Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 12:23

Certains agneaux Ouessant naissent avec une marque frontale blanche plus ou moins étendue, quelle que soit la couleur de leur toison.

Parfois on ne décèle que quelques poils blancs. Parfois la marque est si étendue qu'elle donne l'impression d'une véritable perruque qui déguise l'agneau.

Ce phénomène est arrivé par deux fois (seulement) dans le troupeau des Lutins, sur 17 ans de reproduction.

D'abord en 2002 sur cette agnelle blanche en toison "bronzée" juvénile riche en phaeomélanine.

D'abord en 2002 sur cette agnelle blanche en toison "bronzée" juvénile riche en phaeomélanine.

Puis ce printemps 2013 sur un agneau brun..... A quand le troisième? Sur un animal noir ce serait pas mal!

Puis ce printemps 2013 sur un agneau brun..... A quand le troisième? Sur un animal noir ce serait pas mal!

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 22:12

Grande variabilité d'onglons chez les Ouessant blancs.

Et ce sans que le fait que le mouton soit blanc homozygote ou hétérozygote, ou encore de type riche ou pauvre en phaeomélanine (pigment "roux") sur le corps ou les extrémités, soit déterminant de façon évidente dans l'expression des barres du sabot.

Quelques exemples de cette diversité en photos...

Code barre
Code barre
Code barre
Code barre
Code barre
Code barre
Code barre
Code barre
Code barre

A noter que sur un même pied les deux onglons peuvent être d'aspect différents et que de là les quatre pieds (8 onglons) peuvent offrir une belle variété, allant du noir (sombre) total au blanc (clair) total, avec panachures de contrastes variés, ... et bien des combinaisons.

On pourrait supposer que chaque animal possède son propre code barre au niveau des sabots (ce qui permettrait de l'identifier également par ce moyen). Malheureusement, la technique n'est pas fiable (ou du moins seulement sur une période donnée) puisque l'aspect de coloration du sabot et son dessin évoluent durant la croissance du jeune, puis au cours de sa vie.

C'est pas le pied!

Partager cet article
Repost0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 11:14

Les deux couleurs de base chez l'ovin sont le noir et le brun.

Couleurs de base

Chez le mouton d'Ouessant, les toisons noires sont les plus communes, tout comme cela semblait être le cas dans les anciennes populations ovines bretonnes sur la partie la plus récente de leur histoire.

Les véritables toisons brunes (expression d'un gène récessif au noir), personne ne pourra jamais en prouver l'existence ou l'inexistence dans l'histoire d' une population ovine ouessantine vieille de plusieurs millénaires. Cependant, cette couleur figure dans le premier recensement de la race (début des années 80) au sein du GEMO (Groupement des Eleveurs du Mouton d'Ouessant) par mention de quelques animaux belges. Cette couleur brune est de plus inscrite au standard du Ouessant, celui-ci acceptant d'ailleurs toute toison unie.

Noir et brun sont génétiquement les deux couleurs de base de cet ovin. Réunies chez les Lutins, Guanine et Shéhérazade nous les présentent.

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 10:35

Il ne se fait pas de coloration, ni ne stationne en cabine UV.

Caramélisé

Pourtant Caramel, bélier blanc, conserve à vie certaines zones de "bronzage" de sa première toison d'agneau.

Caramélisé

Ce sont les extrémités du corps qui sont le plus souvent touchées par ce phénomène. Croupe, membres, face et/ou comme on le voit ici grâce à la tonte, le chignon et l'encolure.

Caramélisé

Une fois adulte, son fils Hubot, agneau blanc, devrait conserver une forme de toison assez proche.

Partager cet article
Repost0
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 17:08

 

Les semaines passent.

 

Les jeunes Lutins ont déjà deux ou trois mois pour les premiers nés. (le petit dernier, un mois)

 

Durant ce temps, la croissance a transformé les agneaux et parfois les colorations de toison ont évolué.

 

 

 

repertoire-12 7597

 

Si les blancs à la naissance sont demeurés blancs Ouate , ....

 

 

 

 repertoire-12 7598

 

l'agneau blanc bronzé à la naissance a bien blanchi Hubot .

 

  repertoire-12 7594

 

Le brun, premier né de la saison, s'est éclairci et ses mèches sont déjà bien décolorées  par les UV  Comme prévisible  

 

 

 repertoire-12 7602

 

    Le noble brun à perruque s'est bien dilué Ah! Quand même!

 

 

 repertoire-12 7603

 

    Du côté des noirs, on brunit sous les UV Dame Hersent  

 

 

 

 repertoire-12 7599

 

    Parfois de manière très localisée Symphorien  

 

 

 repertoire-12 7596

 

    Le noir appelé à devenir gris se décolore Oixant . 

 

 

 

 repertoire-12 7600

 

Le noir agouti gris se précise Dikor  

 

 

 

 

 

 

 Du côté des adultes, les toisons ont bien vieilli sous les UV et autres phénomènes génétiques. Les habits ont un an et vont bientôt passer sous les lames.

 repertoire-12 7604

 

Difficile de reconnaître un mouton noir parfois.

 

 

 

 repertoire-12 7608

 

Surtout quand le noir grisonne.

 

 

 

 repertoire-12 7609

 

Ou encore que ce noir roussit. 

 

 

 

 repertoire-12 7611

 

Pas de difficulté à reconnaître les animaux blancs,...

 

 

 repertoire-12 7612

 

bien que certains bruns sont génétiquement bien décolorés,...

 

 

 repertoire-12 7607

 

et que d'autres de ces bruns subissent également les UV.

 

Difficile pour l'éleveur débutant de s'y retrouver dans tout ce bric à brac et connaître parfois la véritable couleur de son Ouessant.

Mais on se rappellera qu'une fois la tondeuse passée, une grande part de vérité se révèle, bien que des pièges demeurent...

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 13:43

 

 Lors d'une séance de tonte, un éleveur apporta ses deux moutons d'Ouessant ...

 

 

grand ouessant

 

 A sa grande surprise, l'assemblée hilare découvrait, le bélier d'Ouessant blanc....

 

 

 grand ouessant 1

 

 et la brebis d'Ouessant  noire.....

 

Le gag est évident lorsqu'on compare ces animaux à côté d'humains.

L'éleveur en question était assuré de bien avoir acquis des Ouessant et le vendeur d'origine certain d'élever des Ouessant.

 

Problème de connaissances des deux sur un Ouessant digne de ce nom ou malentendu simplement sur la dénomination?

L'erreur est de 60 kg au moins entre les Ouessant qui nous intéressent plus particulièrement dans ce blog et ces deux animaux en photo.

Pourtant ces deux moutons sont probablement bien des Ouessant, mais des Ouessant modernes  du type de ceux élevés à présent sur l'île. Rien à voir avec nos Ouessant d'un type ancestral encore présent sur Ouessant jusque vers 1910 et élevé aujourd'hui sur le continent en démarche conservatoire dans un standard de 40 à 49 cm au garrot.

C'est pourquoi j'aime à préciser concernant mes Lutins et autres Ouessant de petite taille, "Ouessant de type ancien".

 

(Merci à Lucine pour cette anecdote succulente et ses clichés)

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 12:48

 

 Comme on garde toujours le meilleur pour la fin, en dernier exemple de mouton noir de la série Déclinaison en noir (1)  , le bélier ci-dessous. 

 

 

repertoire-12 6858

 

    Bélier Ouessant noir dont le caractère noir est totalement masqué (dominé) par le gène Agouti blanc qui donne ce qu'on appelle communément (mais parfois à tort) un mouton blanc.

 

Comment savoir que mon mouton blanc est en fait un mouton noir?

D'abord il faut bien considérer qu'un mouton hérite génétiquement pour moitié de son père et pour autre moitié de sa mère.

La solution la plus courante et la plus fiable est d'avoir connaissance des parents (bien que parfois il faille considérer un ancêtre plus lointain). Si l'un des deux était de couleur noire, alors mon mouton est assurément porteur de ce noir hérité du parent en question, malgré l'apparence blanche héritée de l'autre parent.

Ce mouton, cas de celui en photo, est dit alors "blanc hétérozygote" c'est à dire que l'apparence blanche n'a été transmise que par un seul parent (l'autre ayant transmis la couleur noire qui elle (récessive) est dominée d'office par le blanc (qui génétiquement est dominant).

Il y a également la solution d'observer les naissances produites par mon mouton "blanc". Si une au moins n'est pas de toison blanche, c'est que l'adulte "blanc" en question est hétérozygote. 

 

 

L'appellation mouton "blanc" ne devrait être réservée que pour désigner un mouton "blanc homozygote", c'est à dire un animal qui a hérité pour sa moitié maternelle du gène Agouti blanc et pour son autre moitié paternelle du gène Agouti blanc également.

 

Si donc on est un peu curieux ou/et simplement rigoureux et précis, devant un Ouessant "blanc" on se demandera ou on demandera, ou encore on dira si c'est un "blanc homozygote" ou un "blanc hétérozygote".

On gardera à l'esprit qu'un Ouessant "blanc homozygote" ne pourra donner toute sa vie que des agneaux de toison d'apparence blanche... et quel(le) que soit son/sa partenaire d'accouplement.

On gardera à l'esprit qu'un Ouessant "blanc hétérozygote" pourra donner par contre des agneaux de coloration autre que blanche selon sa composante génétique et celle de son/sa partenaire.

 

Pourquoi ces deux articles "Déclinaison en noir"?

Simplement pour bien montrer qu'un Ouessant réellement noir peut prendre des apparences bien trompeuses sous l'effet de certains gènes et les règles qui orchestrent leur expression.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 12:16

 

 

repertoire-12 7246

 

 

 

Pour qui viendrait à penser que Hubot n'est pas un agneau blanc... Hubot  et que décidément le Père Morzynski est encore plus barge qu'il n'y paraît....

 

 repertoire-12 7263

 

.... la preuve en image.

 

Il est vrai que quelque part on regrette qu'il soit blanc car on aimerait tant un Ouessant adulte dans les couleurs et les tons de ce juvénile! Mais non, il faut s'y résoudre, le remarquable Hubot n'est qu'un "simple" Ouessant blanc.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 23:01

 

  En version laine:

Une galerie Ouessant (Lutins) véritablement bruns génétiquement avec une grande variabilité dans l'apparence de ce brun selon les animaux.

Cette variabilité a des causes génétiques. Certaines bien connues, d'autres moins.

 

Chez les Lutins aucune toison brune n'est privilégiée plus qu'une autre. Par contre, j'ai le souci de faire reproduire le Ouessant de façon à conserver toutes ces variantes afin que rien ne soit perdu de cette biodiversité domestique chez l'actuel petit Ouessant de type ancien. 

 

 

repertoire-1 7072

 

Un brun assez soutenu. 

 

 

 repertoire-1 7053

 

    Un brun moyen. 

 

 

 repertoire-1 7054

 

    Un brun dilué. 

 

 

 repertoire-1 7055

 

    Un brun agouti gris (non dilué)

 

Tous ces bruns, une belle diversité.

La diversité, une richesse. Génétique d'abord.

 

La conservation de cette richesse, un devoir dans l'élevage des Lutins.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 10:36

 

 

En version laine:

Une galerie de Ouessant (Lutins) véritablement noirs génétiquement,

avec une grande variabilité dans l'apparence de ce noir selon les animaux.

 

Cette variabilité a des causes génétiques. Certaines bien connues, d'autres moins.

 

Chez les Lutins, aucune toison noire n'est privilégiée plus qu'une autre. Par contre, j'ai le souci de faire reproduire les Ouessant de façon à conserver toutes ces variantes afin que rien ne soit perdu de cette biodiversité domestique chez l'actuel petit Ouessant de type ancien (continental depuis près d'un siècle et plus parfois).

 

 

 

 

repertoire-1 7048

 

Un noir évident.

 

 repertoire-1 7045

 

Un noir moins flagrant.

 

 repertoire-1 7043

 

Un noir encore (brunissant)

 

 repertoire-1 7044

 

Un noir toujours (grisonnant).

 

 

 repertoire-1 7046

 

Un noir. Oui noir!  

 

 repertoire-1 7047

 

Un noir (dilué roussâtre).

 

 repertoire-1 7056

 

Un noir (dilué grisonnant).

 

 repertoire-1 7052

 

Un noir ( dilué délavé).

 

 

 repertoire-1 7065

 

Un noir (agouti gris foncé).

 

 repertoire-1 7066

 

Un noir (agouti gris très clair).

 

 

Tous ces noirs, une belle diversité.

La diversité, une richesse. Génétique d'abord.

 

La conservation de cette richesse, un devoir dans l'élevage des Lutins.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0