Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 18:02

 

 

fév 12 067

 

Ouf! Il n'est pas né durant la vague de froid. L'unique naissance "précoce possible" programmée pouvait avoir lieu au plus tôt vers le 10 février (avec des nuits à moins quinze). Cette brebis mise avec un bélier à la mi-septembre ne semble pas avoir été fécondée dès cette rencontre. Ce n'est que mieux. Certaines contraintes m'avaient obligé à concevoir une naissance assez tôt alors que je préfère limiter les soucis pour le berger et les agneaux en faisant naître à l'approche du printemps et durant cette saison. Ce qui d'ailleurs se passe globalement ainsi pour ce type ovin primitif, aux cycles naturels conservés (contrairement à de nombreuses races modernes de production).

 

Ne contrôlant pas chaque jour l'état des mamelles parce que ce n'est pas forcément fiable, je jette un oeil malgré tout sur cette brebis, matin, midi et soir. Depuis quelques semaines se dessine une fin de gestation. Alors pour quand?

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 17:28

 

 

 

janv 12 015

 

J moins combien?

 

Les ventres s'arrondissent et le centre de gravité s'abaisse.

 

Ce n'est qu'à la mi-mars que l'agnelage devrait commencer chez les Lutins. Cependant fin janvier approche et les signes de gestation bien installée sont là chez certaines brebis.

Cependant une toute première naissance est possible dans un mois pour une brebis précise du troupeau. Inutile de dire que la situation sera suivie au quotidien le moment venu et d'autant si la météo est hivernale en cette période.

 

  

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 17:30

 

Depuis le début de cette nouvelle année, toutes les brebis sont réunies à nouveau.

Etre dans les enclos de reproduction pour deux à trois mois était pour les différents lots une petite punition malgré tout. Le troupeau disloqué, les groupes se languissaient de retrouver leurs connaissances et leurs habitudes.

Ce fut un réel plaisir pour moi que de leur procurer celui des retrouvailles doublé du sentiment qu'on est décidément bien chez soi.

 

Les messieurs doivent malheureusement rester encore à l'écart jusqu'au printemps. 

 

 

janv 12 003

 

 De la part du berger et sa bande, tous nos voeux de réussite ,en élevage en particulier, à vous toutes et tous qui visitez le blog des Lutins.

 

 

Partager cet article
Repost0
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 12:49

 

...mais je l'ai bien cru en découvrant la situation de leurs mamelles. Deux de mes brebis retraitées dont je taillais les onglons ces jours derniers présentent les signes d'une lactation en cours d'élaboration. Pourtant, dans ce lot de femelles, aucun bélier n'avait été installé pour justement préserver le repos de ces vieilles dames. Aucun mâle ne s'est trouvé non plus à proximité de leur enclos pour faire une farce quelconque à travers le grillage. Et pourtant en regardant la photo...

 

 

mars 11 029

 

...il y avait bien un mystère. Je commençais déjà à vouloir renoncer à l'entretien des sabots dans l'immédiat pour ne pas trop les bousculer dans l'opération et respecter leur fin de gestation... avant que le fameux "Mais c'est bien sûr!" me gagne l'esprit.

Je me trouvai un peu bête d'avoir été trompé de la sorte pendant quelques minutes. Je venais de réaliser que , comme les agnelles 2010 étaient restées pour certaines avec leur mère, ces jeunes tétant toujours de temps à autre depuis plus de 11 mois, les mamelles n'avaient pas pu retrouver leur aspect normal habituel hors période de reproduction.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 22:01

 

 

oct 10 042

 

Toute dernière semaine de célibat pour Buffon. A en voir ses mimiques de satyre cornu, il devrait être "opérationnel" dans sa mission "semis de noisettes". Opération brun

Partager cet article
Repost0
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 23:01

Suite à l'incident de parcours de la gestation de Loaren (Aléas (1) ), 18 jours après, comme je m'y attendais, elle est à nouveau en chaleurs et s'accouple. Y aura-t-il une suite à cela?
 
février 10 062
Partager cet article
Repost0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 23:01
janvier 10 061
Sidney est toujours stérile malgré le traitement vétérinaire prodigué à l'automne. Alors qu'elle avait eu un jeune normalement lors de son deuxième printemps, elle s'est retrouvée être stérile chaque année par la suite. C'est la seule brebis du troupeau à rencontrer ce genre de problème.
En 2006, à l'âge de deux ans, elle était primée "Miss France". Il est vrai que sa petite taille et sa morphologie en font un petit bijou. Je ne rage que plus de ne pouvoir depuis récolter le fruit qu'elle pourrait donner et conserver ainsi ses qualités dans l'avenir de mon troupeau.
Les aléas de l'élevage...
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 23:01
Effervescence chez les brebis. Loaren, "maillot blanc" au premier plan, bêle et s'agite anormalement; Elle se couche régulièrement et je comprends qu'elle est prise de contractions. Surprise puisqu'elle ne devrait mettre bas que dans deux mois au plus tôt. Je profite qu'elle s'allonge pour vérifier la chose, craignant qu'un accouplement précoce m' ait échappé. Mais non, malheureusement d'une certaine façon, je comprends qu'elle va avorter, mamelles vides, vulve dilatée.
La chance veut que je sois témoin de la chose et heureusement cela se passera vite avant que je ne doive partir.

janvier 10 043
Son comportement n'attire pas que mon attention. Certaines brebis viennent aux nouvelles tout autant surprises et inquiètes que moi. "Qu'est-ce qu'elle a?" "Que lui arrive-t-il?" "Déjà!"...
Ce qui n'a que pour effet que d'agacer Loaren qui répond par coups de tête ici et là. Mais le besoin et trop pressant et elle va chercher la tranquillité plus loin.


janvier 10 044
Au passage quelques anciennes hument la source de ce comportement alarmant. 

janvier 10 045
Elle trouve vite un coin confortable et plus calme pour se concentrer sur ce qui lui arrive....Après une dizaine de minutes de tout ce remue-ménage, elle expulse un foetus encore très peu développé et mort depuis un certain temps.

Dommage, Loaren n'avait fait jusqu'alors que de beaux petits bien vaillants. Un espoir qui disparaît pour cette saison alors que tout avait été calculé pour orienter le résultat de la naissance par le choix de son bélier. Ce sont les aléas de l'élevage. Vie et mort se combattent.

Les causes d'avortement pouvant être nombreuses, je n'en fais pas une inquiétude particulière bien que l'interrogation demeurera. Cela arrive. J'espère simplement que ce n'est qu'un accident de parcours pour cette année.

Une antibiothérapie de quelques jours rassure un peu sur le présent et l'avenir de cette brebis ainsi que l'espoir de futurs jeunes. Sans oublier la petite coupe sur la queue et les cuisses pour éliminer les salissures.

Le lendemain et le jour suivant, elle était en chaleurs et batifolait avec un bélier (!?) 
Partager cet article
Repost0
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 15:45

Vers 6 mois, l'agnelle Ouessant peut déjà être fécondable. Si on laisse faire les choses, elle peut donc être mère au printemps qui suit. Elle n'a pas pour autant terminé sa croissance, cependant, dans les mois qui précèdent la naissance, elle change beaucoup comme pour être plus proportionnée par rapport à l'agneau qu'elle porte.
 Cela se passe normalement bien le moment venu de la mise-bas; parfois c'est un peu long ou nécessite un peu d'aide. Mieux vaut ne pas avoir utilisé un bélier grand dans le standard si l'antenaise est appelée à être dans le bas de ce standard une fois adulte.
Ma règle est : les petits béliers sur n'importe quelle taille de brebis, mais les grands béliers (que je n'utilise pas théoriquement, aussi beaux soient-ils) uniquement sur les grandes brebis (tout en restant dans le standard). Une simple précaution pour dormir un peu plus tranquille au moment des naissances...

Il se dit que les petites brebis de l'année ont plus tendance à ne procréer que vers leurs deux ans. Si cela est vrai parce que cela correspond souvent à des animaux qui sont nés tard ou dont la croissance a du retard, cela n'exclut pas que les plus grandes ne soient pas fécondées non plus pour certaines.

Enfin, on peut attendre, quand c'est possible, que ses jeunes brebis atteignent leur deuxième automne pour leur présenter un bélier. Elles n'en sont que plus solides.  

janvier 10 010

Blan Cass' (un petit bélier) avec Io (née au printemps),. Une future naissance en perspective? 
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 23:01
Dans certains ventres le mystère grandit; celui du jeune qui s'y construit sans que l'on n'en sache rien de précis: agneau ou agnelle? et comment sera-t-il? et d'abord pour quand?
Une nouvelle étape de patience s'installe chez l'éleveur.

décembre 09 024

Une fois de plus, Nuxi montre la première des signes de gestation évidents. Sera-t-elle encore cette année  la première également à agneler, comme souvent.
Une seule certitude pour moi, le petit sera gris ou noisette d'après le bélier que je lui ai proposé.
Partager cet article
Repost0