Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 23:01

Ouranos des Lutins du Montana occupé à ruminer par un après-midi de cet été 2008.

 

Paître, ruminer,...., paître, ruminer,...on a souvent l'impression, en l'observant, que le mouton passe une grande partie de sa vie à ces occupations.

Ce n'est pas tout à fait faux. D'abord, manger des végétaux, aliments globalement peu énergétiques nécessite d'en consommer beaucoup et donc souvent. Ensuite, le fait d'être un ruminant oblige le Ouessant à consacrer deux fois plus de temps à l'acte de se nourrir.

En effet, dans un premier temps, le mouton va stocker un maximum de nourriture dans sa panse en mâchant grossièrement. Ce qui prend un temps variable selon les bouchées qu'il peut faire (taille de l'herbe), nécessité ou pas de chercher sa nourriture, mais aussi possibilité de choisir ce qui est le plus goûteux ou le plus nutritif... Bien rempli, il se mettra ensuite au repos en se couchant ou en restant debout. Dans cette dernière position, il ne bouge plus, incline un peu la tête vers le sol, ne semblant pas toujours au mieux (pas dans son assiette) dans ces instants (surtout si le coup de fourchette a été un peu lourd). Il attend...Et tout à coup, il semble éructer. C'est parti; la première boulette herbeuse remonte à la gueule et peut être mastiquée correctement et finement, afin d'être ensuite à nouveau avalée et dirigée cette fois dans le circuit digestif véritable. Ce système est assez complexe et se compose de plusieurs parties  qui mériteraient plus un dessin qu'une explication écrite...

Le système digestif est d'ailleurs peut-être le point faible du mouton et le Ouessant n'y échappe pas si on ne prend pas certaines précautions...Sujet de futurs articles...

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 18:16



                                         Cannelle (42 cm)  Les Lutins du Montana (D.Morzynski)


Il y a un siècle, les rares clichés montrent des animaux dont le garrot arrive sous le genou des femmes.
Cela semble assez bien correspondre aux limites du standard fixé par le GEMO (Groupement des Eleveurs du Mouton d'Ouessant).
Ce dernier fixe comme maximum 49 cm au garrot pour un bélier adulte (donc à 3 ans et plus)
                                      et maximum 46 cm au garrot pour une brebis adulte (donc à 3 ans et plus).

Les animaux plus grands, que l'on rencontre souvent, ne peuvent être condérés alors que comme de type ou allure Ouessant, mais ne méritent plus le nom de Mouton d'Ouessant.




                                                           

                                      Ouranos (44 cm) Les Lutins du Montana (D. Morzynski)

Partager cet article
Repost0