Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 20:38

 

 

 

repertoire-12 7503

 

Miracle! Du soleil! Enfin!

 

 

 repertoire-12 7492

 

Toutes les naissances semblent terminées. Béliers, brebis et agneaux de tous âges vivent leur vie en troupeau.

 

 

 repertoire-12 7499

 

C'est l'occasion pour Gypse de reprendre le travail au troupeau après deux mois de privation. C'est la chienne qui a ramené la bande à moi et a regroupé tout ce grand et petit monde. Plus de brebis gestante ni beaucoup d'agneaux trop petits et fragiles à craindre de bousculer.

 

 

 

 

 repertoire-12 7498

 

La louve ne manque pas de travail sur un groupe pareil. 

 

 

 

 repertoire-12 7494

 

Le plus difficile est de discipliner les agneaux qui ne savent pas rester bien longtemps dans les rangs.

 

 

 

 repertoire-12 7495

 

Le type agneau-biberon étant de ceux pour qui les règles ne semblent pas exister.

Gypse connaissant Monsieur Hobbit, elle est contrariée, ne se permettant pas de réprimander cette connaissance.

 

 

 

 repertoire-12 7493

 

Mais l'ignorance et l'inconscience de tout agneau, même élevé sous la mère, face au service de l'ordre, crée l'interrogation chez la louve qui jette un regard à son berger pour savoir ce qu'elle est en droit de faire en cette circonstance particulière, craignant de mal faire dans toute initiative. 

 

 

 repertoire-12 7490

 

Finalement les anciens reprennent les bonnes habitudes et les petits nouveaux en assimilent de nouvelles.

 

 

Berger, chiens, moutons, tous savourent ces trops rares instants printaniers ensoleillés. 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 15:13

 

 

 

repertoire-12 7479

 

    L'installation (provisoire) de l'affreux abri du seau à minéraux sur une des pâtures attire une partie de la marmaille. 

 

 

  repertoire-12 7480

 

    Quelques téméraires se lancent sur cette nouvelle attraction.

 

 

 repertoire-12 7478

 

    Le bruit provoqué par la glissade qui s'en suit a pour effet d'effrayer la bande.

 

 

 repertoire-12 7481

 

    Mais quand on est téméraire on ne sait rester sur un échec....

 

Je réalise alors que le piquet fiché en terre pour bloquer la structure en cas de coup de vent représente un danger d'éventration pour l'agneau en fin de glissade.

Avec les gamins, il faut tout prévoir!

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 19:42

 

 

repertoire-12 7398

 

 

Non, ce ne sont pas les biberons vidés par mes agneaux, ni même les cadavres résultant d'un vice caché du berger.

 

Il s'avère que les moutons aiment dormir à la belle étoile en cette saison. Ce faisant, depuis plusieurs années leur piétinement sur la zone en question fait réapparaître une multitude de débris de verre et autres déchets. Leur couche au plein air se trouve être sur l'ancien angle de propriété où des générations ont déversé leurs ordures dans ce coin de jardin, comme cela se faisait partout autrefois. Régulièrement, je passe des heures et des heures à en sortir et en sortir toujours, comme si plus j'en évacuais plus il en remontait des entrailles de la terre.

Je pourrais décider de laisser tout cela caché dans le sol, mais la dangerosité de certains débris pour les animaux m'oblige à ne pas baisser les bras. Donc, je joue à l'archéologue, faisant parfois quelques découvertes "succulentes" et je trie ce qui peut être recyclé ou pas, emplissant des sacs et encore des sacs chaque jour.

 

Epilogue:

Je n'en veux pas trop aux anciens pour le travail qu'ils me donnent à présent. Ils ont fait ce qui s'est toujours fait durant des millénaires.

Avec nos services et commodités actuels, ma révolte est bien plus grande devant le spectacle offert le long des routes ou à certains arrêts. Sans parler des feux rouges où certains automobilistes fumeurs en profitent pour jeter leur mégot ou carrément vider leur cendrier.

Toute ma vie, je reverrai cette scène. Celle de cet automobiliste qui s'arrêta devant moi près de Marseille.  Qui sortit de sa voiture, ouvrit le coffre arrière, en extirpa ... non pas des mitraillettes mais de grands sacs-poubelles, traversa la route et les jeta à la mer en bas de corniche....

Oui, je sais, il y a pire, mais le comportement individuel est déjà le commencement du pire....

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 12:45

 

 

 

repertoire-12 7469

 

Probablement la dernière naissance de la saison, Bouillon, jeune bélier noir (agouti gris) est né cette nuit, à 11h  (évidemment).

 

 

 repertoire-12 7470

 

Il est fils de Gazelle. Ce sont les cris particuliers de cette brebis qui m'ont alerté cette nuit. Mélange de cris de brebis accueillant son petit et de cris de douleur plaintifs. Elle souffrait. Quand je suis arrivé, la tête du jeune sortait... De là tout s'enchaîna normalement.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 09:39

 

Ce titre pourrait correspondre à l'enseigne d'un restaurant et pour cause....

 

 

 

repertoire-12 7456

 

    L'arum tacheté est une plante des bois frais et lisières.

 

 

 

 repertoire-12 7436

 

Tacheté, pas toujours. 

 

 

 

 repertoire-12 7438

 

C'est une des premières plantes à laisser poindre ses pousses en fin d'hiver. Puis au printemps, elle s'exprime pleinement, étalant ses feuilles larges et grasses en fer de lance. 

 

 

 

 repertoire-12 7440

 

Puis la tige florale va poindre. 

 

 

 repertoire-12 7458

 

    Au détour du chemin, chaque printemps, il arrive de découvrir ce fourreau floral sectionné (aux allures de queue de lézard vert malmené).

 

 

 

   repertoire-12 7457

 

Il m'a fallu des années d'interrogation avant qu'il y a cinq ans j'élucide le mystère du "Sectionneur masqué des arums". 

 

 

 repertoire-12 7437

 

    C'est en observant un geai planté sur un piquet de clôture que je compris que cet oiseau s'adonnait à ce vandalisme des sous-bois.

Simple curiosité d'un mental toujours en ébullition, comme pour tout corvidé, en ce comportement? Apparemment une approche gastronomique saisonnière, le fourrreau renfermant la gourmandise du jeune pistil.

 

 

repertoire-12 7517

 

 

Travail chirurgical.

 

 

 

 repertoire-12 7516

 

 

Placette d'orgie.

 

 

 

La nature a ce côté merveilleux pour qui s'y intéresse, réservant chaque jour nouvelle surprise, nouvelle découverte, nouvelle connaissance. Je ne sais si la littérature ornithologique décrit ce comportement de l'oiseau.

 

 

 

repertoire-12 7465

 

Au stade suivant, la plante ne semble plus intéresser le clown bariolé et vociférant de nos boisements.

Le geai des chênes ne se fait geai des arums que pour quelques semaines.

 

 

 repertoire-12 7466

 

Loin des massifs réservés à nos arums horticoles, l'arum tacheté épargné par le geai érigera sa grappe rougeoyante dans quelques mois.

Toxique pour les humains, il semble l'être également pour les Ouessant qui jamais ne le croqueront. Ainsi la plante a tendance à progresser sur les premiers mètres des prairies.

 

Merci aux geais gourmands, heureusement encore bien communs sur le domaine. Ces précieux coups de becs se révélant bien utiles dans l'entretien des pâtures.

Le geai auxiliaire du berger des Lutins?

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 09:41

 

 

repertoire-12 7461

 

 

Sans épines et pourtant bien dangereux, le rameau de houx malmené chaque soir par les garçons a fini par piéger Dior.

 

 

 repertoire-12 7462

 

Depuis combien de temps? Au pire seize heures, car hier soir je n'ai rien remarqué.

Un bélier couché au sol que j'ai cru mort un instant, mais finalement simplement épuisé.

 

 

 repertoire-12 7464

 

Il s'est tortillé et encore tortillé au point de ne plus pouvoir prétendre se libérer par ce lien de corde  de laine renfermant l'extrémité du rameau. Une seule solution, couper.

Et Monsieur Dior est parti encore un peu déboussolé par toutes ces émotions et l'énergie dépensée en vain.

 

Les remaniements de la haie durant l'hiver avaient fait disparaître momentanément le grillage. Le débordement d'obligations ne m'avait pas permis de réinstaller au plus tôt cette barrière métallique. Mais aujourd'hui l'incident me rappelle à l'ordre. Ce sera chose faite avant ce soir.

 

Une preuve de plus que les toisons laineuses mutantes dans leur forme actuelle sont bien contre nature, en dehors d'espaces sans plantes ligneuses. La sélection naturelle aurait privilégié, elle, les toisons les moins denses dans des milieux arbustifs. Les humains en ont voulu autrement dans leur propre intérêt. 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 20:44

 

 

La semaine dernière était encore fraîche et humide. Il était étonnant de voir les mères et leurs agneaux s'installer pour la nuit sur le pourtour du tas de cendres encore en combustion durant plusieurs jours.

Au sec sur la cendre froide en rive et au chaud près du dôme de cendres chaudes que personne ne se hasardait à éventrer. Une scène que je regette de n'avoir pu prendre en photo.

 

 

repertoire-12 7397

 

 

A présent, la zone de cendres est une aire de jeux et de sièste prisée par les agneaux qui s'y retrouvent en bandes.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 20:19

 

 

Autrefois, dans les campagnes, on croyait dur comme fer que certaines nuits des esprits farceurs d'un autre monde que celui des humains, trolls et autres créatures s'introduisaient dans les bergeries, étables et écuries pour y jouer de vilains tours sur le bétail. Ainsi retrouvait-on au matin tresse à la crinière du cheval ou autre surprise.

 

Je me demande si un troll ne parcourt pas les prairies des Lutins Ouessant durant la nuit.

 

 

repertoire-12 7338

 

 

Depuis une semaine, un de mes béliers se promène avec cette boucle en fil de fer à une corne.

 

 repertoire-12 7340

 

Impossible qu'elle parte de par elle-même à cause de l'échancrure de corne blessée qui empêche tout retour en arrière.

 

Un de mes Lutins victime d'un Troll? Plus sérieusement, ce n'est pas même un humain plaisantin qui a pu s'adonner à cette plaisanterie car il n'est pas possible de capturer ce bélier aisément.

J'imagine que ce mâle a par hasard enfilé malencontreusement cette ferraille lors de ses activités. Peut-être une ce ces ligatures que je faisais pour fixer certains grillages de protection de mes arbustes et que j'aurais perdue je ne sais où....???

 

Il me faudra capturer mon bélier pour définir si ce bijou insolite est bien une de mes oeuvres égarée.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 20:03

 

 

 

repertoire-12 7335

Partager cet article
Repost0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 11:34

 

 

 

repertoire-12 7347

 

Le moustique noir,  Hobbit

a maintenant quatre semaines. A présent, il a dépassé les deux kilos (poids à trois semaines) et commence à titiller l'herbe pour en ingurgiter quelques fragments. Dans quelques jours, il va être capable de ruminer. J'imagine déjà la certaine drôlerie à voir ce bélier miniature se comporter comme un adulte sur ce point.

Cependant il va demeurer dépendant des biberons durant une paire de mois encore.

 

Pour le berger, période de suspens également à cet âge auquel logiquement les cornillons vont pointer quand ce n'est déjà fait. Le cornage, une part de la révélation du bélier.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0