Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 23:04

 

De qualité mais essentiellement des retraitées ou des jeunes de l'année, ces brebis n'ont pas été mises à reproduire. Cela étonne les amateurs éclairés, mais il faut également penser à gérer le nombre des naissances du printemps prochain.

 

déc 11 003

 

Du beau monde qui a oeuvré en son temps ou qui se reproduira l'an prochain.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 09:52

 

Plafond bas et gris, brume, feuilles mortes...novembre s'installe pour nous entraîner au coeur de l'automne. Fin des beaux jours, sorte de petite mort, l' impression de lente agonie de la nature qui se dépouille plonge les esprits dans des émotions particulières.

 

Pourtant ce n'est pas la fin de tout, mais une simple pause , un sommeil imparfait durant lequel le vivant reste là, souvent caché, parfois entrevu dans de nouveaux rythmes de certaines espèces animales demeurées actives. De nouvelles ambiances de vie prennent le relais.

 

Les souvenirs demeurent malgré tout et la pensée vagabonde en songeant à ces instants quand le soleil était encore haut dans le ciel et la météo plus riante.  

 

 

août 11 096

 

 Août, les Anthurus d'Archer sont apparus tard cette année. Ils n'étaient pas au rendez-vous en juillet comme à l'ordinaire, faute de pluie. Par contre, pour la première fois, certains ont franchi les limites des boisements pour s'installer en bordure des pâtures. Est- ce le hasard ou l'odeur fétide de ce champignon qui amena un bousier à proximité de celui-ci? Toujours est-il que la limace rouge trouvait cet Alien à son goût.

 

 

oct 11 014

 

Septembre, encore de douces et magiques fins de journée. Assister au spectacle des Ouessant dans ces instants renforce la conscience du privilège de vivre des moments simples mais forts. 

 

 

sept 11 027

 

Octobre, une autruche au pré?...

 

 

sept 11 028

 

Non, sorte d'ovni au décollage sous un dernier rayon de soleil, un agaric des prés de belle taille, bien nourri par la présence des Ouessant, semble vouloir s'ouvrir enfin après plusieurs jours à avoir enflé toujours et encore.

 

Ces pages se tournent. Triste le berger? Pas du tout, je savoure chaque saison, chaque ambiance,... chaque journée qui apporte une belle observation dans la nature ou le contentement du spectacle du troupeau. 

Et puis les accouplements des Ouessant vont bon train. Déjà de minuscules embryons se développent dans le ventre de certaines brebis choisies pour assurer l'avenir de la bande des Lutins.

 

Le bonheur est véritablement dans le pré, par tout temps et toute saison.

 

 

   

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 15:41

 

C'est officiel, l'automne est arrivé.

Une saison particulièrement agréable qui doit permettre d'échapper à présent aux canicules et qui j'espère apportera de temps en temps une pluie souvent attendue chez les Lutins, mais trop rarement au rendez-vous.

Et puis, la lumière rasante et douce de cette période donne une ambiance paradisiaque qui aiguise la beauté du vivant et confirme que la vie peut vraiment être belle.

 

sept 11 002

 

Quel bonheur de visiter ses animaux dans leurs différents parcs! On savoure autant qu'eux ces instants et personnellement j'ai beaucoup de mal à quitter les lieux pour me rediriger vers d'autres activités qui me semblent forcément bien fades à côté de cette magie...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 20:51

 

Ce n'est pas la fête à la rainette!

30 degrés depuis trois jours et tout déssèche à nouveau!

Vivement l'automne et des températures que les Ouessant apprécient (leur berger également)!

 

Les moutons ont chaud et d'ailleurs pâturent sous les zones d'ombre quand le soleil est encore haut. 

 

 

août 11 053

 

Et puis, même sans devoir ruminer, se prélasser dans l'ombrage des haies, c'est vraiment tout ce qu'il y a à faire dans ces circonstances.

Les Lutins apprécient partculièrement les sols nus dans ce genre "d'activité".

 

Je vais me voir contraint de les imiter...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 14:22

 

 Savourer la beauté animale du Ouessant sans toison est de si courte durée sur l'année que je prends toujours un plaisir à fixer ces instants afin de pouvoir contempler ce qui n'aura été qu'éphémère.

 

 

juillet 11 046

 

 Au lever du jour, le troupeau tondu attend les premiers rayons du soleil alors qu'il les fuira durant la journée, en cette période de canicule.

 

juillet 11 047

 

 A l'appel pour aller au travail sur une autre pâture, tout le monde réagit.

 

juillet 11 051

 

 Tout le monde, jeunes comme vieux, brebis comme béliers.

 

juillet 11 052

 

 Le temps de regrouper toute la bande,

 

juillet 11 053

 

Et c'est parti dans l'empressement.

 

 

juillet 11 055

 

Cours-y vite, très vite, avant qu'il ne file...le bonheur!

 

juillet 11 058

 

Mais rien ne sert de courir; il faut partir à point... Le berger avait oublié d'ouvrir un passage. Les premiers se retrouveront les derniers.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 22:01

 Article souvenir de la semaine dernière.

Dernière journée habillée pour les Lutins. Le lendemain commencera la tonte.

 

bracons 11 072

 

 Petite nostalgie d'ambiance au moment du changement de parc quotidien. Mais une autre atmosphère avec des animaux plus naturels viendra, tout aussi agréable.

Les trois agneaux-biberons ouvrent la colonne, Fantômette ne me lachant pas les baskets. La chienne de tête a pris l'avant-poste.

 

bracons 11 075

 

 Les Ouessant apprécient ce changement et savent où ils vont. Au soir, le retour au quartier de nuit leur sera également agréable.

 

bracons 11 076

 

 On bloque un peu à l'entrée. "Avancez devant!"

 

bracons 11 079

 

La traîne se trouve poussée par la chienne de queue.

 

Aujourd'hui tout le monde est à présent tondu de près et savoure sa nouvelle tenue pour l'été...C'est une autre histoire.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 20:31

 

La nuit est là et les Ouessant se sont installés près de leurs appartements du parc de nuit sans s'y loger, préférant dormir à la belle étoile. Cela va bientôt faire 11 mois qu'il en est ainsi puisque les nuits avec pluie se comptent sur les doigts d'une main sur cette période. J'exagère un peu puisque j'allais oublier la neige de décembre. Toujours est-il que les conditions météo ont eu également des répercussions sur le travail pour le troupeau. En effet, peu de litière à rajouter et donc à évacuer ensuite puisque les Lutins campent en plein air presque systématiquement. Le beau temps aura au moins eu cet avantage... 

 

 

mai 11 033

 

La nuit est douce et déborde des choeurs des rainettes arboricoles qu'accompagnent à la flûte les crapauds accoucheurs, sans oublier les stridulations des centaines de grillons alentours qui construisent la mélodie de base. Les roulements des crapauds calamites dans le lointain semblent bien timides et le rossignol proche a du mal à se faire entendre. 

 

Mais! Les moutons sont-ils mélomanes?

 

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 20:34

 

 

Depuis quelques mois, plusieurs Lutins ont quitté le troupeau pour passer des jours heureux chez d'autres éleveurs. Ils laissent leur place à une partie de la génération montante.

Pourtant, chacun de par sa silhouette, son allure, sa personnalité, son histoire dans la bande, laisse un vide au sein du groupe, bien qu'ils restent bien présents dans la mémoire du berger, comme à chaque nouvelle séparation.

Et puis sous mon regard qui englobe la troupe, le compte n'est pas bon. Sans compter mes animaux, l'image qui s'imprime au cerveau m'indique qu'il en manque, sans que je me demande lesquels dans un premier temps. Il en est ainsi également quand une paire d'espiègles s'est attardée lors d'un déplacement du troupeau; je me dis: "Mais! Le compte n'est pasbon!"

C'est l'habitude, simplement l'habitude.

 

avril 11 109

 

Une partie du toupeau des Lutins amputé, dans une ambiance "scandinave".

 

 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 20:16

 

Soleil et douceur changent les attitudes et on se prélasse au troupeau.

 

 mars 11 077-copie-1

 

On résiste au sommeil qui vous envahit...

 

 

mars 11 080

 

...ou on ne résiste pas.

Partager cet article
Repost0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 17:41

 

Depuis deux jours, les Lutins sont à nouveau tous ensemble, brebis, béliers, grandes agnelles et agneaux de bientôt un an (antenaises et antenais). Bref, un vrai troupeau avec les différents sexes et classes d'âges. Moment agréable pour tous que ces retrouvailles. Ils se connaissent et se reconnaissent. La première journée fut particulièrement calme, sans heurts ni excitations déplacées chez les mâles. La vraie vie a donc repris pour six mois. Et forcément, on retrouve les habitudes.

 

Comme tout évènement se fête, une petite réunion au resto le plus proche s'imposait. 

 

 

mars 11 031

 

 En fait, comme chaque jour d'au moins encore durant mars, pour bien nourrir les femelles en gestation, tout le monde profite de la distribution de compléments (granulés).

Tous à table sur seize mètres "d'assiettes".

 

mars 11 032

 

 Comme à l'ordinaire, ce sont toujours les mêmes les premières rassasiées. Elles s'éloignent du festin.

 

mars 11 033

 

 Les friandises devenant rares, les convives se dispersent un peu plus.

 

mars 11 034

 

 

 La colonne prend forme pour regagner les prés et s'éloigne.

 

 

mars 11 035

 

 Certains s'assurent que les voisins n'ont rien laissé dans leur assiette.

 

mars 11 036

 

 Les plus gourmands ou les plus en besoin énergétique s'attardent un peu.

 

mars 11 037

 

Finalement, Esmeralda (retraitée de 12 ans) et Gaïa (sans doute une des premières à agneler à la fin du mois) grapillent encore quelques miettes éparpillées sur la table desservie.

 

Demain sera un jour nouveau mais le même rituel se déroulera, d'autant que les horloges du ventre et de la tête sauront rappeler à chacun que le moment est venu, bien avant que le berger ne soit aperçu. 

Partager cet article
Repost0