Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

28 mai 2021 5 28 /05 /mai /2021 22:40
Vers le changement.

Après ces derniers mois froids, humides et perturbés, les Lutins apprécient le retour des beaux jours.

Quelques semaines de profusion végétale dont ils profitent, avant que dans quelques semaines une probable sécheresse estivale s'installe.

Vers le changement.

Profusion de laine également, les toisons arrivant à leur densité et longueur maximales.

Vers le changement.

Pour certaines Lutines plus que pour d'autres.

Vers le changement.

Du côté des garçons, la situation est identique.

Vers le changement.

Pour certaines, ce sera donc la toute première tonte qui permettra de découvrir leur réalité physique à un an passé.

Mais pas de précipitation pour déshabiller les Lutins. Non seulement les toisons n'étaient pas un luxe il y a deux jours encore, mais l'époque de la tonte n'est pas encore arrivée, la laine n'étant pas "mûre". Une seule brebis sur l'ensemble du troupeau montre des signes de mue entamée. Question de logique, il importe de respecter les cycles naturels, tout autant pour les animaux que pour le travail du tondeur.

On verra cela dans une quinzaine de jours, la situation des toisons aura probablement évolué. Et seulement s'il fait beau et chaud alors ...

(Au 1er mars, sur mon secteur, j'ai pu voir tout un troupeau de rente conséquent fraichement tondu... et au pré. Du grand n'importe quoi de la part d'un professionnel..., d'autant quand on sait les trois mois mémorables qui ont suivi. Pauvres animaux!)

Vers le changement.

Dans le même temps, agneaux et agnelles se construisent. Pour eux plus encore, le retour des beaux jours va leur permettre de savourer et découvrir pleinement la vie sans plus avoir à lutter contre les intempéries.

Vers le changement.

Le bonheur semblait s'être absenté du pré et ne plus vouloir revenir.

Partager cet article
Repost0
28 mai 2021 5 28 /05 /mai /2021 16:13

Pour la dernière naissance de l'année, encore une première!

Une première en dernière

La dernière naissance de l'année avait déjà eu lieu depuis plusieurs jours sans que je le sache.

En effet, hier, Lucy, qui devait agneler pour clore la saison 2021, n'a pas eu le plaisir d'être mère.

Cette brebis finit chez le vétérinaire pour une césarienne. Son anatomie ne lui permettait pas de mettre bas, un anneau musculaire en vulve obstruant la sortie.

Ayant trop souffert sous des heures de contractions, l'agneau extrait (encore un mâle!) n'avait pas survécu.

Encore une première! L'élevage est émaillé de surprises... Je n'avais encore jamais rencontré ce cas chez les Lutins.

D'après la vétérinaire, rien ne devrait empêcher par la suite une carrière de reproductrice, ce genre d'anomalie étant appelé à disparaître (d'après elle?).

Je n'en serai pas moins attentif la prochaine fois, ayant connaissance de cette anatomie toute particulière.

Partager cet article
Repost0
23 mai 2021 7 23 /05 /mai /2021 12:05

Elever peut apporter de bonnes surprises mais parfois de plus mauvaises. Parmi ces dernières figurent l'accident, la maladie ou même la mort. Ainsi il en est du vivant ...

De temps à autre, malgré les années d'élevage, je me trouve encore confronté à des "premières", des événements inédits au troupeau.

Cette semaine ce furent deux "premières" consécutives.

Les "Premières"

D'abord avec Dikdik qui se retrouve être malgré lui le Ouessant à la queue la plus courte.

C'est en vermifugeant mes agneaux les plus âgés et en examinant les autres que je découvris que ce mâle d'une quinzaine de jours avait la moitié de la queue en croûtes verruqueuses avec pus qui avaient  détruit les tissus en partie momifiés.

Pourquoi? Comment? Toujours est-il que la seule solution envisageable était l'amputation, désinfection et ligature pour éviter la progression du problème.

Les "Premières"

Tout cela n'a pas empêché Dikdik de continuer à mener une vie normale. Il pète même le feu bien que victime de cette "première". Heureusement que c'était la partie extrême de la queue qui se trouvait être touchée!

Ensuite, hier au lever, je trouvais une agnelle nouvellement née, sans doute âgée de moins de deux ou trois heures, la mère n'ayant pas encore évacué le placenta. Avec la météo pourrie du moment, j'ai placé la petite bien alerte dans un abri, vite rejointe par sa mère.

Pourtant, en matinée, je découvrais cette même agnelle morte aux côtés de la brebis. Je n'ai pas compris, d'autant que cette femelle avait bien du lait, chose vérifiée la veille au soir pour savoir si elle était bien gestante.

Une autre "Première"! n'ayant jamais eu à perdre d'agneau d'apparence normale dans ses premières heures... dans une situation également d'apparence normale.

Ainsi va l'élevage, avec ses bonnes et aussi ses malheureuses surprises.

Partager cet article
Repost0
21 mai 2021 5 21 /05 /mai /2021 16:42
Vergeois

Ce 19, au tour de ma belle et précieuse Hermeline de donner un petit mâle de plus.

Vergeois

Vergeois est de coloration Non agouti en couleur de base brune.

Il est donc de génotype identique à celui de l'agneau de la veille (AaAaBbBb).

Cependant je pense fort que Vergeois est homozygote pour l'allèle "faded". Ce qui aura pour effet de décolorer sa toison. Si tel est le cas, il faudra considérer qu'à son génotype s'ajoute (FfFf, allèle récessif en double exemplaire car hérité pour l'un de la mère et l'autre du père... ce qui a pour effet de modifier la coloration en cours de croissance et de construction).

Après vérification, plus que deux naissances certaines à venir chez les Lutins. Encore des béliers? Suspens! 

Partager cet article
Repost0
21 mai 2021 5 21 /05 /mai /2021 16:33
Brun

Ce 18, Sépia donnait son premier agneau.

Brun

Brun est un mâle de coloration Non agouti sur base brune. 

La couleur brune est récessive par rapport à la couleur noire.

Brun est non seulement homozygote pour l'allèle Non agouti, mais également pour l'allèle "brun".

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2021 1 17 /05 /mai /2021 06:33
Elane

Hier soir, Cochlée choisissait un moment d'éclaircies sous la tempête, pour donner naissance à une agnelle.

Elane

Elane est de même coloration que sa mère bien qu'encore humide et en toison forcément juvénile.

Elane

C'est une agnelle "brune", plus précisément Non agouti en base brune (AaAaBbBb).

Un animal Non agouti est forcément homozygote pour cet allèle (Aa) le plus récessif du locus Agouti, allèle hérité de chaque parent, donc présent en double exemplaire.

Un animal "brun" est forcément homozygote pour cet allèle récessif (Bb) du locus Brown, allèle hérité de chaque parent, donc présent en double exemplaire (ce qui permet son expression).

Partager cet article
Repost0
14 mai 2021 5 14 /05 /mai /2021 09:47
Takin

Takin est le nouveau de la nuit offert par Brome.

Takin

Ce petit bélier est de coloration Non agouti en base noire (sa mère exprimant le patron Agouti de l'allèle Ouessant swiss, Aos).

Avec au moins six ou sept naissances encore attendues dans la dizaine de jours à venir, les choses risquent enfin de se bousculer un peu ...

Partager cet article
Repost0
12 mai 2021 3 12 /05 /mai /2021 11:56
Adonis

Adonis fut trouvé frais et dispo, hier, au lever.

Adonis

C'est Souprousse qui en est la mère.

Cette magnifique brebis s'était rendue célèbre à l'automne dernier en donnant une naissance tardive.

Malheureusement, sa gestation n'avait déclenché aucune lactation, condamnant son petit d'alors, n'ayant pas décelé moi-même à temps ce souci inédit en 25 ans d'élevage.

J'ai donc voulu savoir si son état physiologique était fruit d'une malchance accidentelle, en la plaçant dans un lot de reproduction de fin d'automne.

Le fait est qu'elle s'est retrouvée en chaleurs et fécondée, à peine deux mois et demi seulement après sa mise bas du 05 octobre 2020.

Mais le constat, une fois encore, pas le moindre signe de lactation. Je m'attendais à cette éventualité et ai donc de suite fait prendre du colostrum reconstitué à son agneau. Me voilà en corvée mode livreur de biberons pour trois mois, préférant laisser le petit avec sa mère et le troupeau.

La pauvre Souprousse, par ailleurs une des brebis les plus remarquables en qualité chez les Lutins, se retrouve donc en retraite anticipée, tout en coulant à l'avenir des jours heureux parmi la troupe, pour le reste de sa vie.

Inutile de vouloir insister sur la voie de la reproduction!

Adonis

Le jeune Adonis est en pleine forme et ne semble pas avoir souffert d'une très (trop?) longue attente pour sa première tétée.

Cet agneau est de coloration Non agouti "noire" héritage de sa mère mais seulement hétérozygote pour cette couleur de base, car également porteur de l'allèle "brun" caché et récessif, de par son père.

De par la coloration "faded" exprimée sur base noire de sa mère, il possède également cet allèle caché récessif en un seul exemplaire.

Adonis présente ainsi un génotype de coloration d'une belle richesse (AaAaB+BbF+Ff).

Cette richesse et les qualités morphologiques de sa mère en font un reproducteur potentiellement intéressant pour le travail de sauvegarde et de sélection.

Néanmoins, si je devais utiliser ce mâle, il conviendra de rester prudent et de se soucier de ne pas implanter le caractère "absence de lactation" chez cet ovin, s'il s'avérait héréditaire. Si tel était le cas, les lignées en question de sa descendance devront être toutes sorties des reproductions pour en faire des voies sans issue. En effet, toute inaptitude, toute tare, toute faiblesse, se doivent de ne pas être multipliées ni diffusées. Bien trop de mal a déjà été fait au Ouessant en sélection par l'ignorance ou l'inconséquence des pionniers de la relance de ce type ovin. Que ce soit en rapport aux soucis de kératites oculaires récurrents et de faiblesses intestinales chroniques ... sans parler du faible potentiel de longévité, des pertes précoces de dents, etc... bref toutes sortes de maux  allant à l'encontre de la rusticité dès qu'on envisage de transformer un type ovin en une race standardisée ... et voulue améliorée (sic!) ... par aveuglement, l'attention centrée sur l'apparence quoi qu'il en coûte...

L'élevage, d'autant plus en démarche de sauvegarde, quand il se veut sérieux, est un travail de réflexion et de sélection complexe, demandant patience et nécessitant parfois de faire marche arrière pour mieux avancer ensuite.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2021 1 10 /05 /mai /2021 11:33

Message reçu en privé par le lien "contact" ...

Sujet
Possibilité camping

Message
Bonjour,
J'ai lu que vous pouviez accepter des campeurs.
Celui de Pen ar Bed étant fermé jusqu'au 21 mai, je cherche un emplacement pour une tente (2 personnes), les nuits du 14 au 15 et du 15 au 16 mai.
Serait-ce possible ?
Bien cordialement,

Succulent!

"Non mais puis quoi encore?"

"Non mais puis quoi encore?"

Partager cet article
Repost0
9 mai 2021 7 09 /05 /mai /2021 13:03
Qu'est-ce qu'on s'éclate!

Tout autant du côté des serviettes ...

Qu'est-ce qu'on s'éclate!

... que des torchons.

Bon, serviettes, torchons, ça c'est le monde vu depuis un caprin.

Toujours est-il que si on se côtoie à l'occasion, on ne se mélange pas pour autant. Ce dès le plus jeune âge.

Partager cet article
Repost0