Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 09:00

Succulente expression populaire qui s'implante dans le langage depuis quelques années, elle exprime bien ce que cela veut dire.

Quand j'ai entendu un des pigeons domestiques de chez les Lutins dire à sa pigeonne sur un ton un peu sec: "Mais c'est du foutage de gueule!"... "je ne t'en demandais pas des mille et des cents, deux, seulement deux!", cela m'a intrigué et j'ai tenté de découvrir l'origine de la discorde.

Foutage de gueule

Découvrant le problème, j'ai pensé, ce qui n'est pas sympa pour la pigeonne je l'avoue, qu'effectivement c'est vraiment du "foutage de gueule".

Je me suis éloigné discrètement pour ne par interférer dans cette scène de ménage, craignant que tout cela se termine par le divorce des amoureux, comme dans le film Nous ne roucoulerons plus ensemble...

Partager cet article
Repost0
11 août 2013 7 11 /08 /août /2013 09:31
Point de vue

Les béliers blancs n'ont rien à envier aux béliers noirs!

Point de vue

Pas pour les cornes ...

Partager cet article
Repost0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 19:42

 

 

repertoire-12 7398

 

 

Non, ce ne sont pas les biberons vidés par mes agneaux, ni même les cadavres résultant d'un vice caché du berger.

 

Il s'avère que les moutons aiment dormir à la belle étoile en cette saison. Ce faisant, depuis plusieurs années leur piétinement sur la zone en question fait réapparaître une multitude de débris de verre et autres déchets. Leur couche au plein air se trouve être sur l'ancien angle de propriété où des générations ont déversé leurs ordures dans ce coin de jardin, comme cela se faisait partout autrefois. Régulièrement, je passe des heures et des heures à en sortir et en sortir toujours, comme si plus j'en évacuais plus il en remontait des entrailles de la terre.

Je pourrais décider de laisser tout cela caché dans le sol, mais la dangerosité de certains débris pour les animaux m'oblige à ne pas baisser les bras. Donc, je joue à l'archéologue, faisant parfois quelques découvertes "succulentes" et je trie ce qui peut être recyclé ou pas, emplissant des sacs et encore des sacs chaque jour.

 

Epilogue:

Je n'en veux pas trop aux anciens pour le travail qu'ils me donnent à présent. Ils ont fait ce qui s'est toujours fait durant des millénaires.

Avec nos services et commodités actuels, ma révolte est bien plus grande devant le spectacle offert le long des routes ou à certains arrêts. Sans parler des feux rouges où certains automobilistes fumeurs en profitent pour jeter leur mégot ou carrément vider leur cendrier.

Toute ma vie, je reverrai cette scène. Celle de cet automobiliste qui s'arrêta devant moi près de Marseille.  Qui sortit de sa voiture, ouvrit le coffre arrière, en extirpa ... non pas des mitraillettes mais de grands sacs-poubelles, traversa la route et les jeta à la mer en bas de corniche....

Oui, je sais, il y a pire, mais le comportement individuel est déjà le commencement du pire....

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 20:19

 

 

Autrefois, dans les campagnes, on croyait dur comme fer que certaines nuits des esprits farceurs d'un autre monde que celui des humains, trolls et autres créatures s'introduisaient dans les bergeries, étables et écuries pour y jouer de vilains tours sur le bétail. Ainsi retrouvait-on au matin tresse à la crinière du cheval ou autre surprise.

 

Je me demande si un troll ne parcourt pas les prairies des Lutins Ouessant durant la nuit.

 

 

repertoire-12 7338

 

 

Depuis une semaine, un de mes béliers se promène avec cette boucle en fil de fer à une corne.

 

 repertoire-12 7340

 

Impossible qu'elle parte de par elle-même à cause de l'échancrure de corne blessée qui empêche tout retour en arrière.

 

Un de mes Lutins victime d'un Troll? Plus sérieusement, ce n'est pas même un humain plaisantin qui a pu s'adonner à cette plaisanterie car il n'est pas possible de capturer ce bélier aisément.

J'imagine que ce mâle a par hasard enfilé malencontreusement cette ferraille lors de ses activités. Peut-être une ce ces ligatures que je faisais pour fixer certains grillages de protection de mes arbustes et que j'aurais perdue je ne sais où....???

 

Il me faudra capturer mon bélier pour définir si ce bijou insolite est bien une de mes oeuvres égarée.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 20:03

 

 

 

repertoire-12 7335

Partager cet article
Repost0
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 22:06

 

 

repertoire-12 7285

 

En bonne brebis de substitution, j'emmène régulièrement mes deux agneaux-biberons au parc, pour des retrouvailles à l'aire de jeux.

 

 

 repertoire-12 7288

 

Je fais un brin de causette avec une mère pendant que les gamins s'amusent avec la marmaille habituelle.

 

 

 repertoire-12 7284

 

Plus rarement, je rencontre un père en congé parental.

 

Le square à Ouessant, un haut lieu du tissage de liens sociaux...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 22:02

 

repertoire-12 7279

 

 

Un bélier "branché"

 

 

 repertoire-12 7280

 

ou dîtes-le avec des ... branches!

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 12:00

 

 

 

Les Ouessant de Diane ont fait des petits.  http://spinningshepherd.blogspot.fr/2012/12/its-tradition.html

 

 

repertoire-1 6877 

 

 

L'un d'eux trône à présent aux abords du domaine des Lutins. Petit, noir, étiqueté,... comme ses ancêtres soumis au vent et aux intempéries, c'est bien un Ouessant dans une allure un peu plus moderne.

 

 

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 18:16

 

 

 

Les voyeurs et aussi les envieux.

 

 

repertoire-1 6746

 

 

 

De l'autre côté de la haie, un mâle sélectionné pour se reproduire avec quelques dames Ouessant fait son travail avec une brebis mûre à point.

La végétation ne suffit pas pour masquer totalement la situation, ni ne permet d'éviter que les odeurs d'une femelle consentante ne parviennent aux célibataires...

 

 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 15:37

Vus

 

 

 

repertoire-11 6696

 

 

Ils croyaient avoir choisi le bon endroit et comptaient ne pas être vus dans leurs jeux intimes secrets.....mais!! Golas et Mélanine.

 

 

Partager cet article
Repost0