Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 18:57
Blanc de blanche

Cette nuit est arrivé Popcorn, issu de Lactée, mère très protectrice.

Blanc de blanche

Cet agneau blanc présente un "tan" (bronzage) éclaté en marques sur le corps, en plus des habituels zonages en tête, membres et queue. Il possède également une importante bande vertébrale tan non visible sur ce cliché.

Blanc de blanche

Ce petit bélier de moins de 24 heures a étrangement déjà une allure de jeune de quelques jours.

Partager cet article
Repost0
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 17:54
Encore du blanc

Cette nuit à 22 h, ce fut au tour de Woolyte à donner la vie.

Encore du blanc

A une petite Linaigrette blanche, une agnelle solide et dense.

Encore du blanc

Avec deux béliers blancs sur les cinq utilisés pour la lutte cet hiver et pas mal de brebis blanches mises en reproduction, ce printemps risque d'être sous le signe du blanc plus qu'à l'ordinaire côté naissances. 

Ceci étant, les probabilités sont une chose, les résultats une autre. Seule la fin de l'agnelage permettra de révéler le bilan final.

L'an prochain, il me faudra n'utiliser aucun bélier blanc... Ce fut un peu une exception cette année, pour des raisons de programmes d'élevage et certains objectifs à essayer d'atteindre.

Partager cet article
Repost0
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 16:39
Nouvelle nouvelle

C'est Etoile, mère vigilante, qui m'a surpris il y a 48 heures au matin en donnant Dragée.

Nouvelle nouvelle

Dragée, haute, c'est du moins ce qui me semblait à sa naissance, m'avait donné cette impression, avant que je réalise que c'était une agnelle chétive.

Nouvelle nouvelle

Chétive pour une raison inconnue, elle m'a inquiété, d'autant qu'elle n'avait pas choisi une journée à météo favorable pour entrer dans la vie.

Mais âgée maintenant de deux jours et demi sur les photos de cet article, on voit que tout fonctionne pour elle. D'ailleurs elle sait même se donner en spectacle dans des cabrioles et des démarrages sur les chapeaux d'onglons dont seuls les agneaux ont le secret dans leur réalisation.

Partager cet article
Repost0
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 13:57
De la nuit

Après au soir quelques inquiétudes quant à l'issue de cette naissance, face à des prémices déroutantes, Pica a finalement bien donné vie normalement, cette nuit, à Vigogne, petite agnelle aux allures de lama (heureusement sans excès de longueur du cou).

De la nuit

Blanche, avec un léger "tan" provisoire plus brun que roux, Vigogne se montre d'une étonnante densité musculeuse, lors de l'habituelle prise en mains par le berger, permettant ainsi de vérifier le sexe et que tout y est bien en place du bout du museau à la pointe de la queue.

Partager cet article
Repost0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 11:07
Nouveau présent

C'est Annielle qui à son tour donna un agneau en fin de nuit.

Nouveau présent

Un Jonas noir (de plus "faded" et qui donc va s'affadir pour donner un aspect décoloré identique à celui de sa mère). Costaud et solide comme maman.

Nouveau présent

Une architecture héritée de sa mère, qui elle l'avait héritée de sa propre mère, cette dernière l'ayant héritée de son père.

Un agneau possédant donc seulement 1/8 de cet ancêtre mâle en question, et qui exprime cependant toujours la morphologie de cette lignée au pouvoir génétique particulièrement codant côté structure.

Partager cet article
Repost0
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 11:46

L'agnelage 2017 commence tout juste. Une première naissance découverte au lever.

Cent cinquante jours

Les Lutins sélectionnés pour la reproduction ont physiquement le droit de s'accoupler du 15 octobre au 1er janvier.

Ce 15 octobre dernier, dès l'arrivée du bélier dans le lot de brebis où se trouvait cette femelle, j'observai que Mirlaine acceptait l'accouplement. Mais comme cette brebis pouvait se trouver en fin d'une période de quelques jours de chaleurs, rien ne pouvait assurer qu'elle était bien féconde en ces instants et que par ailleurs fécondation serait bien réussie cette fois ci.

Ce fut pourtant bien le cas, puisque cela fait exactement 150 jours que cette observation fut faite.

Ou 149 si la fécondation eut lieu en réalité le lendemain. Voilà donc une durée de gestation tout à fait dans les normes. Ce qui n'est vérifiable que si on a pu observer l'accouplement initial correspondant et noter sa date pour pouvoir s'avancer sur ces considérations.

En effet il existe une certaine variabilité possible d'environ une semaine de plus ou de moins par rapport à cette durée théorique de gestation, comme j'ai pu le constater à partir justement d'accouplements observés (et notés!) comparés aux naissances (viables évidemment!) en conséquence.

Aussi, toute date de fécondation réelle ne peut être avancée en rapport à une naissance que si on a pu observer l'accouplement d'origine!!!

Cent cinquante jours

Toujours est-il, voilà une Spirule en pleine forme qui a bénéficié d'une nuit à dix degrés et qui va profiter d'une belle journée pour bien démarrer, les jours suivants devant lui être également favorables d'après les prévisions météorologiques.

Cette agnelle présente une morphologie proche de celle de maman.

 

Les deux mois et demi qui vont suivre promettent assurément bien des événements.

Heureux,...et peut-être tristes parfois.

Egalement du suspens et donc un esprit perpétuellement en alerte pour le berger.

Cent cinquante jours

Une mère devenue responsable d'une vie nouvelle pour quelques mois.

Un berger devenu responsable d'une vie nouvelle pour des années....

Partager cet article
Repost0