherche à la préserver.

De plus, comme il est totalement impossible de savoir qui,( quand, où et comment également), va agneler dans l'immédiat, à moins de surprendre le début de l'événement, je me dois d'être particulièrement attentif. Bien que rustique, le tout jeune agneau n'en demeure pas moins mortel quand les conditions ne sont pas réunies pour une pleine réussite de son entrée dans la vie. A ce titre, cette météo de m... pour la saison est un réel danger.

Donc pour résumer, pas question de laisser souffrir ou mourir des jeunes quand il est possible de leur tendre la main ... Déjà pour eux, ensuite dans l'intérêt de l'avenir de la troupe, même si cette sélection naturelle morbide pourrait avoir du bon d'un point de vue évolutif.

Mais bon, le domestique est prisonnier par principe, donc dépend du bon vouloir de l'éleveur et pour ce dernier il est bien difficile de ne pas faire preuve de compassion, ce qui d'ailleurs le grandit...

Temps de m... Fait ch...

Quatrième jour de vie pour Proxima, l'unique petite nouvelle. 

On n'annonce plus de nuits sous zéro. Elle est à présent démarrée. Il est temps pour elle de retrouver la liberté avec sa mère et vivre une vie de Ouessantin.

Temps de m... Fait ch...

La petite a un certain succès et attise les curiosités. Les commentaires dans le troupeau des dames vont bon train et la nouvelle en fait vite le tour.

Cette nuit tout de même, lors de mes rondes de surveillance d'éventuelles naissances, je ne manquerai pas de jeter un œil sur la plus petite Lutine du moment qui nait un peu pour une seconde fois en cette occasion.

Partager cet article
Repost0
18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 12:43

Une

Une première naissance chez les Lutins cette année.

Une agnelle noire, Proxima, offerte par Ecume.

Cette brebis montrant des signes d'agacement hier soir et la météo annoncée étant défavorable, j'avais décidé de rentrer et enfermer Ecume pour la nuit, afin d'éviter de me retrouver au petit matin avec un jeune en hypothermie.

Une heure après je découvrais le petit cadeau noir sur ses pattes et à la mamelle.

Une

Il est exceptionnel que je mette sous cloche mère et enfant, laissant habituellement les naissances se faire en extérieur comme il se devrait. Mais la petite vague de froid surprise du moment, avec des températures nocturnes sous zéro pour plusieurs jours, imposa une intervention à titre préventif.

Une

Proxima profite donc du privilège de l'abri prison, choisissant bien la zone de la lampe chauffante pour se reposer. Il risque malheureusement d' en être ainsi jusqu'en fin de semaine prochaine, pour le plus grand malheur de sa mère condamnée à l'enfermement ... à moins que je juge possibilité de liberté rapidement ...

Sa naissance correspond au premier accouplement observé à l'automne ... Ecume s'accouplant avec Hobbit le 17/10 pour produire cette agnelle le 17/03, exactement cinq mois plus tard. 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2018 2 13 /03 /mars /2018 17:00
J moins ...?

Depuis plusieurs jours, est passé le cap des 145 jours de gestation possible pour les brebis éventuellement fécondées le plus précocement.

J'ouvre donc l'œil, matin, midi et soir. 

J moins ...?

Ce soir, après une habituelle virée sur le domaine pour détecter une solitaire qui se serait isolée dans un coin un peu éloigné du secteur dortoir, je compte et recompte les filles.

J moins ...?

Mais non, bien que dispersées sur les parcs, elles sont toutes là et sur pattes, non suitées et tranquilles, et rien dans les cabanes qui aurait vu le jour en après-midi.

J moins ...?

Pas totalement étonné.

Dernièrement, j'ai profité de la séance d'administration du vermifuge et de la taille des onglons avant la période d'agnelage, pour vérifier l'état de gestation des potentielles reproductrices.

J'ai remarqué que le nombre de femelles en apparente gestation fortement avancée n'était pas aussi important que je pouvais le penser.

Néanmoins, il me faut être attentif par principe, déjà pour celles-ci.

Ensuite, je sais la nature farceuse et que les brebis aux ventres les plus volumineux et aux mamelles les plus remplies sont parfois devancées par d'autres aux attributs plus modestes et moins impressionnants qui pouvaient laisser présager plus d'attente nécessaire d'ici leur mise-bas.  

Partager cet article
Repost0
9 mars 2018 5 09 /03 /mars /2018 19:32
Les oubliés bien sympas également

Les grandes oreilles sont un peu oubliées dans ces colonnes.

Sans doute du fait, qu'ils ne côtoient pas directement les Lutins.

Leur masse et leurs comportements font qu'ils ne sont pas adaptés aux installations et aux clôtures des Ouessant qu'ils détruisent facilement dans leurs activités. De plus ils sont dangereux pour un agneau d'un kilo à la naissance.

Bien qu'ânes et moutons peuvent très bien vivre ensemble par ailleurs, le caractère très territorial et défensif de mon mâle pie n'autorise pas non plus ce mélange d'espèces.

Les oubliés bien sympas également

Gribouille, bien que castré, est véritablement une fripouille, attaquant tout animal intrus.

Les oubliés bien sympas également

Quant à Zébrine, ...

Les oubliés bien sympas également

...et sa mère Dora, sans doute seraient-elles plus tolérantes vis à vis des Lutins, mais de toute façon les dégâts sur les parcs demeureraient les mêmes.

Les oubliés bien sympas également

Bientôt le club des trois gagnera son habituelle pâture d'été, le temps que le cycle du foin sur leur domaine hivernal soit bouclé.

Si les grandes oreilles apprécient le spectacle des Lutins, c'est donc à travers le grillage uniquement.

Partager cet article
Repost0
2 mars 2018 5 02 /03 /mars /2018 11:51

Heureusement, pas à un croisement avec stop ... !

C'est donc sans gravité.

Au mauvais endroit au mauvais moment

Depuis quelques jours, Mélodie se voit décorée d'un large collier blanc.

La raison? Elle s'est apparemment trouvée juste sous la trajectoire d'une vidange aérienne de cloaque de la part d'une buse en journée ou d'une chouette durant la nuit.

Stationner sous les arbres, dans une vie de Lutin, peut présenter des risques auxquels on ne songe pas forcément.

Partager cet article
Repost0