Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le Mouton d'Ouessant Elevage des Lutins
  • : Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite....... Merci de venir visiter mon blog qui a pour but de vous faire découvrir le mouton d'Ouessant et de partager au moins un instant ma passion pour cet animal singulier et ce qui l'entoure.
  • Contact

Recherche

1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 11:05

Grosse chaleur de juillet.

Oestrus ovis, la mouche parasite des narines des moutons a entamé son cycle de reproduction.

En trois jours, une douzaine de Lutins ont été touchés et manifestent les symptômes d'irritation, agacement et éternuements chroniques.

Chaque soir, je traite les nouveaux cas décelés durant la journée.

Vague d'oestrose

La sieste est un moment privilégié pour déceler qui est touché. Le silence et le calme étant rompus par des éternuements ou des mimiques caractéristiques de la victime, on a vite fait d'établir la liste des moutons à soigner.

Il convient de traiter au plus tôt afin de limiter l'expansion de cette mouche, mais aussi de soigner l'animal avant que les larves ne commettent des dégâts dans les sinus et provoquent en conséquence des infections possibles qu'il faudra en plus soigner.

J'utilisais depuis des années un produit en injection sous-cutanée, mais depuis l'été dernier je me suis orienté vers un vermifuge par voie buccale associant le traitement de l'oestrose. Je suis encore au stade, disons, expérimental de ce produit plus facile à administrer que par piqûre, mais rien ne dit que je ne reviendrai pas à l'ancien si je ne trouve pas satisfaction.

Dans un cas comme dans l'autre, il faut une paire de jours pour que l'effet curatif se fasse sentir.

Heureux sont les élevages des régions ou secteurs où ne sévissent ni l'oestrose, ni autre myiase (aucune cette année pour l'instant sur toison), ..... ni les tiques, ni les aoûtats .... ni toutes ces petites bestioles parasites externes et internes des moutons qui ne rendent pas la vie facile aux Ouessant et compliquent celle du berger!

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
I would advice to make sure all these lambs and cattle do get the proper nourishment care and the premises for their needs. They are very much depended on us when inside that fence. So i request you to treat them with patience.
O
Bonjour dominique,<br /> Ma petite agnelle de 7 mois eternue ce matin.<br /> Je ne l'ai pas vermifigee.<br /> <br /> Que dois je demander à la pharmacie pour la traiter?<br /> <br /> Je vais prendre sa température pour voir si fievre.<br /> <br /> Merci de ton aide.<br /> <br /> Olivier
L
bonjour<br /> pour l'oestrose, c'est chez le véto qu'il faut aller. le moins coûteux pour un ou quelques animaux, est d'acheter un petit flacon de Dovenix et faire une piqûre sous cutanée à la dose indiquée selon le poids.... A moins que le véto soit assez sympa pour vous procurer un produit oral en quantité pour un animal car malheureusement les conditionnnements sont faits pour traiter un troupeau....
L
merci beaucoup, c'est plus que sympa (bien que je sois un peu étonné de ce compliment, me trouvant souvent un peu lourd du fait que je cherche souvent à dire le maximum en me prenant alors parfois un peu les pieds dans le tapis par maladresse)....<br /> sinon question oestrose, le nouveau traitement est vraiment pratique du fait qu'il protège de plus les animaux durant six semaines....
D
Bonjour<br /> tout va dépendre du produit que vous utilisez... c'est généralement mentionné sur la notice.<br /> La mention lait concerne par contre le souci en rapport à l'exploitation par les humains de cette ressource.<br /> Si vous utilisez un produit à la fois curatif et préventif protégeant plusieurs semaines, il est intéressant de traiter tout le groupe.<br /> Si vous utilisez un produit curatif seulement, il faut traiter au cas par cas.<br /> Pour cette dernière situation, j'utilisais autrefois, Dovenix (50ml) en sous cutanée. Efficace, peu coûteux en petit flacon... et utile pour les autres maux mentionnés. De toute façon seul le vétérinaire est en mesure de vous distribuer le remède.
D
Bonjour, je pense qu'une de mes brebis a des oestres, car elle éternue depuis deux jours et de plus en plus fréquemment. Elle a le nez qui coule beaucoup. Ma question est : peut-on traiter une brebis qui allaite contre les oestres, sans danger envers son petit qui a 5 semaines aujourd'hui ? Et faut-il traiter par mesure de sécurité chacune des brebis, j'en ai 2 autres qui allaitent également ? Merci.
D
J'ai visité votre blog, et je voudrais vous dire que j'aime franchement votre genre d'écriture