Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 14:09

Durant la panne de publication de quelques semaines chez l'hébergeur de mon blog, les Lutins sont passés chez le coiffeur pour ma plus grande joie.

Dans leur pudeur bien compréhensible, tous n'ont pas accepté de se laisser photographier.

Petite galerie de ceux qui n'ont pas trop posé de problèmes.

Hubot bien bronzé.

Hubot bien bronzé.

Hobbit le chouchou.

Hobbit le chouchou.

Golas la valeur sûre.

Golas la valeur sûre.

Roussin dans un numéro de mimétisme.

Roussin dans un numéro de mimétisme.

Champi découvert en tenue d'antenais.

Champi découvert en tenue d'antenais.

Un Vulcain métamorphosé.

Un Vulcain métamorphosé.

Dior nu et culotté.

Dior nu et culotté.

Oixant bel et bien fade.

Oixant bel et bien fade.

Et les autres qui montreront peut-être un jour leurs cornes.

Partager cet article
Repost0
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 21:12

Il est autorisé chez les Lutins et, depuis plusieurs semaines sinon mois, les nuits ne se passent qu'à la belle étoile.

Les Ouessant ont aménagé un coin dortoir, toujours sur le parc près de la maison, ainsi en est-il en la culture du troupeau depuis des années.

Camping sauvage

Nuit après nuit, les placettes ont pris forme.

Camping sauvage

Couche en herbe bien douillette comme celle-ci.

Camping sauvage

Plus souvent sur terre sèche, élaborée après avoir minutieusement gratté une taupinière.

Camping sauvage

Ce type de structure nue permet au regard de détecter un éventuel parasitisme intestinal du locataire, voir la santé de ce dernier au niveau du transit par l'état des excréments, ou encore de découvrir l'usure de ses dents de par les pelotes de rumination ligneuses recrachées.

Camping sauvage

C'est en fin d'après-midi que les plus pressés retrouvent leur place.

Il y a une semaine le Lutin dormait encore en pyjama, mais depuis, l'été arrivant, il s'est délesté d'une toison devenue inutile pour savourer à nouveau le plaisir de dormir nu.

Partager cet article
Repost0
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 12:04

Cela faisait plusieurs années que j'attendais son installation pour la reproduction.

Jusque là je la voyais nicher aux environs, sans jamais élire domicile chez les Lutins, bien qu'elle savait venir sur leurs terres pour s'y nourrir.

Aussi, quand en avril mes oreilles entendirent deux mâles mener combats vocaux dans le quartier, ou que mes yeux les virent dans ma cour se voler dans les plumes sous le regard affolé de la femelle courtisée, j'eus un moment l'espoir que la huppe niche enfin sur mon domaine.

Les semaines passèrent, entendant régulièrement les appels des mâles et observant furtivement cette espèce que je compare en son vol à un "poisson-clown des airs".

Je pensais que c'était encore une fois loupé pour cette année jusqu'à ce que j'aperçoive un oiseau transportant chenilles et autres insectes en son bec. La preuve était faite que la huppe nourrissait, passant assez inaperçue les semaines précédentes de par ses obligations à couver ses œufs puis ses tout jeunes oisillons.

Méfiante, il me fallut des jours en l'observant de loin pour définir où elle allait ravitailler. Tout autant observé, elle savait me tromper, sachant chaque fois profiter d'un instant de mon inattention pour gagner son nid, me privant de définir l'arbre hôte précis.

Ce n'était pas bien grave. L'essentiel était pour moi que l'espèce se reproduise, qui plus est enfin sur les Terres de Lutins. Le temps ferait le reste pour affiner mon observation, les jeunes grandissant finiraient par se montrer à l'entrée de leur cavité....

Mais finalement...

Upupa epops

Un soir de la semaine dernière, près de la maison, je découvris quatre placettes de plumée d'une huppe, l'oiseau ayant été déplacé à plusieurs reprises sur une centaine de mètres.

???

Oeuvre légitime de l'épervier? Oeuvre moins légitime d'un chat du quartier ... ou d'un "sale chat d'amour" de la maison (ce que je suspecte plus)?

2015 ne verra donc pas la huppe fasciée s'ajouter à la liste des oiseaux nicheurs de chez les Lutins, du moins avec reproduction réussie.

Partager cet article
Repost0
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 13:28

Elles sont rares, les journées où le soleil tape.

Une de temps à autre en ce printemps frais. Ce fut le cas il y a 48 heures.

Elles sont rares

Il suffit alors de patienter un peu à l'ombre avec ses habits d'hiver, le temps de ruminer ou faire une petite sieste.

Elles sont rares

Seule la doyenne s'isole pour profiter de l'insolation et réchauffer ses vieux os.

Chaud, mais pas forcément trop chaud pour tout le monde.

Elles sont rares

Et dès le déclin de notre plus proche étoile, tout le troupeau reprend son autre activité favorite.

Elles sont rares

Brouter, toujours brouter, des quantités d'herbe encore et encore, pour en tirer énergie et de quoi se construire, tout en se faisant plaisir à satisfaire sa faim.

Par tous les temps, tel est le besoin impérieux des moutons...

Partager cet article
Repost0
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 10:04
Cette fois c'est fini.

Pica a attendu vraiment la dernière limite en date en cette saison d'agnelage qui prend fin, pour donner cette nuit une nouvelle agnelle.

Cette fois c'est fini.

Néoténie est probablement la naissance la plus légère du printemps.

Décidément, 2015 aura été une année à filles chez les Lutins, avec 3/4 de gamines pour seulement 1/4 de gamins. Remarquable!

Dans le même temps, plusieurs brebis n'auront pas été gestantes, dont deux sur lesquelles je m'interrogeais il y a peu de temps encore.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 11:30

Dans trois semaines, début de la tonte des Lutins... si la météo est de la partie.

Jusque là les toisons sont bien utiles, le temps changeant et souvent frais pour la saison n'ayant laissé place qu'à de rares occasions à de brefs moments de grosses chaleurs.

Patience

Certains en ont vraiment besoin et patientent.

D'autres, ayant conservé génétiquement quelques capacités de mue partielle, voient leur habit commencer à s'effilocher depuis plusieurs semaines.

Partager cet article
Repost0
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 16:06

Aperçu en vente sur le net (sic!!!) en deux annonces différentes ces semaines passées, agneau puis antenais, il est pourtant bien toujours Lutin et a deux ans à présent.

Il eut même la chance d'être dans les reproducteurs de l'hiver et se retrouve donc père de plusieurs naissances de cette saison.

Il est bien là

Monsieur Hobbit, deux ans sur les clichés, sera véritablement adulte et totalement construit dans dix-huit mois.

Il est bien là

Une belle envergure du cornage, mais sans excès.

Il est bien là

Une queue correcte, dans la fourchette de longueurs des types primitifs.

Des aplombs de rêve!

Il est bien là

Dans son allure primitive, un animal bien typé qui s'est densifié sous sa laine, ce qui se confirme quand je le porte.

Il est bien là

Ni divergence, ni convergence dans son cornage.

Il est bien là

Courbure de la corne en une volute simple à large rayon.

Il est bien là

Bien que son cornage pourrait avoir plus d'épaisseur (mais cet attribut cornage n'est vraiment pas l'essentiel à lui seul chez un bélier), voilà un jeune mâle (heureusement sauvé de la mort à sa naissance par son berger) qui, pour toutes ses autres qualités de Ouessant de type ancien, aura le privilège de diffuser ses gènes dans le troupeau durant toute sa vie, afin de tenter de conserver chez les Ouessant Lutins du futur leurs caractéristiques.

Partager cet article
Repost0
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 11:29

La semaine dernière, pour ne pas remonter bien loin, je découvre un de mes béliers actuels, en vente dans l'annonce d'un particulier.

Hier c'est un de mes couples d'animaux dans une nouvelle annonce d'un autre particulier.

Comme toujours, ces personnes dont la démarche est surprenante puisqu'elles ne présentent pas l'animal qu'elles vendent réellement, ont, lorsque je les contacte, de bonnes raisons d'agir ainsi et parfois ne comprennent même pas que je puisse leur demander de retirer les clichés, allant même à considérer comme "agressif" le fait que je leur signifie le problème pourtant très poliment ....

(D'autres fois, ce sont les animaux d'autres collègues que j'aperçois....alors qu'ils l'ignorent également bien évidemment)

voir lien suivant, à moins que photo soit enfin changée...

changée? Comment le savoir? Pour des animaux comme les miens j'aurais fait 800km pour les acquérir (et offert le double au vendeur pour être prioritaire) car ils étaient (ils sont morts de plus) d'un charme (pour ne pas dire beauté) d'exception, sans parler de la taille au garrot ni des origines ni de leurs prix remportés. J'attends de voir ceux réellement en vente si cette dame daigne les afficher puisqu'elle m'explique, sans s'excuser un instant, avoir pris ma photo car ayant les mêmes...!!! (sic!!)

Epilogue:

Au bout de 72h, l'annonce est enfin supprimée... ce fut long et le comble dans cette histoire, c'est que la personne me menace de "gendarmerie" (on voit le niveau et le ridicule) parce que je l'importune en lui demandant, une fois encore, simplement de ne pas utiliser mon cliché et de ne pas faire croire que ce sont les animaux qu'elle vend.

Dans son audace, cette personne ne s'est par contre posé à aucun moment la question sur son comportement qui consiste à afficher cliché d'un autre et donc moutons qui ne sont pas les siens pour vendre ses propres animaux.

On marche sur la tête.

Autant à d'autres occasions les gens ayant commis ce genre d'indélicatesse ont retiré mes clichés tout en s'excusant, autant là il faut bien constater que je suis tombé sur un cas... Il y a vraiment des profils psychologiques particuliers!

Partager cet article
Repost0
17 mai 2015 7 17 /05 /mai /2015 20:31
Poussez pas!
Poussez pas!
Poussez pas!
Poussez pas!
Poussez pas!
Poussez pas!
Bê! Qui qu'a dit d's' arrêter?

Bê! Qui qu'a dit d's' arrêter?

Partager cet article
Repost0
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 12:39
Ma Muse.

Ma Muse.

Hermeline en sièste.

Hermeline en sièste.

Pistrelle dans ses rêves.

Pistrelle dans ses rêves.

Babayaga sous le flash nous jette un sort.

Babayaga sous le flash nous jette un sort.

Partager cet article
Repost0