Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 20:34

 

Les agnelles voudraient remonter le score vers une fin d'agnelage qu'elles n'arriveraient pas à égaliser avec les agneaux mâles.

 

 

mai 11 024

 

 

Ce matin est née Agnella  de Cannelle des L. et Buffon des L.

C'est une agnelle brune. Je savais que sa mère devait porter le gène brun dans mes calculs et j'en ai la confirmation par cette naissance tellement souhaitée. Chance!

Agnella possède à ce stade une toison très jolie d'un brun presque noir avec la tête noisette.

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 21:29

 

 Plus exactement une Lutine chez les Lutins.

Hier soir, vers 21h, j'aperçois un "asticot" dans l'herbe, près d'une brebis couchée qui ne bouge pas. D'où je suis la scène me semble déjà irréelle.

En m'approchant, je découvre Pelote des L. qui vient de donner la vie pour la première fois, à deux ans. Elle est un long moment, trop long moment avant de réagir et se mettre à nettoyer son jeune qui pleure beaucoup. Ce n'était que de la fatigue et finalement, elle se met à nettoyer à la perfection son rejeton.

Je suis plus que surpris par ce petit (qui est une petite) d'une taille minuscule. Cette agnelle semble si fragile que je l'installe avec sa mère, au sec pour la nuit, à cause de l'orage qui menace.

 

mai 11 013

 

 Ce matin, je suis rassuré de voir que tout va bien, d'autant qu'il a bien plu dans la nuit.

Et puis, je n'ai pas rêvé, Lutine est bien réelle. C'est une première pour moi de voir et d'avoir si petite agnelle. Je veux savoir exactement et pèse "la chose".

 

mai 11 016

 

720 g de vie construits par Pelote et Buffon!!!!

 

Maman est petite, tout comme ses ascendants dans les deux branches, mais tout de même...

 

J'ai hâte que Lutine ait 48h de plus pour la vivacité, l'agilité et la solidité qu'ont les agneaux dès lors. La crainte qu'il lui arrive quelque chose forcément. Ceci étant, je ne la mets pas sous cloche et la laisse vivre sa vie, tout en étant attentif. Evidemment des choses bizarres passent par la tête: "Et si un chat n'y voyait qu'un gros mulot", "Et si un adulte marchait dessus"....

J'ai soudain envie de vieillir.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 19:48

 

Je ne lui avais pas encore donné de nom mais ce sera Louis, cela vient de me venir.

Né à 8 h ce matin de Désirée des L. et Buffon des L.

 

  mai 11 008

 

 

Louis, le quatorzième petit bélier de la saison, a bien choisi son moment pour entrer dans le monde des Lutins. Superbe journée chaude pour bien démarrer dans la vie, au point que douze heures plus tard, il fait de l'escalade sur le muret de pierres du jardin.

 

 

Partager cet article
Repost0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 20:04

 

 Ce matin avant que le soleil ne soit levé, je découvre un petit rayon de lumière sur la prairie parmi une Série noire.

 

avril 11 157

 

 Aurore des Lutins, petit cadeau offert par Quenouille et Grichka.

 

avril 11 160

 

Enfin une quatrième agnelle (pour treize garçons malgré tout...)

 

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 14:08

 

  Midi. Depuis le temps que j'attendais cette naissance, là voilà qui se prépare enfin "avant que la mère n'explose".

 

avril 11 075

 

  Framboise des Lutins vient de perdre le liquide amniotique. Sous l'effet des contractions et douleurs, elle gratte rageusement sa couche de mise-bas.

 

avril 11 076

  

  Depuis plusieurs jours, je gardais un oeil curieux sur cette brebis de deux ans qui attendait son premier petit. Comme on le voit tout s'annonçait bien jusqu'alors...museau et sabots antérieurs qui pointent.

 

Pourtant, grâce à l'objectif de l'appareil photographique, je m'aperçois qu'après une rétraction de l'agneau durant une phase de repos, un des membres antérieurs n'apparaît plus. Je comprends maintenant pourquoi le travail me semblait si long. Il n'y a pas, je vais devoir relever les manches. Après palpation interne à l'aide d'un doigt, la situation est bien celle que je pensais. Le second membre s'est replié et bloque la situation. Peu de possibilité pour repousser l'agneau et replacer le tout correctement. La brebis apeurée au début du contact finit par reprendre confiance et semble apprécier mon aide qui s'applique à suivre le rythme de ses contractions. Le tout est de réussir à passer cette tête et ce membre, ensuite tout ira rapidement. Pendant longtemps je doute de la réussite mais la nature prévoyant plutôt bien les choses en général, l'élasticité de la zone chez la mère fait qu'elle ne subira aucun dégât. Quant à la tête du petit, j'évite les pressions sur les yeux ainsi que les tractions sur le maxillaire inférieur qui n'y résisterait pas. Ouf! Je laisse faire la brebis pour la suite, le temps d'aller me laver et reprendre les prises de vues. 

 

avril 11 077

 

  J'avais déjà perçu que c'était un "garçon". Les réactions de la mère sont normales et elle se montre bien attentionnée.

 

avril 11 079

 

  De forts pivots de cornage d'ailleurs!

 

avril 11 080

 

 Frisé comme un agneau, Boudu des Lutins, fils de Buffon des L., met un temps anormalement long avant de pouvoir prendre appui sur ses antérieurs. Compréhensible, autant celui que j'ai dû tirer en forçant avec mesure que l'autre qui se trouvait replié ont souffert d'avoir été quelque peu malmenés...mais il le fallait.

 

avril 11 083

 

  Heureusement, bien que laborieusement, la position sur quatre pattes sera trouvée et surtout deviendra possible. De plus la mère accepte la tétée, ce qui est parfait car certaines brebis nouvellement mères refusent ce comportement de leur agneau  qu'elles assimilent à une agression.

Un petit bélier de plus!

 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 19:41

 

Au lever je découvre la quinzième naissance, un douzième bélier...Il pleurniche et je n'ai pas réalisé tout de suite qu'il n'avait pas encore vu le jour la veille du fait qu'il est bien sec, a une démarche correcte et  le cordon parfaitement déshydraté. C'est en ne voyant aucune mère réagir à ses pleurs que je m'intrigue, d'autant que toutes lui donnent des coups de tête lorsqu'il tente de s'en approcher. Je raisonne sur les naissances normalement encore attendues et décide de faire le tour des futures mères. Je finis par découvrir, très loin dans le pré, une brebis salie par sa mise-bas de la nuit. En lui rapportant l'agneau, il est manifeste qu'elle n'en a absolument rien à faire et encore moins quand le petit tente de la téter. Après contrôle des mamelles, il apparaît qu'elle n'a que très peu de lait et les tétons sont encore petits. Je tente tout de même de faire prendre un peu de colostrum à ce jeune, mais c'est vraiment dérisoire et de toute façon la suite de l'allaitement normal est compromise même si je faisais en sorte de contraindre la mère de se laisser téter en les enfermant dans un petit espace.

Il faut s'y résoudre, le berger va devoir biberonner quelques mois. Cela faisait quelques années que ce n'était pas arrivé.

 

 

avril 11 071

 

 

Farfadet des Lutins (dit inévitablement Titi dans l'intimité) fait son entrée dans le monde des humains. Né de Clarice de l'élevage Wynant et de Buffon des L.

Gavé du colostrum (de chez le véto cette fois), il récupère, se calme et se réchauffe aux premiers rayons du soleil d'une belle journée ensuite.

 

 

avril 11 072

 

 Son malheur fait une heureuse, une mère(de compagnie) "aux poils" qui n'en est pas à son premier agneau à materner. Une véritable passion pour Perle qui saura le nettoyer, le défendre, l'emmener dans ses excursions...l'humain n'ayant plus qu'à intervenir pour remplir le ventre de lait et l'emmener cotoyer ceux de son espèce à laine pour en faire un véritable bélier et lui permettre de retrouver une vie normale dans le troupeau peu à peu.

"Tu dors mais ne t'inquiète pas, je ne te quitte pas des yeux".

 

 

avril 11 073

 

Clarice a décidé de mener une vie de jeune fille, soit.

 Le hasard veut qu'hier je l'avais auscultée pour vérifier qu'elle était bien gestante. Petit ventre rond mais sans plus, mais heureusement des mamelles qui pour moi ne faisaient que se construire dans leur lactation. J'estimai une semaine ou deux de patience encore et étais tout de même heureux de ce constat. J'étais loin d'imaginer qu'en fait quelques heures plus tard Clarice donnerait la vie. Mais primipare de deux ans, tout le processus n'était pas au point en elle pour être mère jusqu'au bout des sabots. Ainsi vont les aléas de l'élevage.

 

A l'instant où je tape sur le clavier, Titi ne se doute pas que je raconte son épopée. Il s'est réveillé de son carton placé près du lit pour la nuit (pas dans le lit) et avait besoin de compagnie. Il termine couché sur mes genoux devant l'ordinateur ... mais finit par s'agiter... Un biberon à préparer? Non, le doux agneau  dans toutr son innocence finit par s'abandonner à l'empathie du bipède. 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 19:36

 

 

avril 11 065

 

 

A l'aube, découverte d'un nouveau jeune bélier, Apollon né de Brunella de l'élevage Hendrickx et du bélier de l'élevage Royer. Humide et grelottant mais la splendide journée qui s'annonçait effaça chez moi toute inquiétude.

Si mes comptes sont bons, 11 agneaux pour seulement 3 agnelles à ce jour...

Partager cet article
Repost0
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 18:14

 

 

Car en effet ce sont encore deux mâles qui sont arrivés.

 

avril 11 063

 

D'abord le petit Trias des Lutins, né hier en début de nuit. Fils de Mélanine de l'élevage Wynant et de Buffon des Lutins.

 

 

  avril 11 061

 

Soleil du soir espoir? Espoir déçu car la chance sur trois d'avoir un agneau brun ne fut pas au rendez-vous. Dévonien des Lutins né de Prunelle des L. et Buffon des L.

 

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 20:27

 

 Chaque jour ou presque apporte son lot de nouveaux Lutins.

 

avril 11 052

 

 Au matin, dans la foule, je n'ai réalisé qu'assez tard qu'il y avait pourtant bien une petite nouvelle. Paradigme des Lutins, née de Io des L. et Buffon des L. 

 Future brebis grise porteuse du gène brun, une nouvelle perle d'un point de vue génétique.

 

 

J'ai réalisé que derrière mois se préparait un autre heureux évènement que je n'ai pas résisté à fixer en images...

 

avril 11 053

 

 Antérieurs et museau pointent pour le grand plongeon.

 

avril 11 054

 

 Ouf pour les deux concernés! C'est passé!

 

avril 11 055

 

 Le petit se glisse de lui-même.

 

avril 11 057

 

 Le lien par le cordon est cassé; se construisent alors les liens par la vue, les sons et les comportements.

 

avril 11 058

 

Se mettre sur ses pattes, téter et sècher...encore du boulot. Mais Kouros des Lutins est en forme pour tout cela. Né de Vénus des L. et du bélier élevage Royer.

Pour ceux qui me demandent comment reconnaître le jeune mâle de la femelle, si les pivots sur le crâne sont assez développés, la confirmation d'un bélier peut se faire dans cette situation, sans manipulations (à condition de ne pas possèder un élevage à femelles cornues).

 

A l'heure à laquelle j'écris, un nouveau est arrivé dans la nuit et une brebis semble bien chercher à s'isoler...Un demain de découvertes en perspective ...et de présentations.

 

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 12:36

 

avril 11

 

Trouvé au matin, le petit Pharao des Lutins, né de Murinette des L. et Buffon des L.

Il y avait une chance sur trois pour qu'il soit brun...mais il ne l'est pas. Semble promis à être gris par contre.

 

Partager cet article
Repost0