Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 22:03

 

Au risque de me répéter, voire de radoter, après ce que je lis toujours, ce que j'entends toujours ou que je vois toujours, une fois encore: "STOP à la ségrégation dans la reproduction des moutons d'Ouessant blancs et noirs".

On assiste encore à des pratiques qui voudraient que les Ouessant blancs homozygotes ne se reproduisent qu'entre eux. Et de même pour les Ouessants noirs.

 

D'abord, c'est une pure aberration au sein d'une même race de pratiquer ce cloisonnement. Constituer deux populations sans contact et donc sans brassage génétique ne peut que mener, par évolution, vers la construction de deux moutons dits d'Ouessant différents.

Sur l'île d'Ouessant, les accouplements se faisaient librement entre moutons blancs, noirs et autres colorations dans un cheptel de plusieurs milliers d'animaux laissés en liberté lors de la saison des accouplements. Ce brassage génétique conduisant aux caractéristiques globales particulières (morphologiques comprises) du type ovin ouessantin ancien.

 

S'interdire ce brassage est le meilleur moyen de créer par divergences évolutives des populations ovines différentes. L'Histoire ayant déjà voulu que cette population ovine insulaire disparaisse de son berceau il y a cent ans pour se reconstruire plus tard en micro populations continentales disjointes (dans nos élevages), ne rajoutons pas cet apartheid injustifiable comme problématique supplémentaire à la sauvegarde du type ovin ouessantin ancien.

 

L'article précédent Déclinaison en noir (2)  a permis j'espère de vous convaincre que ...

 

 

 

repertoire-12 0161

 

 

.... la construction de moutons qui seraient "blancs homozygotes" est une voie sans issue qui mène à l'appauvrissement de la diversité au sein de la race Ouessant, ne permettant plus l'expression d'autres gènes de coloration (dont certains rares et précieux) et qui mène ainsi à l'uniformisation à l'image de bien des grandes races modernes... (un comble pour une race ancienne)

 

 

 repertoire-12 5971

 

.... alors que la reproduction sans ségrégations (par brassage calculé éventuellement) permet non seulement de continuer à obtenir des moutons blancs (cette fois hétérozygotes) qui sont les garants de la conservation de la diversité en toisons (dans ce type blanc), mais permet également d'assurer le brassage génétique global au sein du troupeau (et par extension, de par les échanges d'animaux, dans la population Ouessant éclatée de nos jours).

 

 

2014 verra, j'espère, disparaître le principe "blancs avec blancs, noirs avec noirs". L'apartheid du Ouessant comme je nomme ce principe sans fondement valable pour la conservation réelle du Ouessant.

 

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 12:48

 

 Comme on garde toujours le meilleur pour la fin, en dernier exemple de mouton noir de la série Déclinaison en noir (1)  , le bélier ci-dessous. 

 

 

repertoire-12 6858

 

    Bélier Ouessant noir dont le caractère noir est totalement masqué (dominé) par le gène Agouti blanc qui donne ce qu'on appelle communément (mais parfois à tort) un mouton blanc.

 

Comment savoir que mon mouton blanc est en fait un mouton noir?

D'abord il faut bien considérer qu'un mouton hérite génétiquement pour moitié de son père et pour autre moitié de sa mère.

La solution la plus courante et la plus fiable est d'avoir connaissance des parents (bien que parfois il faille considérer un ancêtre plus lointain). Si l'un des deux était de couleur noire, alors mon mouton est assurément porteur de ce noir hérité du parent en question, malgré l'apparence blanche héritée de l'autre parent.

Ce mouton, cas de celui en photo, est dit alors "blanc hétérozygote" c'est à dire que l'apparence blanche n'a été transmise que par un seul parent (l'autre ayant transmis la couleur noire qui elle (récessive) est dominée d'office par le blanc (qui génétiquement est dominant).

Il y a également la solution d'observer les naissances produites par mon mouton "blanc". Si une au moins n'est pas de toison blanche, c'est que l'adulte "blanc" en question est hétérozygote. 

 

 

L'appellation mouton "blanc" ne devrait être réservée que pour désigner un mouton "blanc homozygote", c'est à dire un animal qui a hérité pour sa moitié maternelle du gène Agouti blanc et pour son autre moitié paternelle du gène Agouti blanc également.

 

Si donc on est un peu curieux ou/et simplement rigoureux et précis, devant un Ouessant "blanc" on se demandera ou on demandera, ou encore on dira si c'est un "blanc homozygote" ou un "blanc hétérozygote".

On gardera à l'esprit qu'un Ouessant "blanc homozygote" ne pourra donner toute sa vie que des agneaux de toison d'apparence blanche... et quel(le) que soit son/sa partenaire d'accouplement.

On gardera à l'esprit qu'un Ouessant "blanc hétérozygote" pourra donner par contre des agneaux de coloration autre que blanche selon sa composante génétique et celle de son/sa partenaire.

 

Pourquoi ces deux articles "Déclinaison en noir"?

Simplement pour bien montrer qu'un Ouessant réellement noir peut prendre des apparences bien trompeuses sous l'effet de certains gènes et les règles qui orchestrent leur expression.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 14:36

 

 

Et demain? Changement

 

Ce demain devenu aujourd'hui est bien triste. Gris, pluvieux.

 

Nous nous étions vite habitués au soleil et la chaleur, au point que les trombes d'eau du jour rendent cette journée bien maussade.

 

Ne reste de la veille que les doux souvenirs de ce printemps en construction.

 

 

 

repertoire-12 7318

 

Centenaire totem qui accueille sur le domaine des Lutins, le vieux chêne tamise la lumière sous sa frondaison de verdure naissante.

 

 repertoire-12 7317

 

Puis le merisier déroule le tapis blanc.

 

 repertoire-12 7315

 

 

Au jardin un des vieux poiriers ne se débrouille pas trop mal à vouloir l'imiter.

 

 repertoire-12 7322

 

Le sentier appelle à la découverte et incite à prendre du bon temps.

 

 

 repertoire-12 7321

 

Chaque mètre carré est un univers de vie parcouru par la fourmi ou le lézard. Mais le végétal n'est pas en reste et chaque plante se lance dans la conquête de son espace environnant. Ainsi la jacinthe des bois profite avant que l'armée des orties ne l'engloutisse.

 

 repertoire-12 7319

 

Les herbages d'un vert profond ont pris de l'avance sur les ligneux encore dans leur habit de tristesse.

 

 repertoire-12 7323

 

Le spectacle des pissenlits est le premier à se jouer sur la prairie.

 

 

 repertoire-12 7316

 

Face à ce tapis gourmand, par curiosité "gastronomique", la tentation serait presque grande d'imiter le Lutin ...

 

 

 repertoire-12 7328

 

... qui, là où il vaque à son occupation favorite, brouter, restreint la diversité et tond au plus bas.

 

Le nouveau demain nous rendra peut-être ces instants printaniers magiques que bipèdes comme quadrupèdes attendent impatiemment!

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 12:15

 

 

  repertoire-12 6916

 

 

    Il y a quelques mois.

 

 

 

repertoire-12 7277

 

Il y a encore quinze jours!

 

 

 repertoire-12 7313

 

Aujourd'hui avec 27 à l'ombre (degrés pas moutons).

 

Et demain?

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 11:56

 

repertoire-12 7310

 

 

Naissance cette nuit pour Draille. Sa dernière avant la retraite ensuite. Par chance une fille.

 

 

 repertoire-12 7311

 

Ronnie est une agnelle blanche au nez rose et sabots blancs alors que d'autres agneaux en cette toison ont le nez noir et/ou les sabots noirs ( comme Ouate dernièrement).

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 22:06

 

 

repertoire-12 7285

 

En bonne brebis de substitution, j'emmène régulièrement mes deux agneaux-biberons au parc, pour des retrouvailles à l'aire de jeux.

 

 

 repertoire-12 7288

 

Je fais un brin de causette avec une mère pendant que les gamins s'amusent avec la marmaille habituelle.

 

 

 repertoire-12 7284

 

Plus rarement, je rencontre un père en congé parental.

 

Le square à Ouessant, un haut lieu du tissage de liens sociaux...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 22:02

 

repertoire-12 7279

 

 

Un bélier "branché"

 

 

 repertoire-12 7280

 

ou dîtes-le avec des ... branches!

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 09:43

 

repertoire-12 7309

 

 Petite agnelle blanche de 48 heures, Anita ...

 

 repertoire-12 7308

 

... est née de Désirée.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 19:53

 

 

repertoire-12 7213

 

 J'ai rouvert le passage du sentier des lavandières qui, à flanc de colline, permettait de gagner une des sources du ru, aménagée en lavoir.

Tout changement sur le territoire des Lutins attise la curiosité. Celle des petits qui y trouvent une zone de jeu supplémentaire.

 

 

 

 repertoire-12 7214

 

Mais aussi celle des plus grands.

 

 

 repertoire-12 7215

 

Grands comme grandes... Celles-ci n'étant pas les dernières à malmener le végétal devenu accessible.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 22:05

 

 

repertoire-12 7206

 

Le parc de la colline, partiellement repris sur les ronces et autres épineux, est traversé en son fond par le ru.

Il a fallu plusieurs semaines pour que le premier Ouessant ose franchir cet obstacle naturel qui se présente plus comme un obstacle psychologique que physique.

 

 repertoire-12 7208

 

Si quelques Ouessant pionniers intrépides ont franchi le pas, d'autres moins téméraires continuent à s'agglutiner en certains lieux de passage des premiers, réfléchissant longuement pour finalement décider que cela sera pour une autre fois. 

 

 

 repertoire-12 7212

 

Même pour un caïd, le grand saut est déjà à réaliser dans sa tête.

 

 

 repertoire-12 7211

 

Les habitués de la rive gauche ne se privent plus dorénavant de cette possibilité exploratoire en rive gauche, d'autant que l'herbe peu pâturée semble y être très appréciée.

 

Je me demande combien de temps encore il faudra à tous les Lutins ne fréquentant que la rive droite à ce jour pour oser franchir le ru et que cette habitude s'installe définitivement dans la culture du troupeau.

 

 

 

Partager cet article
Repost0